19 Octobre 2014

Le Dictateur

"C'est ce que nous sommes tous, des amateurs, on ne vit jamais assez longtemps pour être autre chose".

Caricature Charlie Chaplin (Laurent Verron).

Dans Odilon Verjus - Tome 6 - "Vade Retro Hollywood !" (Verron et Yann, Le Lombard) Laurent Verron croque Charlie Chaplin et lui fait jouer son propre rôle de star du cinéma Hollywoodienne.
(L'image est tirée de la planche 21, case 8).

Au fil de l'album, il porte tour à tour deux costumes.

Napoléon Bonaparte / Adolphe Hitler.
(Planche 16, case 1 / Planche 20, case 2).

Il apparaît d'abord en Napoléon Bonaparte, rôle qu'il a réellement envisager d'interpréter durant un temps. Il revêt ensuite un costume de Dictateur, après qu'Odilon lui ait insufflé l'idée d'incarner le führer Adolf Hitler sur grand écran.

 

Pour avoir plus d'informations sur cette légende du cinéma et en voir une autre caricature, va faire un tour »ici« où j'ai déjà traité le sujet. ;-)

PS: Charlie Chaplin réalise deux films sonores avant Le Dictateur: Les Lumières de la ville en 1931 et Les Temps modernes en 1936. Mais Le Dictateur est son premier vrai long métrage parlant avec des dialogues.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

17 Octobre 2014

Pas de pitié pour les vengeurs !

Matthieu 23-13: "Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! Parce que vous fermez aux hommes le royaume des cieux ; vous n'y entrez pas vous-mêmes, et vous n'y laissez pas entrer ceux qui veulent entrer".

La Pietà de Michel-Ange.
La Pietà de Michel-Ange exposé à la Basilique Saint-Pierre du Vatican à Rome.

La pietà selon J. C. Jones.
Avengers #69 de Copiel et Johns (Couverture de Jones).

Dans le comics book Avengers #69 - "Red Zone: Part 5 - The Great Escape" (Copiel et Johns, Marvel) J. C. Jones pastiche La Pietà de Michel-Ange. Ici, la vierge Marie est remplacée Iron Man alias Anthony Edward 'Tony' Stark, et son fils Jésus Christ par Captain America alias Steven 'Steve' Rogers

 

Pour avoir plus d'informations sur ce célèbre marbre et en voir d'autres parodies, c'est par ici que ça se passe: 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11. ;-)

***

La photographe suédoise, Elisabeth Ohlson Wallin, s'est aussi amusée à pasticher La Pietà de Michel-Ange:

Elisabeth Ohlson Wallin.
Ecce Homo d'Ohlson Wallin (1998).

Ecce Homo est une exposition, très controversée, composée de 12 photographies mettant en scène des situations bibliques dans un cadre moderne où l'on voit le Christ parmi les homosexuels, les transsexuels, les sadomasochistes, et malades atteint du SIDA.

PS: Si tu veux voir d'autres clichés Elisabeth Ohlson Wallin, je t'invite à te rendre sur son site où tu pourras notamment voir sa version de La Cène qui sera aussi exposé sur kiCswiLA? dans un futur article.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #peinture-gravure , #religion-mythologie

15 Octobre 2014

BO p'tit lot

"Celui qui a dit que l'argent ne pouvait pas acheter le bonheur, ne savait tout simplement pas où aller faire du shopping".


Photographie de Bo Derek par John Derek pour Playboy (1980).

Bo Derek selon Jesus Duran.
Terrificolor - Tome 35 de Duran et Pigi (Couverture).

Dans le fumetti Terrificolor - Tome 35 - "vertige" (Duran et Pigi, Elvifrance) Jesus Duran s'inspire d'une série de photographies de Bo Derek tirée du magazine Playboy de mars 1980, sur la couverture de sa BD. Ces clichés sont l'œuvre de John Derek.

 

Pour avoir plus d'informations sur le magazine aux longues oreilles, et voir d'autres playmates, c'est par ici que sa se passe: 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19. ;-)

Le numéro qui nous intéresse aujourd'hui est paru en mars 1980. C'est aussi Bo Derek qui est en couverture. Dans cette série de clichés intitulée "Bold... Beautiful... Breats-taking... Bo", John Derek, le mari de Bo, photographie sa femme et son lévrier sur la plage après une virée en catamaran. La Playmate of the month du mois de mars 1980 est Henriette Allais shootée par Arny Freytag. Et au milieu des charmantes demoiselles qui peuplent les pages du mag' d'Hugh Hefner, tu peux aussi lire une interview du joueur de football américaine, Terry Bradshaw, évoluant au poste de quarterback.

