29 Novembre 2010

Le vieil homme

"L'acteur est comme ces boules de verre avec de la neige à l'intérieur: il passe son temps à secouer ses émotions".

Caricature de Gary Oldman (Maëster).

Dans Sœur Marie-Thérèse - Tome 6 - "La guère sainte" (Maëster, Drugstore) Maëster croque Gary Oldman au détour d'une case, et lui donne le rôle d'un vampire parmi d'autres que Sœur Marie Thérèse souhaite faire exorciser par Van Hesling.
(L'image est tirée de la page 36, case 4).

L'auteur fait bien sûr référence à son rôle du prince Vlad Dracula dans le long métrage Dracula de Francis Ford Coppola.

 

Gary Oldman (1958) est un acteur britannique. Abandonné très jeune par son père, élevé par sa mère dans un quartier pauvre de Londres, il fait des études au Britain's Rose Bruford Drama College grâce à une bourse et obtient son diplôme en 1979. Il joue dans un grand nombre de pièces de théâtre, et intègre la prestigieuse Royal Shakespeare Company en 1984. Récompensé par de nombreux prix, ce comédien surdoué et charismatique excelle dans un répertoire classique mais c'est le cinéma qui l'attire.

Il fait ses débuts sur le grand écran dans Remembrance en 1981. Dans Sid et Nancy en 1986, Oldman livre une interprétation époustouflante de Sid Vicious, le leader des Sex Pistols. Son étonnante capacité à se transformer physiquement lui permet d'interpréter les personnages les plus divers: Lee Harvey Oswald, l'assassin présumé de Kennedy, dans JFK en 1991, le comte Vlad dans Dracula en 1992, le compositeur Ludwig Van Beethoven en 1994...

Gary Oldman joue souvent des rôles de méchants ou des personnages hors norme, et devient l'un des acteurs fétiches de Luc Besson. Il est ainsi le mémorable policier véreux et psychotique de Léon en 1994, et le machiavélique Zorg dans Le Cinquième élément en 1997. Il crée sa propre maison de production en 1995 puis écrit et réalise Ne pas avaler, un premier film réaliste et touchant inspiré de ses souvenirs d'enfance, dépeignant le quotidien d'une famille du sud de Londres.

Alternant grosses productions: Air Force One, Perdus dans l'espace, Hannibal... et projets plus modestes: Interstate 60, TiptoesDead fish.., puis il est à l'affiche de Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban et Batman Begins, des sagas pour lesquels il reprend ses rôles pour les épisodes 4 et 5 d'Harry Potter et pour le dernier Batman The Dark Knight. Et il bien naturellement très attendu pour les suites Harry Potter et les reliques de la mort - partie 1 et 2, et The Dark Knight Rises.

Acteur caméléon, Gary Oldman s'inscrit dans tous les genres et tous les rôles avec autant d'aisance.

Gary Oldman: "Le talent est la chose la plus sexy au monde".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

26 Novembre 2010

L'homme sans nom

"Tu vois, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi, tu creuses".
(©Clint Eastwood alias le Bon).

Le bon, la brute et le truand de Sergio Leone.
Le bon, la brute et le truand de Leone (1966).

Le bon, la brute et le truand selon Arthur Suydam.
The man with no name #1 de Diaz et Cage (Couverture).

Dans le comics book The man with no name #1 (Diaz et Cage, Dynamite Entertainment) Arthur Suydam l'illustrateur de la couverture parodie un plan du film Le bon, la brute et le truand de Sergio Leone sur la couverture de sa BD. Ce numéro est paru avec deux couvertures différentes: la couverture classique est de Richard Isanove et la variante sauce zombie qui nous intéresse aujourd'hui.

Cette série reprend le personnage récurrent de la trilogie cinématographique des dollars de Sergio Leone: l'homme sans nom incarné par Clint Eastwood. Les comics racontent la suite de ses aventures.

 

Pitch du film:

Pendant la Guerre de Sécession, trois hommes, préférant s'intéresser à leur profit personnel, se lancent à la recherche d'un coffre contenant 200000 dollars en pièces d'or volés à l'armée sudiste. Tuco (Eli Wallach) sait que le trésor se trouve dans un cimetière, tandis que -le Bon- (Clint Eastwood) connaît le nom inscrit sur la pierre tombale qui sert de cache. Chacun a besoin de l'autre. Mais un troisième homme entre dans la course : Setenza (Lee Van Cleef), une brute qui n'hésite pas à massacrer femmes et enfants pour parvenir à ses fins.

