31 Décembre 2010

Zizou

"Les performances individuelles, ce n'est pas le plus important. On gagne et on perd en équipe".

Caricature de Zinédine Zidane (Serge Carrère).

Dans Leo Loden - Tome 12 - "Tirs à vu" (Carrère et Arleston, Soleil) Serge Carrère croque Zinédine Zidane et lui fait jouer son propre rôle de footballeur au sein de l'équipe de France pendant la coupe du monde 1998.
(L'image est tirée de la page 22, case 4).

 

Zinédine Zidane (1972) est un footballeur français. Il commence à jouer au football au club de l'US Saint-Henri près de la Castellane. Remarqué par le recruteur de l'AS Cannes, il passe six ans dans le club qui l'intègre dès 16 ans dans l'effectif des professionnels. Il débute en première division en 1989 et se fait remarquer pour sa régularité.

Après une saison en demi teinte en 91-92, il rejoint les Girondains de Bordeaux. En 1994, il est sélectionné pour la première fois en Equipe de France. Après la finale perdue en Coupe de l'UEFA 1996, il rejoint la prestigieuse équipe de la Juventus de Turin. Avec lui, la Juve remporte plusieurs titres et devient Champion d'Italie en 1997 et 1998. La même année, il est élu Ballon d'or.

Son parcours en Equipe de France sera plus brillant encore puisqu'il gagne successivement la Coupe du monde 98 et le Championnat d'Europe des Nations en 2000. Zidane s'impose comme l'idole des supporters.

Devenu une marque vivante, courtisé par tous les sponsors, il fait l'objet du plus gros transfert en intégrant l'équipe du Real de Madrid. Il gagne pour la première fois la prestigieuse Ligue des champions, puis le Real enchaîne les années ratées.

Il quitte momentanément l'Equipe de France mais revient pour l'aider à se qualifier pour la Coupe du monde 2006. L'Allemagne 2006, un dernier défi avant la retraite... Défi -presque- relevé, puisque Zidane emmène les Bleus à une finale inespérée, malheureusement perdue aux tirs au but face aux voisins italiens. Finale durant laquelle il assène un coup de tête au joueur italien Materazzi, ce qui n'empêche pas Zizou d'être élu joueur du Mondial (Bel exemple hein !). Une ultime récompense pour cette légende du football mondial.

PS: Pour moi, c'est le plus grand joueur de tous les temps, même si ce coup de tête qui clôt sa carrière sportif me reste en travers de la gorge. Je reste convaincu que sans cette échauffourée a peine digne d'un gamin de cours de récré, nous serions champions du monde 2006... l'histoire aurait été tellement belle...

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #sport

28 Décembre 2010

Chassé croisé

Merci à Mr Thanagra de m'avoir fait part de ce clin d'œil ! :-)

Relativity de Escher.
Relativity de Escher exposé au musée des beaux-arts du Canada.

Relativity selon Philippe Druillet.
Lone Sloane - Tome 2 de Druillet et Lob (Planche 30).

Dans Lone Sloane - Tome 2 - "Délirius" (Druillet et Lob, Dargaud) Philippe Druillet s'inspire de la célèbre lithographie de Maurits Cornelis Escher, Relativity, sur une planche de sa BD.

Extrait de la BD:

"[...] C'est le palais d'Escher, l'une des plus vieilles attractions de Délirius, basée sur le principe de la multiplesanteur et du dépaysement optique. On dit que sa construction a été inspirée par l'œuvre d'un artiste terrien de la période pré-cataclysmique. [...]"

 

Pour avoir plus de précision sur cette lithographie, et en voir une autre adaptation, tu peux aller faire un tour »ici« où j'ai déjà évoqué le sujet. ;-)

Maurits Cornelis Escher: "Un de mes plus grands plaisirs est la fréquentation et l'amitié des mathématiciens, qui a résulté de mon travail. Ils m'ont souvent donné des idées nouvelles et parfois même je leur ai rendu la pareille. Que ces hommes et femmes si savants sont joueurs !".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #peinture-gravure

25 Décembre 2010

Bonnes fêtes de fin d'année !!

Bonne fête de fin d'année.

PS: Tu peux consulter le -making of- de mon montage dans ma galerie sur Chelmimage.

Publié par Chelmi à 00:01am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #nombriliste , #montage-photo

23 Décembre 2010

The King of Late Night

"Comment se fait-il que vous ne voyiez jamais un titre comme -Un voyant gagne la loterie- ?"

Caricature de Jay Leno (Bryan Hitch).