Bo Derek (1956) est une actrice américaine. Elevée au sein d'une famille de quatre enfants dont elle est l'aînée, Bo grandit en Californie. Elle fait ses premiers pas à Hollywood en tant que mannequin puis tourne quelques publicités. La jeune fille se fait surtout remarquer pour son idylle avec John Derek, de trente ans son aîné. Le couple fait scandale et doit fuir à l'étranger, car Bo est encore mineure. En 1976, elle refuse le rôle titre féminin dans King Kong pour tourner un obscur film d'horreur intitulé Orca. Deux ans plus tard, son mari John Derek la met en scène dans Elle, aux côtés de Julie Andrews et Dudley Moore. La jeune actrice obtient sa seule et unique nomination aux Golden Globes pour son rôle, dans la catégorie Révélation de l'année en 1980. Elle enchaîne avec le tournage de Tarzan en 1981, qui lui vaut sa première récompense aux Razzie Awards, en tant que Pire actrice. Trois autres trophées viendront s'ajouter à ce premier titre au fil des années, dont celui de Pire actrice de la décennie en 1990. Si Bo Derek peine à obtenir la confiance des réalisateurs, elle fait en revanche la une de tous les magazines pour son physique avantageux ! Considérée comme l'un des sex-symboles des années 1980, elle pose notamment plusieurs fois pour Playboy. La jeune femme enchaîne les téléfilms et les apparitions dans quelques séries comme 7 à la maison. Républicaine convaincue, Bo Derek fait campagne pour la famille Bush depuis les élections de 1988.

Bo Derek: "10 [(film Elle en VF)] était incroyable ! Je n'avais pas de carrière avant 10 et puis tout d'un coup, j'ai été capable de faire à peu près tout ce que je pouvais faire dans ce bisness".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #fumetti , #photographie , #glamour , #cinema-serie-tv

13 Octobre 2014

La fourche du diable

Jean Giraudoux: "Dieu a laissé discuter un ange. Il a eu Satan. L'homme a laissé discuter sa femme. Il a eu la femme".

American Gothic de Grant Wood.
American Gothic de Wood exposé à l'Art Institute de Chicago (1930).

American Gothic selon Arthur Suydam.
Hellstorm: Son of Satan #2 de Braun et Irvine (Couverture de Suydam).

Dans le comics book Hellstorm: Son of Satan #2 - "Equinox 2" (Braun et Irvine, Max Comics) Arthur Suydam, l'illustrateur de la couv', parodie la célèbre peinture de Grant Wood, American Gothic, sur la couverture de sa BD. Ici, le fermier est remplacé par Daimon Hellstrom, et la fermière, elle, a pris un coup dans l'aile.

 

Pour avoir plus de détails sur cette célèbre toile américaine et en voir d'autres adaptations, c'est par ici que ça se passe: 1 - 2 - 3 - 4. ;-)

***

La production de la série de James Manos, Dexter, s'est elle aussi amusée à rendre hommage à American Gothic:

American Gothic selon Romeo Tirone.
Dexter - Saison 6 / Episode 7 réalisé par Tirone (2011).

Dans l'épisode 7 de la saison 6, intitulé Virée entre frère, le réalisateur Romeo Tirone fait poser devant sa caméra Michael C. Hall alias Dexter Morgan et Christian Camargo alias Brian Moser à la façon des personnages de Grant Wood le temps d'un plan.

Alexandre Dumas: "Dieu pêche les âmes à la ligne, Satan les pêche au filet".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #peinture-gravure

11 Octobre 2014

Roy Hobbs

"Aujourd'hui on a le sentiment que seule compte l'apparence des choses, et non pas les choses elles-mêmes. Ce qu'on célèbre, c'est la victoire des cosmétiques".

Caricature de Robert Redford (Carry Brugman).

Dans la série Les baroudeurs (Brugman et Richards, Christian Chalmin) Carry Brugman croque Robert Redford et lui donne le rôle de son héros masculin du couple de baroudeurs.
(L'image est tirée du quatrième plat de couverture).

 

Robert Redford (1937) est acteur et un réalisateur américain. Malgré une enfance dans un quartier populaire, il entre à l'Université du Colorado, plus pour ses performances sportives que ses résultats scolaires. Trop dissipé, il est vite renvoyé, et en profite pour parcourir à 19 ans les Etats-Unis en stop, puis pour visiter l'Europe et ses musées.