Lors de la sortie du film en 1966, les producteurs veulent absolument un montage qui ne dépasse pas les deux heures. La post-production dure huit mois, et Sergio Leone, en dépit des difficultés qu'il rencontre lors de cette étape, refuse de céder sur ce point. Le film dure 2h40 dans sa version internationale et presque trois heures dans la version italienne. Le Bon, la brute et le truand subit néanmoins de nombreuses coupes dans plusieurs pays à cause de la censure. La version anglaise du film ne durait ainsi que 2h28 à sa sortie.

Si l'idée de tourner un western en pleine guerre civile vient de Luciano Vincenzoni, le sujet ne pouvait que toucher le réalisateur italien qui avait connu la guerre pendant son enfance en Italie. Sergio Leone explique ses intentions avec ce projet: "J'ai commencé Le Bon, la brute et le truand comme les deux premiers mais cette fois avec trois hommes à la recherche d'un trésor. Ce qui m'intéressait dans le film était, d'une part, de démythifier les trois adjectifs et, d'autre part, de montrer l'absurdité de la guerre. Qu'est-ce que -bon-, -brute- et -truand- signifient? Nous avons tous quelque chose de bon, de mauvais et de laid en nous. Certaines personnes paraîssent vraiment horribles mais quand on apprend à les connaître, on réalise qu'elles valent mieux que ça. Quant à la Guerre Civile que les personnages rencontrent sur leur chemin, pour moi, c'est une chose stupide et inutile. On y trouve pas de -bonne cause-... Je montre un camp de concentration du Nord en pensant aux camps nazis avec leurs orchestres juifs. Tout ceci ne veut pas dire qu'il n'y a pas lieu de rire dans le film. Derrière ces aventures tragiques se cache un esprit picaresque."

Ce western est pour moi, LE western.

Syndrome George Lucas: Le Bon, la brute et le truand est le troisième volet des aventures de l'Homme sans nom après Pour une poignée de dollars tourné en 1964 et Et pour quelques dollars de plus réalisé en 1965. Mais dans la continuité de la trilogie, il est en fait le premier. On revient ici aux premières aventures de notre personnage. Ainsi, à la fin du film, il récupère le poncho qu'il ne quittait pas dans les deux long métrages précédents. Je sais pas si j'ai été bien clair mais tant pis. ^^

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #cinema-serie-tv

23 Novembre 2010

Peace 'man

- Pour l'Angleterre James ?
- Non pour moi.
GoldenEye).

Caricature de Pierce Brosnan (Simon Léturgie).

Dans Spoon & White - Tome 4 - "Spoonfinger" (Léturgie Père et fils, Isard, et Yann, Vents d'Ouest) Simon Léturgie (le fils) caricature Pierce Brosnan et lui donne le rôle d'un espion du MI5.
(L'image est tirée de la page 35, case 8).

Après Sean Connery, Roger Moore, et Timothy Dalton, encore une fois, avec ce clin d'œil, les auteurs font référence à l'agent secret le plus connu de la planète...

 

Pierce Brosnan (1952) est un acteur irlandais. Avec sa famille, il quitte son Irlande natale pour s'installer à Londres où il suit pendant trois ans les cours du Drama Centre. Il débute sa carrière dans l'ombre: il est régisseur, puis comédien. Mais ses performances d'acteur sont très vite remarquées et il débute au cinéma avec un petit rôle dans le polar Racket en 1980. Il apparaît ensuite en tête d'affiche des thrillers Nomads en 1986 et Le quatrième protocole en 1987.

Mais il se fait réelement connaître du grand public sur le petit écran grâce à son rôle dans la série Remington Steele, où, pendant cinq ans, il y interprète un détective au grand charme. Le producteur Albert R. Broccoli lui offre le rôle de James Bond, mais il doit y renoncer, car il est toujours sous contrat avec la télévision. Il laisse alors sa place à Timothy Dalton.

Pierce Brosnan poursuit sa carrière en jouant dans Mister Johnson, Le Cobaye, Madame Doubtfire et Love Affair. En 1995, il ne laisse pas passer sa chance une seconde fois et accepte d'incarner le célèbre espion 007 dans quatre épisodes: GoldenEye, Demain ne meurt jamais, Le Monde ne suffit pas et Meurs un autre jour.

Sacré star du grand écran, il change tout de même de registre en jouant dans Mars Attacks!, Le Neveu, Thomas Crown, Le Tailleur de Panama, Evelyn ou bien encore dans Une affaire de cœur. Ayant tourné la page 007, Pierce devient méchant dans Coup d'éclat en 2004 et dans The Matador où il interprète un tueur à gages penché sur la boisson. Toujours élégant, Brosnan s'illustre dans les légers Mamma Mia! ou Percy Jackson aussi bien que dans le thriller politique de Roman Polanski, The Ghost-Writer.

