20 Avril 2015

I want you for Autobots !

"Leur guerre ! Notre monde !".

I want you for U.S. Army de James Montgomery Flagg.
I want you for U.S. Army de Flagg pour la couverture du journal Frank Leslie's Illustrated Weekly (1916).

I want you for U.S. Army selon Alex Milne.
The Transformers - HS de Sorenson et un collectif de dessinateurs (Couverture de Milne).

Dans le comics books The Transformers - HS - "30th anniversary" (Sorenson et collectif, IDW Publishing) l'illustrateur de la couv', Alex Milne, pastiche l'affiche I want you for U.S. Army de James Montgomery Flagg, sur la couverture de sa BD. Ici, l'oncle Sam est remplacé par Optimus Prime, le chef des Autobots.

 

Pour avoir plus de détails sur cette illustration de Flagg et en voir d'autres parodies, c'est par ici que ça se passe: 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12. ;-)

Eh oui, à la base (1981), les Transformers c'était une série comics qui a été adaptée en série animée. Et face au succès télévisuelle de cette dernière, il y a même eu un film d'animation: La guerre des robots (1986), et énormément de produits dérivés tels que des cartes à collectionner et des jeux de sociétés... et bien sûr les jouets Hasbro.

Cette dernière décennie, Hollywood et Michael Bay ont ressortis cette franchise des années 80 pour l'adapter en longs métrages live bourrés d'effets spéciaux. Cette saga compte à ce jour, quatre blockbusters déconseillés aux épileptiques ! ^^: Transformers (2007), Transformers 2 - La revanche (2009), Transformers 3 - La face cachée de la Lune (2011), et Transformers - L'âge de l'extinction (2014).

Sam Witwicky (alias Shia LaBeouf): "Nul sacrifice, nulle victoire".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #illustration , #militaire , #propagande

18 Avril 2015

Quatre garçons dans le vent

John Lennon: "Le vieux gag sur le fric, le pouvoir et la gloire... les Beatles avaient tout cela, et ils ont réalisé qu'ils n'avaient rien du tout".

A hard day's night des Beatles.
A hard day's night des Beatles (1964).

A hard day's night selon Michael Avon Oeming.
Powers #9 d'Oeming et Bendis (Couverture).

Dans le comics book Powers #9 - "Role play, Part 2" (Oeming et Bendis, Image Comics) Michael Avon Oeming pastiche la pochette de l'album musical A hard day's night des Beatles, sur la couverture de sa BD. Ici, les portraits des quatre Beatles: John Lennon, George Harrison, Paul McCartney et Ringo Starr sont remplacés par ceux de Janis alias Retro Girl, Diamond, Zora, et Harley Cohen alias Triphammer.

 

A hard day's night est le troisième album des Beatles, paru le 10 juillet 1964 en Grande-Bretagne, sur le label Parlophone, en tant que bande originale de leur premier film, qui porte le même nom (Quatre garçons dans le vent en version francophone). Seules les chansons de la face A du disque figurent dans le long-métrage, bien que certaines de la face B aient été également composées à cet usage. L'album sort le 26 juin aux Etats-Unis, édité par United Artists, avec une légère différence dans la liste des chansons.

Titres de l'album (Version britannique):

Face A
1. A hard day's night
2. I Should have known better
3. If I fell
4. I'm happy just to dance with you
5. And I love her
6. Tell me why
7. Can't buy me love

Face B
8. Any time at all
9. I'll cry instead
10. Things we said today
11. When I get home
12. You can't do that
13. I'll Be Back

A Hard Day's Night est le premier album des Beatles à ne contenir que des compositions originales, toutes les chansons étant créditées Lennon/McCartney.L'album se démarque également dans la mesure où il marque l'apogée de la domination de John Lennon au sein du tandem, puisqu'il est l'auteur de dix des treize chansons du disque. L'artiste montre ainsi sa capacité à composer des rocks puissants comme Tell me why, Any time at all ou encore la chanson-titre, devenue un des standards du groupe. Lennon montre cependant une diversité de styles, d'abord en composant des chansons plus personnelles: When I get home fait allusion à ses habitudes de pantouflard; I'll cry instead est également une allusion à peine voilée à ses tendances violentes dans sa vie de couple, tandis que If I fell, souvent considérée comme une de ses plus belles ballades, fait référence, de façon évidente, à ses adultères.