De retour outre-Atlantique, il choisit d'habiter New York, et étudie la peinture au Pratt Institute de Brooklyn avant de s'essayer à la comédie à l'Académie américaine des Arts dramatiques, dont il paie les cours en fabriquant des décors de théâtre. Et c'est justement sur scène, à Broadway, qu'il débute sa carrière d'acteur dans une pièce nommée Tall story.

Suivent d'autres spectacles, ainsi que plusieurs apparitions dans des séries télévisées dont Les Incorruptibles et Perry Mason. En 1962 le cinéma lui ouvre ses portes avec La guerre est aussi une chasse, sur le tournage duquel il croise l'acteur Sydney Pollack: devenu réalisateur, ce dernier le fait tourner dans sept de ses films, dont Out of Africa avec Meryl Streep, mais Redford travaille également sur d'autres tournages comme La poursuite impitoyable, Butch Cassidy et le Kid, L'arnaque, Les Hommes du président.

En 1980 il passe derrière la caméra et obtient l'Oscar du meilleur film pour Des gens comme les autres. Fort de ce succès, il réalise et joue dans des décors superbes: Et au milieu coule une rivière en 1995 avec Brad Pitt et L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux en 1998, qui témoignent de son engagement dans la cause écologiste.

Fondateur du Festival du film indépendant de Sundance, l'acteur se fait plus discret devant la caméra dans les années 2000 et produit des documentaires. En 2013, il revient à la réalisation avec un thriller politique, Sous surveillance, dans lequel il tient le rôle principal et dirige Shia LaBeouf. Toujours la même année, seul devant l'objectif de J. C. Chandor, il campe un marin à la dérive à bord de son bateau endommagé dans All is lost.

Dernièrement tu as pu le voir dans une production Marvel jouer Alexander Pierce dans Captain America 2 - Le soldat de l'hiver.

PS: Mais personnellement, avec mon petit péché mignon pour les films sportifs, mon long métrage préféré avec Bob va pour Le Meilleur où il campe Roy Hobbs, le meilleur joueur de base-ball de tous les temps.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

9 Octobre 2014

Obamacaplypse

"Les meilleurs films sont généralement les premiers, quand on ne sait pas du tout ce que l'on fait".

28 jours plus tard de Danny Boyle.
28 jours plus tard de Boyle (2003).

28 jours plus tard selon David Hutchison.
President Evil #2 de Hutchison (Couverture).

Dans le comics book President Evil #2 - "100 days later" (Hutchison, Antarctic Press) David Hutchison pastiche les affiches du film de Danny Boyle, 28 jours plus tard, sur la couverture de sa BD. En premier plan, on reconnait Barack Obama et sa machette, et juste derrière lui, on distingue Sarah Palin et son fusil à pompe. ^^

 

Pour avoir plus d'informations sur ce film et en voir une autre adaptation, va faire un tour »ici« où j'ai déjà évoqué le sujet. ;-)

Le réalisateur britannique Danny Boyle accorde d'emblée une attention particulière à l'apparence physique des victimes de l'infection. Le virus du film s'apparente en partie à celui du virus Ebola, caractérisé par une fièvre hémorragique hautement contagieuse. Les contaminés ont en plus les yeux injectés de sang, effet obtenu par le port de lentilles de contact spéciales. De plus, Danny boyle a fait appel à des athlètes pour donner un caractère physique et bestial aux contaminés.

Jim: "Réfléchis, réfléchis juste deux minutes ! Qu'est ce que tu ferais toi d'une petite île malade ?! Ils nous ont mis en quarantaine, il y'a aucune contamination ! C'est juste des humains tuant des humains !".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #cinema-serie-tv

7 Octobre 2014

Iron Sam

Ambrose Bierce: "Index. Doigt pointé qui, si on le suit, montre deux malfaiteurs".

I want you for U.S. Army de James Montgomery Flagg.
I want you for U.S. Army de Flagg pour la couverture du journal Frank Leslie's Illustrated Weekly (1916).

I want you for US Army selon Adi Granov.
Ultimate Comics - Ultimates #19 Reconstruction de Eaton et Humphries (Couverture de Granov).

Dans le comics book Ultimate Comics - Ultimates #19 Reconstruction - "Any given sunday (1/6)" (Eaton et Humphries, Marvel) Adi Granov, l'illustrateur de la couv', parodie l'affiche I want you for U.S. Army de James Montgomery Flagg, sur la couverture de sa BD. Ici, l'oncle Sam est remplacé par l'armure d'Iron Pariot revêtis par Tony Stark.