Dernièrement, il était à la l'affiche de Remember me, et prochainement on le retrouvera dans Thomas Crown 2.

PS: Pierce Brosnan a acheté la machine à écrire de Ian Fleming, le créateur du célèbre espion 007.

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

20 Novembre 2010

椎名 林檎

♪♫♪♪♫

Honnou de Shiina Ringo.
Honnou de Shiina (1999).

Honnou selon Harold Sakuishi.
Beck - Tome 9 de Sakuishi (page 131, case 1).

Dans le manga Beck - Tome 9 (Sakuishi, Delcourt), Harold Sakuishi pastiche la pochette du single Honnou de Ringo Shiina sur la page d'introduction du troisième chapitre de sa BD. Ici Saitô Ken'ichi revêt le costume de nurse et remplace Shiina.

 

Ringo Shiina est une musicienne accomplie. Auteur-compositeur-interprète, la japonaise est également connue pour ses excentricités et ses clips vidéo saisissants.

Titres du single: Eh ouais, y a plusieurs titres dans ce single ! ^^

1. Honnou -Instinct-
2. Aozora -Blue Sky-
3. Highlight -Transmigration Highlights-

Shiina se démarque des autres groupes de pop-rock japonais hyper commercial (Jpop). Son rock est plus sombre, détonant et atypique, faisant la part belle au texte, et incluant une grande variété d'instruments. De plus, elle chante en plusieurs langues: japonais (normal), anglais (obligatoire), mais aussi en français et en allemand (et l'espagnol alors ! ^^).

PS: Son pseudonyme Ringo, son vrai nom étant Yumiko Shiina, vient du japonais -pomme-. Il fait référence au fait qu'elle rougissait comme une pomme quand elle était en face des gens.

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #manga , #musique

17 Novembre 2010

Monsieur K

... son surnom en référence avec son homologue américain de l'époque: JFK.

Caricature de Nikita Sergueïevitch Khrouchtchev (Malo Kerfriden).

Dans KGB - Tome 1 - "Les démons du Kremlin" (Kerfriden et Mangin, Quadrant) Malo Kerfriden croque Nikita Khrouchtchev, et lui fait brièvement jouer son propre rôle de premier secrétaire de l'URSS.
(L'image est tirée de la page 38, case 3).

 

Nikita Sergueïevitch Khrouchtchev (1894-1971) était un homme politique soviétique. Il s'affirme progressivement comme le principal dirigeant de l'URSS entre la mort de Staline et son éviction du pouvoir en 1964. Il doit son ascension politique à la protection personnelle de Joseph Staline, dont il intègre le cercle des intimes. Il est premier secrétaire du Parti communiste de l'Union soviétique de mars 1953 à octobre 1964 et, à partir de 1958, président du Conseil des ministres de l'URSS.

Principal inspirateur de la politique de déstalinisation à l'intérieur et de la coexistence pacifique à l'extérieur, il marque aussi les limites de ce nouveau cap en revenant sur certaines mesures de libéralisation du régime, en écrasant la révolution hongroise de 1956, ou en affrontant les Etats-Unis lors de la crise de Cuba en 1962.

Nikita Khrouchtchev: "Ce qui est à nous est à nous, ce qui est à vous est négociable".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #politique

14 Novembre 2010

Rencontre avec Aurélien Morinière

Au 25ème festival Bédéciné d'Illzach, en 2009, je me suis fait dédicacer le Tome 3 de Tengiz (Morinière et Tarek, EP) par son dessinateur : Aurélien Morinière.

Dédicace d'Aurélien Morinière.

Après m'être fait signer mes deux premiers tomes à Audincourt par le scénariste, j'ai enfin peu avoir un joli dessin. J'avais l'intention de demander le dragon, mais Morinière venait de s'en fader un juste avant moi, du coup, j'ai opté pour la jolie rouquine qui guide Tengiz dans le dernier album de la trilogie. C'est un crayonné fait au crayon de papier

PS: Le visage est moins longiligne que dans la BD, ce qui lui donne des airs de Statue de la Liberté. Non ?

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #dedicace , #bd-franco-belge

11 Novembre 2010

Bunny out of the Wood

Non ce n'est pas un documentaire animalier. ^^

Cyndi Wood dans Playboy Juin 1974 (Pompeo Posar).
Photographie de Wood par Posar pour Playboy (1974).

Cindy Wood selon Elvifrance.
Contes satyriques - Tome 34 chez Elvifrance (Couverture).