Tony Barrow attaché de presse du groupe, à propos de la face B: "Quand vous écouterez cette face, vous serez d'accord avec le fait qu'il aurait été fort dommage de jeter à la poubelle cette fabuleuse collection de titres, seulement parque qu'ils ne font pas partie du film. Vous avez maintenant en votre possession une collection d'enregistrements complète et à jour. En même temps, il est intéressant de se souvenir que le disque présent dans cette pochette est le premier qui ne contient que des titres composés et interprétés par les Beatles".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #musique

16 Avril 2015

Dirty Harry

Harry Callahan: "Vas-y, allez ! Fais moi plaisir !".

Caricature de Clint Eastwood (Maëster).

Dans Meurtres fatals - Tome 2 - "Meurtres fatals 002" (Maëster, Fluide Glacial) Maëster croque Clint Eastwood au détour d'une case dans le récit "Piège à vitesse fatale en en enfer".
(L'image est tirée de la page 13, case 4).

Dans la même case, on voit le commissaire Charolles, arme au poing dans une posture harrysienne, assener à Léonardo Di Machin un : "Fais moi plaisir...", une réplique culte du Retour de l'inspecteur Harry, et là le grand Clint pointe le bout de son nez est rétorque: "Copieur !".

 

Pour avoir plus d'informations sur la bio/filmographie de cet immense homme de cinéma, je t'invite à (re)faire un tour »ici« où j'ai déjà traité le sujet. ;-)

PS: Dernièrement, il a réalisé l'excellent American Sniper qu'on doit encore pouvoir visionner dans quelques salles. En dépit de son succès, ce film a fait polémique outre atlantique, en étant taxé par certain comme Michael Moore et Seth Rogen de long métrage de propagande en faveur de l'armée américaine... Perso, je ne suis pas du tout d'accord, je le trouve extrêmement plus nuancé que ce que ces derniers affirment... Je ne suis même pas loin de penser que Clint est victime d'un procès d'intention en raison de son image de justicier républicain qui lui colle à la peau depuis les Dirty Harry !

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

14 Avril 2015

Marie / Pierce

Jean de La Fontaine: "Vierge n'était, martyr et confesseur Qu'il ne chômât".

La Pietà de Michel-Ange.
La Pietà de Michel-Ange exposé à la Basilique Saint-Pierre du Vatican à Rome.

La Pietà selon Howard Simpson et Gonzalo Mayo.
Harbinger #14 de Simpson, Mayo, et Fontenot (Couverture).

Dans le comics book Harbinger #14 - "Dream child" (Simpson, Mayo, et Fontenot, Valiant) Howard Simpson et Gonzalo Mayo pastichent La Pietà de Michel-Ange sur la couverture de leur BD. Ici la sainte Vierge Marie est remplacée par le docteur Erica Pierce, et son fils Jésus Christ par Magnus the Robot Fighter.

 

Pour avoir plus de détails sur cette célèbre statue et en voir d'autres parodies, c'est par ici que ça se passe: 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16. ;-)

***

La photographe suédoise Elisabeth Ohlson Wallin a aussi parodié ce marbre de Michel-Ange sur l'affiche de la pièce de théâtre Som Jerusalem de la norvégienne Nina Wester.

La Pietà selon Elisabeth Ohlson Wallin.
Photographie de Karijord et Hussein-Johansen par Ohlson Wallin pour la pièce Som Jerusalem (2008).

Ici, Lea, jouée par la comédienne Rebekka Karijord, prend la place de la sainte Vierge; et Jannah, interprétée par Nadia Hussein-Johansen, prend la pose du Christ.