 

Pour avoir plus de d'information sur cette illustration de Flagg et en voir d'autres pastiches, c'est par ici que ça se passe: 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9. ;-)

***

En novembre 2012, le magazine Playboy, s'est aussi amusé à pasticher cette affiche de James Montgomery Flagg:

I want you for US Army selon Playboy.
Photographie de Bechard pour la couveture du magazine Playboy de novembre 2012.

Ici, l'oncle Sam est remplacé par la model canadienne Shera Bechard, qui était la Playmate of the month du mois de novembre deux ans auparavant en 2010.

PS: Le haut-de-forme de l'oncle Sam sert de logo au club de baseball des New York Yankees. Le chapeau repose sur une batte qui forme la ligne verticale du -k- de Yankees.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #illustration , #militaire , #propagande

5 Octobre 2014

ナンバーガール

Nom du groupe en japonais dans le texte.

Num-Heavymetallic de Number Girl.
Num-Heavymetallic de Number Girl (2002).

Num-Heavymetallic selon Harold Sakuishi.
Beck - Tome 14 de Sakuishi (Planche 128).

Dans le manga Beck - Tome 14 (Sakuishi, Delcourt), Harold Sakuishi pastiche la pochette de l'album musical Num-Heavymetallic de Number Girl sur la page d'introduction du chapitre 3 de sa BD. Ici, le visage de Hisako Tabuchi, guitariste du groupe, est remplacé par celui de Maho Minami.

 

Number Girl était un groupe de rock alternatif japonais fondé en 1995 par le chanteur et guitariste Shutoku Mukai. Même si leur son évolue au fil des albums, il se rapproche pas mal de celui des Pixies. Le groupe est dissous en 2002 après le départ du bassiste Kentaro Nakao. Paru en septembre 2002, Num-Heavymetallic est donc leur quatrième et dernier album.

Titres de l'album:

1. Num-Heavymetallic
2. Inuzini
3. Num-Ami-Dabutz
4. Tombo the Electric bloodred
5. Delayed brain
6. Cibicco-San
7. Manga Sick
8. FU•SI•GI
9. Seiteki Shoujo
10. Frustration in my blood
11. Kuromegachina Shoujo

Cet album est produit par Dave Fridmann qui était aussi le producteur de leur précédent disque: Sappukei en 2000.

PS: Après la séparation de Number Girl, Mukai monte son propre studio, Matsurio Studio, et produit lui même son nouveau groupe, les Zazen Boys.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #manga , #musique

3 Octobre 2014

Grand Moff Cushing

Moff Tarkin: "Charmante et si délicate, dire que j'ai tant hésité avant de signer votre condamnation à mort". Star Wars - Episode IV - Un nouvel espoir).

Caricature de Peter Cushing.

Dans Valérian - Tome 6 - "L'ambassadeur des ombres" (Mézières et Christin, Dargaud) Jean-Claude Mézières caricature Peter Cushing et lui donne le rôle l'ambassadeur de la Terre se rendant à Point Central, escorté par Valérian et Lauréline.
(L'image est tirée de la page 10, case 1).

 

Pour avoir plus d'information sur cet acteur britannique et en voir d'autres caricatures, va faire un tour »ici« et »là« où j'ai déjà traité le sujet. ;-)

Moff Tarkin: "Gouverner par la peur de la force plutôt que par la force elle-même".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

1 Octobre 2014

Rencontre avec Milan Jovanovic

Au 29ème festival Bédéciné d'Illzach, en 2013, je me suis fait dédicacer le Tome 3 -"Le monstre de Djibouti" de la série Carthago (Jovanovic et Bec, Les Humanoïdes Associés) par son nouveau dessinateur: Milan Jovanovic.

Dédicace de Milan Jovanovic pour Carthago chez Les Humanoïdes Associés.

Après une première dédicace d'Eric Henninot sur le tome 1 en 2007, et le passage de relais au dessinateur Milan Jovanovic dont jamais brièvement parler »ici« pour le tome 3, j'ai eu la chance de rencontrer M. Jovanovic qui m'a offert une jolie Kim Melville, l'océanographe de la série.

PS: La sortie du tome 4 intitulé Les monolithes de Koubé est prévue pour dans quinze jours. :-)

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #dedicace , #bd-franco-belge