Dans le comics books Ultimates - Volume 2 Chapitre 4 - "Frère" (Hitch et Millar, Marvel) Bryan Hitch caricature Jay Leno et lui fait jouer son propre rôle d'animateur TV interviewant Madame Pym alias la Guêpe.
(L'image est tirée du chapitre 4, planche 3, case 1).

 

Jay Leno (1950) est humoriste satirique et animateur télé américain. Il débute sa carrière dans les night-clubs et les bars qui lui offrent ne serait-ce que cinq minutes sur scène. Très vite remarqué pour son humour corrosif et son large menton, Jay squatte les scènes près de 300 jours par an.

A la fin des années 1970, il fait quelques apparitions à la télévision et dans Late Night with David Letterman, avant de décrocher en 1987 le poste d'animateur invité du Tonight Show starring Johnny Carson.

Après environ quatorze années d'apparitions sur divers plateaux, il lui faut attendre 1992 pour gérer son propre talk-show, The Tonight Show with Jay Leno. Propulsé au rang d'animateur vedette, il séduit plusieurs millions de téléspectateurs et remporte deux Emmy Awards, le premier en 1995, Meilleure émission de comédie et de variété, et le second en 1996, Meilleure direction technique. La consécration arrive en 1999 et 2000, quand le public élit The Tonight Show meilleure émission nocturne.

Leno fait également quelques apparitions dans des sitcoms comme Joey, Une nounou d'enfer, et Papa bricole. Au cinéma, on l'aperçoit dans des films comme En Direct sur Ed TV, Contact, Des étoiles plein les yeux, Deux en un, ou encore dans Mad City, dans lequel il interprète son propre rôle aux côtés de Larry King. Sur tous les fronts, il prête également sa voix à des personnages des films d'animation Robots et L'âge de glace 2.

Jay Leno: "Je ne sais pas pourquoi les gens sont surpris que les Français ne nous aident pas à chasser Saddam d'Irak. Après tout, ils ne nous ont pas aidés à chasser les Allemands de France". C'est vrai qu'il est drôle ce connard d'américain !

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #comics , #television-radio

20 Décembre 2010

Fiction pulpeuse

... en francophone intégriste ^^ québécois dans le texte ! OO

Pulp Fiction de Quentin Tarantino.
Pulp Fiction de Tarantino (1994).

Pulp Fiction selon Renart.
Seconde chance de Renart et Ozanam (Couverture).

Dans Seconde chance (Renart et Ozanam, Casterman),  Loïc 'Renart' Locatelli s'inspire de l'affiche du film de Quentin Tarantino Pulp Fiction sur la couverture de sa BD. Ici Marianne Welles prend la place de Mia Wallace alias Uma Thurman.

 

Pour avoir plus de détails sur le film et en voir une autre adaptation, va faire un tour »ici« où j'ai déjà évoqué le sujet. ;-)

Les toilettes sont maudites pour Vincent Vega. A chacun de ses passage aux toilettes, une péripétie se produit : Mia fait une overdose après le dîner, Jules se fait braquer dans le coffee-shop, et il s'y fait tuer en surveillant l'appartement de Butch.

Vincent Vega: "Un verre, un dernier, et tu te casses. Sois pas con. Vide ton godet, mais en vitesse, dis adieu et rentre chez toi. Tu sais, c'est ta morale et ta fidélité qui sont sur la sellette. Est-ce que tu peux rester loyal ou non ? Parce que la loyauté, c'est très important. Voilà, tu dois y retourner, lui dire adieu, ce fut une délicieuse soirée. Tu fous le camp, tu réintègres ta caisse, tu rentres, tu te branles une ou deux fois, et tout sera dit".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

17 Décembre 2010

Le Pacha

"Le bonheur pour une abeille ou un dauphin est d'exister. Pour l'homme, c'est de le savoir et de s'en émerveiller".

Caricature de Jacques-Yves Cousteau (Léturgie).

Dans Spoon & White - Tome 4 - "Spoonfinger" (Léturgie Père et fils, Isard, et Yann, Vents d'Ouest) Simon Léturgie (le fils) croque Jacques-Yves Cousteau au détour d'une case et lui fait jouer un des passagers du Queen Elisabeth 2 saluant ses proches avant son départ pour l'Angleterre.
(L'image est tirée de la page 12, case 2).

 

Jacques-Yves Cousteau (1910-1997) était un océanographe français. Alors qu'il suit une formation de pilote, il subit un accident de voiture très grave qui met fin à sa carrière d'aviateur. Il entre en 1930 à l'Ecole navale et devient officier canonnier. En 1936, il essaie pour la première fois des lunettes sous-marines et c'est le déclic de sa passion pour le monde sous-marin. Il met au point le scaphandre autonome en 1943 et commence à plonger.

