31 Mars 2015

Mother Monster

"Je vis ma vie avec beaucoup de fantasmes qui sont ma réalité".

Caricature de Lady Gaga (Chris Burnham et Cameron Stewart).

Dans le comics book Batman, Incorporated: Leviathan Strikes #1 (Burnham, Stewart, et Morrison, DC Comics), Chris Burnham et Cameron Stewart croquent Lady Gaga et lui donnent le rôle d'une professeur de l'école pour filles Hadrian's Finishing School.
(L'image est tirée de la planche 11, Case 2).

 

Lady Gaga (1986) est une chanteuse américaine. Stefani Germanotta naît à New York dans une famille américano-italienne plutôt défavorisée. Dès l'âge de quatre ans, elle apprend à jouer du piano et compose sa première ballade à 13 ans. Malgré leur peu de revenus, ses parents l'envoient étudier dans une école privée catholique du quartier huppé de l'Upper East-Side de New-York. A l'âge de 17 ans, elle intègre la Tisch School of Arts et s'exerce à écrire des articles d'analyse et des essais sur l'art, la religion, la politique. Son travail de fin d'étude, sur les artistes pop Spencer Tunick et Damien Hirst préfigure déjà ses sujets de prédilection: l'art, le sexe, le morbide et... la célébrité.

A 19 ans, elle signe sur le label Def Jam Recordings, qui l'abandonne au bout de trois mois. Elle ne baisse pas les bras et créé le Stefani Germanotta Band. C'est à cette période que le personnage de Lady Gaga prend forme: "Je suis allé dans une école catholique mais c'est dans le New York underground que je me suis trouvée". La chanson de Queen, Radio Ga Ga, inspire le pseudonyme de sa désormais nouvelle identité. Au départ, centrée sur des mélodies de musique électro d'avant-garde, elle incorpore de plus en plus de rythmes pop et glam-rock, inspirés par David Bowie ou I. Elle se fait repérer par Interscope Records et écrit des chansons pour Britney Spears ou les Pussycat Dolls.

Le chanteur Akon remarque ses capacités vocales et persuade les dirigeants d'Interscope de lui signer un contrat. En 2008, elle déménage à Los Angeles pour finaliser son premier album The fame, dont le titre annonce la couleur. L'album se vend au final à plus de 14 millions d'exemplaires. Son single Poker face remporte le Grammy de la meilleure chanson dance, l'album celui du Meilleur album Dance/Electronique. Elle entame une première tournée en 2009, The fame ball tour. La même année, elle réédite The fame accompagné de huit nouvelles chansons, sous le nom The fame monster qui explorent le côté obscure de la célébrité. Elle devient la première artiste américaine aux Etats-Unis à dépasser les quatre millions de ventes digitales. C'est avec cette réédition que Gaga acquiert son statut de superstar.

Les clips controversés s'enchaînent, les récompenses pleuvent. De la blonde dance étrange, elle passe au statut d'icône pop, avec un savant mélange de blasphèmes soft, de performances artistiques et un sens aiguë voire étrange de la mode.

Lady Gaga a réussi en trois ans à faire d'elle l'artiste la plus incontournable et la plus désirée du monde occidental. Elle fascine autant qu'elle déroute, faisant de chacune de ses apparitions une performance artistique, aidé en cela par son collectif Haus of Gaga qui créé la plupart de ses robes ou coiffures. Elle s'est déjà construit sa propre biographie, à l'instar de Madonna à qui on ne cesse de la comparer, et certaines informations biographiques sont déjà sujettes à caution, notamment son âge.

Lady Gaga: "Je sais que je suis un amas de perruques et de cuir, mais au plus profond de moi je ne suis qu'une américaine d'origine italienne, venant de New York et vivant son plus grand rêve".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #comics , #musique

29 Mars 2015

L'homme araignée

Voici mon buste tirelire Spider-Man tiré de l'univers Marvel et produit par Semic Distribution.

Tirelire Spider-Man (Semic Distribution).
Tirelire Spider-Man (Semic Distribution).

Tirelire Spider-Man (Semic Distribution) - Face. Tirelire Spider-Man (Semic Distribution) - Côté gauche.Tirelire Spider-Man (Semic Distribution) - Dos. Tirelire Spider-Man (Semic Distribution) - Côté droit.