PS: Je t'invite à relire cet article où Elisabeth Ohlson Wallin avait déjà pastiché La Pietà sur un autre de ses clichés.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #sculpture-bronze , #religion-mythologie

12 Avril 2015

Fille ou garçon ?

Si quelques fois tu te sens petit, inutile, démoralisé ou dépressif, n'oublie jamais que tu as été un jour le plus rapide et le meilleur spermatozoïde de ta bande... C'est toi, le grand gagnant!

Demi Moore pour Vanity Fair par Annie Leibovitz.
Photographie de Moore par Leibovitz pour Vanity Fair (1991).

Demi More selon Carlos Ezquerra.
The complete Al's Baby de Ezquerra et Wagner (Couverture).

Dans le comics book The complete Al's Baby (Ezquerra et Wagner, Rebellion) Carlos Ezquerra parodie la photographie de Demi Moore issue de la Une du numéro d'aout 1991 du magazine Vanity Fair, sur la couverture de sa BD. Ce cliché a été pris par la célèbre photographe Annie Leibovitz. Ici, Demi Moore est remplacée par Al Bestardi.

 

Pour avoir plus d'informations sur ce magazine et en voir d'autres adaptations, c'est par ici que ça se passe: 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6. ;-)

Patrick Sébastien: "Si les femmes enceintes portaient leur bébé dans le dos, il y aurait plus de places assises dans le métro".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #photographie

10 Avril 2015

Clé de SOLé

Emmanuel Kant: "La musique est la langue des émotions".

His Master's Voice de Francis Barraud.
His Master's Voice de Barraud exposé dans les bureaux de EMI à Londres.

His Master's Voice selon Jean Solé.
Mélodimages de Solé (Couverture).

Dans l'album d'illustrations Mélodimages (Solé, Vents d'Ouest) Jean Solé parodie la toile de Francis Barraud, His Master's Voice, sur la couverture de sa BD. Ici, le chien Nipper est remplacé par l'autoportrait de l'auteur Jean Solé.

 

Pour avoir plus d'information sur cette toile britannique, va faire un tour »ici« où j'ai déjà joué cette partition. ;-)

Victor Hugo: "La musique, c'est du bruit qui pense".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #peinture-gravure , #musique

8 Avril 2015

Dominique, nique, nique ... ♫

"Je ne pense pas avoir de problème particulier avec les femmes".

Caricature de Dominique Strauss-Kahn (Achdé).

Dans Lucky-Luke - Tome 78 - "Les tontons Dalton" (Achdé, Gerra, et Pessis, Lucky Comics) Achdé croque Dominique Strauss-Kahn, et lui donne le rôle d'un client du Karl Town Hotel qui sort de l'établissement accompagnée de deux jeunes femmes.
(L'image est tirée de la page 17, case 3).

Avec cet œuf de Pâques, les auteurs font bien sûr références aux (mal nommé) parties fines se déroulant au Carlton de Lille auxquelles DSK a(urait) participé...

 

Dominique Strauss-Kahn (1949) est un homme politique français. Il suit des études à HEC et à l'Institut d'études politiques de Paris. Il devient par la suite professeur à l'université de Nancy, puis de Nanterre, et à l'Ecole nationale d'administration, pour enfin enseigner l'économie à l'IEP de Paris. C'est au milieu des années 1970 qu'il rencontre Lionel Jospin, avant de devenir commissaire adjoint au Commissariat au Plan en 1982. Elu député de Haute-Savoie en 1986 et réélu en deux ans plus tard dans le Val-d' Oise, DSK devient Président de la commission des Finances.

Nommé en 1991 par Mitterrand Ministre délégué à l'Industrie et au Commerce extérieur dans le gouvernement Cresson, il demeure à ce poste jusqu'en 1993 dans le gouvernement de Pierre Bérégovoy. La même année, Michel Rocard lui confie la présidence du Groupe des experts du PS, créé par Claude Allègre, et monte le cabinet DSK Consultants pour devenir avocat d'affaires. Nommé Ministre de l'Economie, des Finances et de l'Industrie en 1997, il s'impose en chef de file des socialistes aux élections régionales de 1998, remportées par la gauche.