Dans le fumetti Contes satyriques - Tome 34 - "Frigilda" (Elvifrance), l'illustrateur de la couverture copie une photographie du magazine Playboy de juin 1974 sur la couverture de sa BD. Ce cliché de la playmate Cyndi Wood est pris par Pompeo Posar. Ici elle est remplacée par Figilda l'héroïne de la BD.
Si tu connais les auteurs de la couverture et des planches, je suis bien sûr preneur...

 

C'est Cyndi Wood, fraichement élue Playmate of the year 1974, qui fait la couverture de ce numéro et la Playmate of the month en page centrale est Sandy Johnson.

Pour avoir d'infos sur le mensuel Playboy et voir d'autres Playmates du fameux magazine, va faire un tour »ici« , »là« , et »ici« où j'ai déjà traité le sujet. 'Oo

Cynthia Lynn 'Cyndi' Wood (1950) est un model et une actrice américaine. Elle est choisie par Playboy pour être la Playmate of the month de Février 1973, et est élue un an plus tard Playmate of the year. Elle fait aussi la couverture du même magazine en Avril 1975.

Grâce cette nouvelle notoriété, elle décroche un petit rôle de coiffeuse dans le film Shampoo de Hal Ashby. En 1979, elle interprète son propre rôle de Bunny de l'année venue remonter le troupe de l'oncle Sam au Vietnam dans Apocalypse Now de Francis Ford Coppola. Et toujours la même année, elle joue Moon dans Van Nuys Boulevard de William Sachs.

Elle fait aussi quelques téléfilms et apparait dans quelques séries mais rien de très probant.

Cindy Wood: "Je suis honnête et sincère et loyal. Je fais naturellement confiance et j'essais de faire le bien autour de moi". Arf, ceux qui disent acheter Playboy pour ses articles se foutent royalement de la gueule du monde ! ^^

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #fumetti , #photographie , #glamour

8 Novembre 2010

Le seigneur de l'anneau !?

Ben quoi, tu ne trouves pas qu'il joue (au demeurant, très bien) toujours le même rôle de -l'homme à marier- !

Caricature de Hugh Grant (Roland Pignault).

Dans Pandora Box - Tome 4 - "Luxure" (Pignault et Alcante, Dupuis) Roland Pignault caricature Hugh Grant et lui fait jouer le rôle principal de l'histoire, Ewan Orfay, le fondateur de Movia, leader mondial de l'infographie et des effets spéciaux.
(L'image est tirée de la planche 22, case 8).

 

Hugh Grant (1960) est un acteur britannique. Le plus sexy des Anglais a tourné son premier film Privileged en 1982 alors qu'il est encore étudiant à Oxford. Après l'université, Hugh rejoint la troupe The Jockeys of Norfolk avec laquelle il ira, à Edimbourg, au festival de comédie le plus réputé outre-Manche. Ils se séparent après une tentative inaboutie à la télévision.

Il débute véritablement sa carrière sur grand écran en 1987 en tenant la vedette du film Maurice de James Ivory, dans lequel il incarne un jeune homosexuel en pleine Angleterre Victorienne. Un rôle fort qui le révèle à la profession et lui vaut un Prix d'interprétation au Festival de Venise.

Il s'illustre ensuite dans le film d'horreur Le repaire du ver blanc en 1988, joue pour Roman Polanski dans Lunes de fiel en 1992, et retrouve Ivory pour Les Vestiges du jour en1993. Mais c'est en 1994, avec la comédie romantique Quatre mariages et un enterrement, où il incarne un jeune célibataire timide et gauche, que le comédien accède à la renommée internationale, remportant pour l'occasion un Golden Globe.

Fort de ce succès, Hugh Grant traverse l'Atlantique pour tourner à Hollywood: Neuf mois aussi, Raison et sentiments, Mesure d'urgence... Mais c'est encore en romantique célibataire un peu maladroit que l'anglais au physique avantageux fait mouche: Coup de foudre à Notting Hill en 1999, Love actually en 2003...

Hugh a tout de même le bon sens d'égratigner et prendre à contre-pied son image de romantique, en jouant un homme cynique et manipulateur dans Escrocs mais pas trop de Woody Allen, en incarnant un patron de presse sans états d'âmes dans Le Journal de Bridget Jones et Bridget Jones : l'âge de raison, ou se glissant sous les traits d'un célibataire irresponsable: Pour un garçon et L'amour sans préavis.

En 2006, Paul Weitz fait de nouveau appel à lui pour American Dreamz. Il est ensuite à l'affiche de Où sont passés les Morgan ? en 2010... Hugh Grant reste la référence de ce genre bien précis qu'est la comédie romantique à l'anglaise.