Mensurations:

Hauteur: 17,5 cm.
Largeur: 18 cm.
Profondeur: 11 cm.
Poids: 222g (Vide ! ^^).
Matière: plastique.

PS: Lien pointant sur le site Semic Distribution.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #3d

27 Mars 2015

Romulus, mon Romulus !

Alfred de Musset: "Le seul vrai langage au monde est un baiser".

V-J Day in Times Square d'Alfred Eisenstaedt.
V-J Day in Times Square de Eisenstaedt pour Life (1945).

V-J Day in Times Square selon Mike Mayhew.
Wolverine: Origins #38 de Eaton et Way (Couverture alternative de Mayhew).

Dans le comics book Wolverine: Origins #38 - "Romulus - Part Two" (Eaton et Way, Marvel) l'illustrateur de la couv', Mike Mayhew, parodie la photographie d'Alfred Eisenstaedt, V-J Day in Times Square, sur la couverture bis de sa BD. Ce cliché pris le 14 août 1945, le jour de la capitulation du japon, est publié pour la première fois dans le magazine Life du 27 août 1945. Ici, le marin de l'US Navy est remplacé par James 'Logan' Howlett alias Wolverine, et l'infirmière par Remus, la sœur jumelle de Romulus.

 

Pour avoir plus de détails sur ce cliché historique et en voir d'autres pastiches, va faire un tour »ici« et »là« où j'ai déjà traité le sujet. ;-)

Zalman Chneour: "L'univers est suspendu à un baiser, l'univers tient dans un baiser".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #photographie , #journalisme , #propagande , #militaire

25 Mars 2015

Dernier repas avant l'Armageddon

Marcel Pagnol: "Depuis que nous avons la télévision à la maison, nous prenons nos repas tous du même côté de la table, comme dans la Cène de Léonard de Vinci".

La Cène de Léonard de Vinci.
La Cène de De Vinci exposée dans l'église Sainte-Marie-des-Grâces de Milan (1498).

La Cène selon Stjepan Šejić.
Artifacts #10 de Haun, Feister, et Marz (Premier et quatrième plats de couverture de Šejić).

Dans le comics book Artifacts #10 - "Origin: Glacier Stone" (Haun, Feister, et Marz, Top Cow), Stjepan Šejić, l'illustrateur de la couv', pastiche La Cène, la fresque de Léonard de Vinci, sur le premier et le quatrième plats de sa couverture. Ici, Jésus Christ, le fils de Dieu, est remplacé par Sara Pezzini alias Witchblade.

 

Pour avoir plus d'informations sur la fresque de Léonard de Vinci et en voir d'autres adaptations, va faire un tour »ici« , »là« , aussi »ici« , et encore »là« où j'ai déjà développé le sujet. ;-)

***

L'artiste peintre italien, Renato Casaro, auteur de nombreuses affiches cinématographiques, s'est aussi amusé à plagier la fresque de De Vinci:

La Cène selon Renato Casaro.
Invitation de Casaro (1988).

Cette toile s'inscrit dans un cycle de peintures intitulé Les films peints, qui compte trois tableaux: 100 years of films, Pradises view, et Invitation. C'est ce dernier qui retient notre attention aujourd'hui. Ici, Marylin Monroe a remplacé le Christ, et les apôtres sont supplantés par d'autres légendes d'Hollywood.

PS: Je t'invite à visiter la galerie de Casaro sur son site web.

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #peinture-gravure , #religion-mythologie

23 Mars 2015

'Papa'

"Nous devons nous y habituer : aux plus importantes croisées des chemins de notre vie, il n'y a pas de signalisation".

Caricature d'Ernest Hemingway (Laurent Verron).

Dans Odilon Verjus - Tome 6 - "Vade Retro Hollywood !" (Verron et Yann, Le Lombard) Laurent Verron croque Ernest Hemingway et lui fait jouer son propre rôle d'écrivain américain faisant une partie de pêche avec Odilon et Chaplin.
(L'image est tirée de la planche 22, case 2).

Avec ce clin d'œil fait au romancier, les auteurs font aussi référence à son ouvrage le plus connu, Le vieil homme et la mer, qui raconte l'aventure d'un vieux pêcheur cubain appelé Santiago, en lutte avec un énorme marlin au large du Gulf Stream.