Mis en cause dans des affaires judiciaires en 1999, qui aboutiront à des non-lieux, il démissionne. En 2004, il réintègre la Direction du Parti Socialiste: il est alors chargé du projet socialiste pour 2007. Candidat à la candidature pour l'élection présidentielle de 2007, il ne réunit que 20% des voix et est écarté en faveur de Ségolène Royal.

Elu directeur général du Fonds Monétaire International en 2007, son poste au FMI est mis en péril après la révélation d'une liaison extra-conjugale avec une économiste de l'institution international. Il est finalement blanchi. En mai 2011, alors qu'il incarne le candidat idéal pour représenter le Parti Socialiste à la présidentielle 2012, Dominique Strauss-Kahn est arrêté aux Etats-Unis. Une femme de chambre de l'hôtel Sofitel à New York porte plainte contre lui pour agression sexuelle. Egalement inculpé pour tentative de viol et de séquestration, il plaide non-coupable et démissionne du FMI. Le 10 décembre 2012, la procédure contre Strauss-Kahn est abandonnée par la conclusion d'une transaction financière entre l'ancien président du FMI et Nafissatou Diallo, dont le montant reste confidentiel.

De retour en France, les affaire continue de tomber, Tristane Banon, Carlton, ... En septembre 2013, devenu une gêne très handicapante pour le Parti Socialiste, il est nommé Conseiller économique pour le gouvernement de la République de Serbie.

Dominique Strauss-Kahn: "Le FMI qui a traité 122 crises bancaires dans son histoire, depuis l'après guerre, a noté une constante : le retour à la croissance ne se fait pas tant que l'assainissement du système bancaire n'a pas été opéré".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #politique

6 Avril 2015

Cours Major, cours !

"Je courais toujours pour aller partout, mais je ne pensais pas pour autant que ça allait me mener quelque part".

Forrest Gump de Robert Zemeckis.
Forrest Gump de Zemeckis (1994).

Forrest Gump selon Jean Giraud.
Ex-libris Major Fatal de Mœbius.

Sur un Ex-libris de la série Major Fatal (Mœbius, Les Humanoïdes Associés) Mœbius alias Jean Giraud parodie l'affiche du film Forest Gump de Robert Zemeckis. Ici, Forrest Gump alias Tom Hanks est remplacé par le Major Grubert.

 

Pitch du film:

Quelques décennies d'histoire américaine, des années 1940 à la fin du XXème siècle, à travers le regard et l'étrange odyssée d'un homme simple et pur, Forrest Gump (Tom Hanks).

Ce monument cinématographique aux 6 Oscars dont ceux du Meilleur film, du Meilleur réalisateur pour Robert Zemeckis, et du Meilleur acteur pour Tom Hanks, est adapté du roman éponyme de Winston Groom publié en 1986. Toutefois, le scénario se focalise principalement sur les onze premiers chapitres du roman, sautant en avant à la fin du roman avec la fondation de Bubba Gump Shrimp Co. et la rencontre avec Forrest Jr (Haley Joel Osment). En plus d'avoir éludé certains passages du roman, le film ajoute plusieurs aspects de la vie de Gump, comme ses tiges en fer sur les jambes quand il est enfant ainsi que son périple à pied à travers les Etats-Unis. Sa personnalité est également changée: dans le film il est moins sujet au syndrome du savant alors que dans le roman, il fait un score parfait dans une classe de physique. Dans le roman, Gump est également astronaute, lutteur professionnel et joueur d'échecs.

Tom Hanks a déclaré être d'accord pour prendre part au projet seulement si les évènements relatés étaient historiquement corrects. Ainsi, on voit le personnage de Forrest Gump traverser les plus grandes pages de l'histoire américaine moderne, de la guerre du Vietnam, en passant par la révolution hippie, le mouvement des Black Panthers ou encore la gouvernance du président Kennedy, à qui il serre même la main.

