29 Juillet 2015

Subway Dress

"Regarde, c'est bien l'image que les studios se font de moi: la jupe par-dessus la tête".

Photographie de Shaw sur le tournage de 7 ans de réflexion de Wilder.
Photographie de Sam Shaw sur le tournage de 7 ans de réflexion de Billy Wilder (1955).

Marilyn Monroe selon Mizuki Sakakibara.
Exiles #36 de Sakakibara et Winick (Couverture).

Dans le comics book Exiles #36 - "Fantastic voyage" (Sakakibara et Winick, Marvel) Mizuki Sakakibara parodie une photographie du tournage du film de Billy Wilder, 7 ans de réflexion, sur la couverture de sa BD. Ici Marilyn Monroe est remplacée par le mutant Kevin Sidney alias Morph.

Contrairement aux articles précédents: 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6, où les dessinateurs pastichaient la même scène mythique de la grille de métro en s'inspirant d'un plan du film, là c'est un peu différent car il ne s'agit pas d'un plan mais d'un cliché de tournage dont la séquence de prise de vue n'est pas dans le montage final du long métrage. Les différences sont identifiables par la posture et la position des bras de Marilyn.

 

La Fox, a sans doute été sensible à l'argument publicitaire du réalisateur Billy Wilder qui a décidé de finir son tournage par la scène de la bouche de métro, et de filmer la séquence en décor naturel à New York, et non en studio comme prévu initialement.

Le producteur Charles Feldman, demande au photographe Sam Shaw de couvrir le tournage en raison de sa complicité avec Monroe. Evidemment, la production prend soin d'annoncer à la presse le jour et l'heure où Marilyn sera présente à la sortie du cinéma Trans-Lux avec son partenaire Tom Ewell. Des centaines de photographes se trouvent sur les lieux. Le succès dépasse les espérances des agents publicitaires. En effet, le 15 septembre 1954, en dépit de l'heure tardive, il est plus de minuit, c'est presque l'émeute au croisement de la 52e Rue et de Lexington Avenue. La circulation du métro est interrompue. Et c'est un machiniste qui, sous les grilles, actionne l'énorme ventilateur.

N'en déplaise à la légende, Marilyn a rompu avec ses habitudes: elle a pris soin de demander à sa costumière deux larges culottes de coton blanc qu'elle a superposées sous la robe blanche plissée créée par William Travilla. Des milliers de curieux hurlent en chœur dès que la jupe de Marilyn se soulève.

Roy Craft, attaché de presse de la Fox en charge de la star, déclare: "Les Russes auraient pu envahir Manhattan, personne ne s'en serait rendu compte !".

La scène est reprise quinze fois pendant cinq heures, jusqu'au petit jour. Si l'opération est un triomphe sous l'angle publicitaire, c'est une catastrophe du point de vue cinématographique. Billy Wilder ne peut utiliser aucune prise: les hourras de la foule survoltée et les flashs des photographes rendent les rushs inutilisables. Mais peu importe Sam Shaw, qui avec son accès privilégié, a LA photographie. Ce cliché, que lui-même appelait "la photo qui fit le tour du monde", que la Fox diffuse abondement dès le lendemain.

Et la scène que l'on voit dans le film est finalement filmée en plateau fermé dans les studios d'Hollywood.

Si Marilyn Monroe a pris un plaisir non dissimulé à tourner les deux versions de cette même scène, elle déteste cette photo de Shaw retenue pour la campagne de promotion. Elle y trouve ses jambes trop courtes et son visage grimaçant.

PS: En 2011, cette robe de William Travilla immortalisée par Marilyn Monroe, et baptisée Subway dress, est vendue aux enchères pour la modique somme de 4,6 millions de dollars.

Publié par Chelmi à 07:00am
Avec les catégories : #reference , #comics , #cinema-serie-tv

Commentaires