 

Ernest Hemingway (1899-1961) était un écrivain américain. Autodidacte, fils du médecin Clarence Hemingway, et de la musicienne Grace Hall, il se lance dans le journalisme et intègre la rédaction du Kansas City Star.

En 1917, il s'engage en tant qu'ambulancier sur le front, en Italie. Puis il s'établit à Paris et rencontre la romancière Gertrude Stein. Sous son influence, il opte pour une écriture concise, dépouillée le fameux -style maigre- d'Hemingway, caractérisé par l'économie et la litote.

Les violences vues lors de la guerre parcourent son œuvre, comme autant de motifs obsessionnels. En 1936, il rejoint les forces républicaines de la guerre d'Espagne, puis migre vers Cuba. Il reçoit le Prix Pulitzer pour Le vieil Homme et la mer en 1952, puis le Prix Nobel de littérature en 1954.

Ernest Hemingway, interrogé sur le modèle de son héros: "C'est un combat entre un homme et un poisson [...]. Le vieil homme n'est personne en particulier. Quelques personnes ont affirmé que tel ou tel serait le vieil homme et tel autre l'enfant. C'est une invention ! J'ai écrit cette histoire sur la base des expériences de pêche que j'ai vécues sur les trente dernières années et même avant. La plupart des pêcheurs de Cojimar ont vécu la même chose. Si le vieil homme est quelqu'un, c'est le père de Chago, qui est mort depuis quatre ans et avec lequel j'ai beaucoup pêché".

Parmi ces œuvres principales qui ont influencés tous les romanciers du XXe siècle, on peut aussi mettre en avant: L'adieu aux armes de 1929, Les neiges du Kilimandjaro de 1936, ou encore Pour qui sonne le glas de 1940.

Malade, physiquement diminué à cause d'un accident d'avion lors d'un safari africain, il se suicide en 1961, suivant l'exemple de son père.

Ernest Hemingway: "La sagesse des vieillards, c'est une grande erreur. Ce n'est pas plus sages qu'ils deviennent, c'est plus prudents".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #litterature

21 Mars 2015

Giger Surprise

Ridley Scott: "Ce que l'on fait dans sa vie résonne dans l'éternité".

Alien, le huitième passager de Ridley Scott.
Alien, le huitième passager de Scott (1979).

Alien selon Don Perlin.
The bad eggs #7 de Perlin et Layton (Couverture).

Dans le comics book The bad eggs #7 - "That dirty yellow mustard" (Perlin et Layton, Acclaim Comics) Don Perlin pastiche l'affiche du film de Ridley Scott, Alien, le huitième passager, sur la couverture de sa BD.

 

Pour avoir plus de détails sur ce grand film de science-fiction et en voir d'autres parodies, va faire un tour »ici« et »là« où j'ai déjà couvé le sujet. ;-)

***

Alien n'est pas uniquement parodié pour les auteurs de BD...

Alien selon Till Nowak façon Giuseppe Arcimboldo.
Salad de Nowak (2006).

Le graphiste allemand Till Nowak à modélisé en 3D cette Salad en 2006 pour rendre hommage à l'Alien de Hans Ruedi Giger à la manière de Giuseppe Arcimboldo.

Ridley Scott: "La mort nous sourit à tous, tout ce qu'on peut faire c'est lui sourire à notre tour".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #cinema-serie-tv

19 Mars 2015

Trop gnon !

J'te pique tes sous, j'te fous des gnons ♫♪
La teigne de Renaud).

The Shiner de Norman Rockwell.
The shiner de Rockwell pour la couverture du Saturday Evening Post (1953).

The Shiner selon Joe Chiodo.
X-Men Unlimited #36 de Larroca, Jensen, et Claremont (Couverture de Chiodo).

Dans le comics book X-Men Unlimited #36 - "This ones for you/End of the line/Stray" (Larroca, Jensen, et Claremont, Marvel) Joe Chiodo parodie l'illustration The shiner de Norman Rockwell, faisant la Une du Saturday Evening Post du 23 mai 1953, sur la couverture de sa BD. Ici, la fillette Mary Whalen est remplacée par Kitty Pryde alias Shadowcat, et Lockheed.