Forrest Gump est un film très ancré dans la réalité. Pourtant, il a fallu recourir à de nombreux trucages pour donner vie à l'action: entre les incrustations de Tom Hanks dans de vraies images d'archives, la suppression de la partie inférieure des jambes du Lieutenant Dan (Gary Sinise), la trajectoire aérienne de la plume qui accompagne le récit du personnage, ou encore l'ajout ultérieur des balles aux scènes de ping-pong, de nombreux effets numériques ont ainsi été utilisés.

Forest Gump: "Vous ne croirez pas si je vous le disais, mais je cours comme souffle le vent. A partir de ce jour, dès que j'allais quelque part, je le faisais en courant".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

4 Avril 2015

Le Mont Sinaï

André Gide: "La foi soulève des montagnes, oui: des montagnes d'absurdité".

Against the gods de Frank Frazetta.
Against the gods de Frazetta pour la couverture de Thongor contre les Dieux de Carter.

Against the gods selon Rex Maxon.
Turok el guerrero de piedra #228 de Maxon et Newman (Couverture).

Dans la version mexicaine du comics book Turok el guerrero de piedra (Turok: Son of stone en VO) #228 (Maxon et Newman, Novaro) Rex Maxon parodie le dessin, Against the gods de Frank Frazetta, illustrant la couverture du roman de Lin Carter, Thongor contre les dieux, sur la couv' de sa BD. Ici le barbare Thongor et son épée, sont remplacés par Turok et son poignard.

 

Pour avoir plus de détails sur cette toile de Frazetta et en voir d'autres adaptations, va faire un tour »ici« et »là« où j'ai déjà traité le sujet. ;-)

***

Il n'y a pas que les auteurs de BD qui ont été inspirés par le génie de Frazetta, d'autres de ses camarades illustrateurs comme...

Against the gods selon Gerald Brom.
Ranger Elfe de Brom.

... Gérald Brom (1965) qui s'est particulièrement fait connaître pour son travail sur les jeux vidéo tels que Doom II ou Diablo, mais aussi par le biais du cinéma avec Ghosts of Mars et Van Helsing. Son Ranger Elfe, ci-dessus, a notamment servi à illustrer des cartes à jouer de jeux de rôle.

PS: Si tu veux voir d'autres dessins de Gerald Brom, je t'invite à aller faire un tour sur son site officiel.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #illustration , #litterature

2 Avril 2015

Blondibusters

Deborah Harry: "Les femmes vont être les nouveaux Elvis. C’est la seule issue pour le rock’n’roll. Les seules personnes qui peuvent exprimer quelque chose de nouveau dans le rock sont les filles et les gays".

Blondie de Blondie.
Blondie de Blondie (1976).

Blondie selon Nick Runge.
Ghostbusters #5 de Schoening et Burnham (Couverture alternative de Runge).

Dans le comics book Ghostbusters #5 (Schoening et Burnham, IDW) Nick Runge, l'illustrateur de la couv', parodie la pochette de l'album musical Blondie de Blondie, sur la couverture bis de sa BD. Ici, Deborah Harry est remplacé par Janine Melnitz, Gary Valentine par Peter Venkman, Chris Stein par Ray Stantz, Clem Burke par Egon Spengler, et Jimmy Destri par Winston Zeddemore.

 

Pour avoir plus d'informations sur cet album de Blondie et en voir un autre pastiche, va faire un tour »ici« où j'ai déjà traité le sujet.

Deborah Harry: "Vieillir n’est pas une chose facile, mais heureusement pour moi, j’ai une bonne philosophie. Je me suis toujours dit: N’arrive pas à cet âge où tu commences à penser j’aurais dû faire ceci ou cela. J’ai toujours eu ce point de vue et je le respecterai rigoureusement. Vieillir est dangereux et effrayant parce que votre corps se détériore et vous perdez de la puissance, alors cela dépend si vous avez de la chance. J’ai toujours été en bonne santé, alors je suis plutôt chanceuse".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #musique