Hugh Grant: "Si je fais un film et qu'il marche aux Etats-Unis, je sais que je vais être plus riche, mais s'il marche en France et particulièrement à Paris, je sais que j'ai fait un bon film".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

5 Novembre 2010

Les gau... les gaugau... les gaulois !!

Attention, un pirate effrayé peut en cacher un autre...

Le Cri d'Edvard Munch.
Le Cri de Munch exposé à la Galerie nationale d'Oslo (jusqu'à son vol en 2004).

Le Cri selon Albert Uderzo.
Astérix - Tome 34 d'Uderzo et Goscinny (Page 41, case 1).

Dans Astérix - Tome 34 - "L'anniversaire d'Astérix et Obélix, Le livre d'or" (Uderzo et Goscinny, Edition Albert-René) Albert Uderzo parodie la toile d'Edvard Munch, Le Cri, sur une planche de sa BD. Le personnage terrifié est remplacé par Baba, le vigie des pirates. En arrière plan, les deux promeneurs sont supplantés par Astérix et Obélix qui abordent le navire.

 

Pour avoir plus d'infos sur cette toile et en voir une autre adaptation, va faire un tour »ici« où j'ai déjà traité le sujet. ;-)

Selon Donald Olson, professeur d'astrophysique à l'université du Texas, ce coucher de soleil d'un rouge flamboyant, était vraisemblablement provoqué par les cendres émises lors de l'explosion du volcan Krakatoa en 1883.

Edvard Munch: "La maladie, la folie et la mort sont les anges noirs qui ont veillé sur mon berceau".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #peinture-gravure

2 Novembre 2010

What did you expect ?

"L'ambition est un sentiment extrêmement noble. Ce qui la pervertit, c'est l'obsession".

Caricature de Nicole Kidman (Salvador Larroca).

Dans le comics books NéoUniversel #1 - "Mystère" (Larroca et Ellis, Marvel) Salvador Larroca croque Nicole Kidman et lui donne le rôle du Dr Hannah Ballad, une archéologue.
(L'image est tirée du chapitre 3, planche 17, case 3).

 

Nicole Kidman (1967) est une actrice australo-américaine. Bien que née aux Etats-Unis, très jeune elle rejoint le continent natale de ses parents, l'Australie. Adolescente, Nicole quitte ses études et se consacrer entièrement à l'art dramatique, et décroche très vite sa première apparition au cinéma dans le drame australien Bush Christmas. A la fin des années 80, elle tente l'aventure hollywoodienne aux côtés de Sam Neill dans Calme blanc en 1989, et de Tom Cruise dans Jours de tonnerre en 1990. Elle épouse ce dernier. Ensemble, ils tournent la fresque Horizons lointains en 1992 et le sulfureux Eyes wide shut en 1999 de Stanley Kubrick. Et se séparent en 2001.

Manipulatrice dans le thriller Malice en 1993  ou arriviste dans Prête à tout en 1995, Kidman alterne grosses productions hollywoodiennes comme Batman Forever, et Le Pacificateur ; et films plus intimistes comme Portrait de femme en 1996. Mais c'est sa prestation de la fantasque Satine dans la comédie musicale Moulin Rouge ! qui lui vaut sa première nomination aux Oscars en 2002. Hissée au rang de star, la belle s'illustre dans Les Autres en 2001 d'Alejandro Amenabar et remporte l'Ours d'argent de la Meilleure actrice au 53e festival de Berlin pour son interprétation de Virginia Woolf dans le drame The Hours de Stephen Daldry en 2003. Dès lors, Nicole Kidman accumule les projets, travaillant avec des cinéastes aussi talentueux et divers que Lars von Trier avec Dogville, Anthony Minghella avec Retour à Cold Mountain, ou encore Sydney Pollack avec L'Interprète.

S'essayant également à un cinéma plus populaire, elle interprète, aux côtés de Will Ferrell, l'adaptation de la série culte Ma sorcière bien aimée en 2005 et donne à deux reprises la réplique à Daniel Craig dans les fantastiques Invasion et A la croisée des mondes : la boussole d'or. Véritable icône glamour, on la retrouve l'année suivante dans les bras de Hugh Jackman pour la fresque aventurière Australia de Baz Luhrmann.

L'ascension de la tornade rousse semble ne jamais prendre fin. Actrice au statut international, égérie de Chanel magnifiée par Karl Lagerfeld, rien ne semble arrêter cette boulimique de rôles.

Nicole Kidman: "Nous autres, comédiens, sommes les vecteurs de l'imaginaire des réalisateurs".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #comics , #cinema-serie-tv