 

Pour avoir plus d'information sur cette illustration de Rockwell et en voir d'autres adaptations, va faire un tour »ici« et »là« où j'ai déjà traité le sujet. ;-)

PS: Dans le journal Mad #317 de Mars 1993, le quatrième de couverture pastiche aussi The Shiner. Intitulée First drug test, ce dessin de Richard Williams veut faire prendre conscience de l'emploi de plus en plus fréquent de stéroïdes par les athlètes des universités américaines.

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #illustration

17 Mars 2015

Roue libre

Bruce Springsteen: "Elvis a libéré les corps alors que Dylan a libéré les esprits".

The freewheelin' Bob Dylan de Bob Dylan.
The freewheelin' Bob Dylan de Dylan (1963).

The freewheelin' Bob Dylan selon Harold Sakuishi.
Beck - Tome 15 de Sakuishi (Page 67).

Dans le manga Beck - Tome 15 (Sakuishi, Delcourt), Harold Sakuishi parodie la pochette de l'album musical The freewheelin' Bob Dylan sur la page d'introduction du chapitre 2 de sa BD. Ici, Bob Dylan est remplacé par Tanaka Yukio alias Koyuki, et Suze Rotolo par Maho Minami.

 

The Freewheelin' Bob Dylan est le deuxième album de Bob Dylan, auteur-compositeur-interprète américain de folk-rock. Sorti en 1963, cet album permet d'établir la notoriété de Dylan comme compositeur. Il y interprète essentiellement ses propres compositions. L'album a été disque de platine aux Etats-Unis et numéro 1 au Royaume-Uni.

C'est avec cet album que tout commence réellement. L'avant et l'après. Même si ce chef d'œuvre de folk brut, urgent et sincère, s'inscrit dans la lignée du genre, il le révolutionne en concentrant chansons contestataires, poésie pure, et peintures allégoriques. La guitare à vif est un fil d'Ariane, la voix nasillarde choppe l'auditeur par le colbac, et l'harmonica gémit. Dylan chante la révolte, l'âme, la terre, le ciel, le cœur, la guerre, l'amour, la haine, à peu près tout ce que sa prose peut pétrir.

Titres de l'album:

1. Blowin' in the wind
2. Girl from the north country
3. Masters of war
4. Down the highway
5. Bob Dylan's blues
6. A hard rain's a-Gonna fall
7. Don't think twice, it's all right
8. Bob Dylan's dream
9. Oxford town
10. Talking World War III blues
11. Corrina, Corrina
12. Honey, just allow me one more chance
13. I shall be free

La force de Blowin' in the wind réside dans cette suite de questions sans réponses qui véhiculent les inquiétudes sociales du moment et notamment la question des droits. Son universalité réside dans le fait qu'elle ne donne pas de solutions toutes faites.

Masters of war plus frontale, représente la chanson anti-militariste par excellence. C'est une dénonciation vive de l'industrie de l'armement soutenue fortement quel que soit le gouvernement en place.

La ballade A hard rain's a-Gonna fall, un des plus bouleversants pamphlets écrit contre la guerre est un condensé impressionnant de la maturité d'écriture de Bob Dylan. Composée pendant la crise de la Baie des Cochons en mai 1962.

Outre ces chansons protestataires, on trouve de magnifiques chansons d'amour comme Girl from the north country, évocation pudique et tendre de sa première petite amie Echo. Dans un registre plus acide, Don't think twice, it's all right est une belle chanson personnelle exprimant sa déception et son amertume face à son actuelle compagne Suze Rotolo. Bob Dylan's dream est une complainte nostalgique sur la perte de la jeunesse et de l'innocence et la nostalgie du temps qui passe.

La couverture de l'album est une photographie de Bob Dylan marchant dans la rue avec à son bras sa petite amie de l'époque, Suze Rotolo. Elle est prise dans le quartier new yorkais de Greenwich Village, à l'angle de Jones street et de West 4th street, à quelques pas de l'appartement où le couple vivait à l'époque.

Bob Dylan: "Il y a de nombreuses manières d'écrire une histoire. Le sensationnalisme n'en est pas une".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #manga , #musique

15 Mars 2015

File doux

"Aimer le journalisme, c'est d'abord aimer son quotidien, et pas seulement ses exploits".

Caricature de Michel Field (Kévin Hérault).