Après la guerre, le commandant crée le Groupe de recherches sous-marines. En 1950, il achète la Calypso et l'aventure commence. Pendant quatre décennies, lui et ses équipes explorent inlassablement le monde du silence. En 1959, la première soucoupe plongeante lui permet d'aller jusqu'à 350 mètres de profondeur et il dirige trois expériences de Maison sous la mer.

Lui ont été décernées de nombreuses récompenses comme la Légion d'honneur pour ses actions dans la Résistance, la Médaille de la paix par le président des Etats-Unis en 1985, et le Prix du National Geographic en 1988. Il siège aussi à partir de 1989 à l'Académie française. En 1993, Jacques Chirac le nomme Président du Conseil pour les droits des générations futures mais Cousteau démissionne 2 ans plus tard en protestation aux essais nucléaires dans l'océan Pacifique. Le commandant est l'un des rares membres étrangers de l'Académie des sciences des Etats-Unis.

Avec l'Equipe Cousteau, qu'il fonde en 1981, et la Cousteau Society, fondée en 1974, le commandant continue ses projets pour protéger et améliorer la qualité de l'environnement jusqu'à son décès à l'âge de 87 ans. Pionnier de la recherche océanographique et visionnaire, il a familiarisé le grand public avec le monde de la mer et ses mystères.

Jacques-Yves Cousteau: "Les bateaux, les engins, l'argent, les hommes, moi-même, tout ça c'est de la quincaillerie. Ce qui compte, c'est l'œuvre accomplie : dans un siècle on nous aura oublié, mais on se souviendra encore de ce que nous avons filmé et dit".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #exploration

14 Décembre 2010

A la queuleuleu...

Oui, je sais, j'aggrave mon SKA ! ^^

One step beyond... de Madness.
One step beyond... de Madness (1979).

One step beyond... selon Albert Uderzo.
Astérix - Tome 34 d'Uderzo et Goscinny (Page 26, case 5).

Dans Astérix - Tome 34 - "L'anniversaire d'Astérix et Obélix, Le livre d'or" (Uderzo et Goscinny, Edition Albert-René) Albert Uderzo pastiche la pochette de l'album musical One step beyond... de Madness sur une planche de sa BD. Ici le groupe britannique en file indienne est remplacé par une patrouille de légionnaires romaine.

 

Madness est considéré comme le groupe ayant remis le ska au goût du jour. Dès la fin des années 70, ils sont habitués au classement des meilleures ventes dans le monde avec leur musique inspirée du style jamaïcain. Enregistré en 1979, One Step Beyond... est le premier album du groupe. Il est classé au 90e rang lors d'un classement des 100 meilleurs albums de tous les temps réalisé en 2005 par la chaîne de télévision britannique Channel 4.

Titres de l'album:

1. One Step Beyond
2. My Girl
3. Night Boat to Cairo
4. Believe Me
5. Land of Hope and Glory
6. The Prince
7. Tarzan's Nuts
8. In the Middle of the Night
9. Bed and Breakfast Man
10. Razor Blade Alley
11. Swan Lake
12. Rockin' in A-flat
13. Mummy's Boy
14. Madness
15. Chipmunks Are Go !

Le titre phare de l'album, également sorti comme single a été composé et enregistré à la base par le musicien jamaïcain de ska Prince Buster et a été repris par le groupe comme hommage.

Madness: "On était très naïfs politiquement mais on a toujours été assez réalistes par rapport au monde qui nous entourait. Et beaucoup de choses ne nous plaisaient pas à l'époque, ce qui nourrissait le propos de nos chansons".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #musique

11 Décembre 2010

Ah que ... l'idole des jeunes !?

"Il n'y a pas de honte à faire de la pub, ca aide à payer les réparations du toit de la maison !"

Caricature de Johnny Hallyday (Bédu).

Dans Les Psy - Tome 12 - "Je suis moche !" (Bédu et Cauvin, Dupuis), Bédu croque Johnny Hallyday dans le gag "Miss à prix" et il lui fait jouer le rôle d'un chanteur invité à l'émission de l'élection de miss à la télévision.
(L'image est tirée de la page 18, case 2).