Dans HK - Tome 1.4 - "Paradiso" (Hérault et Morvan, Glénat) Kévin Hérault croque Michel Field et lui donne le rôle du rédacteur en chef du journal TV de la chaîne ICL. Il répond au doux prénom de Michel.
(L'image est tirée de la page 57, case 9).

 

Michel Field (1954) est un journaliste et un homme de télévision et de radio français. Avant d'apparaître dans la petite lucarne, il est écrivain et professeur de philosophie, et fait ses débuts à la radio sur France Culture. C'est l'un de ses livres, le roman Impasse dans la nuit, qui le fait pénétrer sur le plateau de Ciel mon mardi ! en 1989 sur TF1. C'est son cinquième ouvrage et l'expérience télévisuelle est concluante, il devient chroniqueur de l'émission.

Trois ans plus tard, le présentateur rebondit à France 2 où il crée et présente Le cercle de minuit. Proche de sa formation philosophique et littéraire, l'émission lui rapporte un Sept d'or. En 1994, il débarque sur Canal+ à la tête de La grande famille, L'hebdo, et Pas si vite, émission de philosophie. Field doit remplacer Anne Sinclair sur TF1 en tant que présentateur/producteur de Public. Le succès n'est pas au rendez-vous et il part sur France 3. Là encore, l'expérience est mitigée et Michel Field, par ailleurs créateur d'Alatélé.com, prend pied sur le satellite.

En 2003, il se voit confier Comme au cinéma sur France 2. Le journaliste poursuit également son itinéraire sur Paris Première où il anime l'émission littéraire Field dans ta chambre, qui devient, plus tard, Ça balance à Paris. Il tourne une page de sa vie en arrêtant ce programme et en intégrant l'équipe de la chaîne LCI. Il présente le 18/20 ponctué d'une rubrique dédiée à la politique: Le OUI/NON.

Fidèle à Europe 1, il se lance dans la présentation d'Ecolographie, un programme consacré aux questions d'environnement. En septembre 2007, les auditeurs ont un nouveau rendez-vous hebdomadaire avec le journaliste qui coprésente, aux côtés d'Olivier Duhamel, Médiapolis, un magazine dans lequel il tente de percer à jour les nouveaux liens des médias à la sphère politique.

Michel Field: "La télévision n'invente rien. La seule image qu'elle ait jamais créée, c'est la neige de la fin des programmes !".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #journalisme , #television-radio

13 Mars 2015

Rencontre avec Davidée Fabbri

Au 29ème festival Bédéciné d'Illzach, en 2013, je me suis fait dédicacer le Tome 4 - "La guerre de Stark" de la série Star Wars - Jedi (Fabbri, Ostrander, Delcourt) par son sympathique et talentueux dessinateur: Davidée Fabbri.

Dédicace de Davidée Fabbri sur Star Wars - Jedi # 4.

Davidée Fabbri en dédicace. Le rendu de mon scan s'étendant sur une double page, ne rend pas du tout honneur à cette dédicace (Problème de contraste et de texture). A ce jour, c'est ma préférée de toute ma petite collection qui mine de rien commence à prendre de l'ampleur (Une grosse cinquantaine). Déjà avoir un comics Star Wars dédicacé ce n'est pas rien ; de plus sur un album de la série Jedi, premier arc par lequel je suis rentré dans l'univers Star Wars en BD, ne gâche rien ; et pour couronner le tout avec mon personnage préféré de l'univers étendu: le Jedi Quinlan Vos.

Ça vaut amplement les deux bonnes heures de queue, car en plus, Davidée Fabbri est vraiment sympa malgré la barrière de la langue, il est italien. Il dédicaçait principalement le tome 2 de Star Wars - Agent de l'empire dont le deuxième plat de couverture est glacé (contrairement à la série Jedi) donc impossible de dessiner dessus. Mais peu importe, il fournissait lui-même les feuilles volantes marron sur lesquelles il dessinait en blanc sur noir des Dark Vador et des Yoda du plus bel effet (Clique sur la photographie ci-jointe pour voir un peu plus en détails le Dark Vador du gamin qui me précédait).

PS: "Ils sont [peut être] fous ces romains" mais qu'est ce qu'ils sont forts ces italiens ! ^^ mais qu'est ce qu'ils sont forts ces italiens ! ^^

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #dedicace , #comics