 

Johnny Hallyday (1943) est un chanteur franco-belge. Il évolue très jeune dans le milieu artistique. Recueilli par sa tante, une danseuse, à la séparation de ses parents, il mène avec elle et ses deux cousines une vie itinérante. Il n'a que 13 ans quand il monte sur scène pour la première fois. Cela se passe à Copenhague où il interprète La Ballade de Davy Crockett. En 1957, il assiste à la projection du film Loving You, mettant en vedette son idole Elvis Presley. C'est le déclic. Il sera chanteur de rock'n' roll.

En décembre 1959, il participe à l'émission Paris cocktail. Remarqué par le directeur artistique de Vogue, il est engagé immédiatement. Jean-Philippe n'a que 16 ans et devient Johnny Hallyday. Du twist au yéyé en passant par la soul, la variété et même le cinéma, le rocker au cœur tendre ne cesse d'enflammer son public. Une forte présence, des mises en scène grandioses et une voix dont la puissance et les intonations rauques font son image de marque.

Parmi ses albums les plus connus, on compte Johnny chante Hallyday en 1965, Derrière l'amour en 1976, Lorada en 1995, Sang pour sang en 1999, ou encore Le Cœur d'un homme en 2007 et Ça ne finira jamais en 2008. De génération en génération, les fans sont là pour suivre l'idole des jeunes.

Il alimente périodiquement la presse people par ses frasques, sa vie sentimentale et certaines affaires judiciaires. Ses shows grandioses, ses tournées, ses millions de disques vendus reflètent la passion que déchaîne ce chanteur emblématique.

Johnny Hallyday: "La poudre et le hasch circulent à mort chez les musiciens. Il n'y a pas à s'en vanter, je n'en suis pas fier, c'est ainsi, c'est tout. Mais il faut bien savoir que nos chansons, on ne les sort pas forcément d'une pochette-surprise".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #musique

8 Décembre 2010

Galadriel

"Plus l'enveloppe devient une obsession, plus on a tendance à se replier sur soi et, là, on vieillit".
(©Cate Blanchett dans Elle)

Photographie de Cate Blanchet par Patrick Demarchelier.
Photographie de Blanchett par Demarchelier pour Vogue.

Cate Blachett selon David Mack.
Alias #22 de Gaydos et Bendis (Couverture).

Dans le comics book Alias #22 - "The secret origin of Jessica Jones" (Gaydos et Bendis, Marvel) David Mack recopie un cliché du magazine Vogue sur la couverture de la BD. Cette photographie de Cate Blanchett est de Patrick Demarchelier. Ici, la talentueuse actrice australienne est remplacée par l'ancienne super héroïne Jessica Jones. Comme d'habitude avec Mack, c'est de la copie conforme (Déjà vu »ici« , »là« et »ici«).

 

Pour avoir plus d'info sur ce magazine et en voir une autre adaptation, tu peux faire un tour »ici« où j'ai déjà évoqué le sujet. ;-)

PS: Si le travail du photographe Patrick Demarchelier, t'intéresse, va faire un tour sur son site.

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #photographie , #glamour

5 Décembre 2010

La bulle de tonton Luke

"Traitez les gens comme des cochons et vous obtiendrez un travail de cochons. Traitez les gens comme des hommes et vous obtiendrez un travail d'hommes".

Caricature d'Elizabeth Harriet Beecher Stowe (Achdé).

Dans Lucky Luke - Tome 75 - "L'homme de Washington" (Achdé et Gerra, Lucky Comics) Achdé caricature Harriet Beecher Stowe, et lui fait jouer son propre rôle d'écrivain engagé pour la cause des noires soutenant la candidature de Hayes.
(L'image est tirée de la page 41, case 8).

 

Elizabeth Harriet Beecher Stowe (1811-1896) était une femme de lettre américaine. Issue d'un milieu puritain, elle reçoit de son père, pasteur, une éducation stricte et rigoureuse. En 1832, ce dernier fonde un séminaire dans l'Ohio. C'est l'occasion pour Elizabeth de se lancer dans l'écriture avec les Scènes et types descendant des pèlerins. En 1835, elle écrit A Plea for the West sur un prétendu complot papal pour catholiciser les États-Unis.

Plus tard, elle épouse un pasteur avec qui elle partage un engagement contre l'esclavagisme. Leurs opinions abolitionnistes ouvertement déclarées font qu'ils doivent quitter la ville de Cincinnati pour se réfugier dans le Maine. C'est dans cet esprit qu'elle écrit La Case de l'oncle Tom en 1852, qui connaît un succès immense et immédiat, et qui porte un coup terrible à la cause de l'esclavage.

Elle avait auparavant publié quelques contes ou nouvelles. Forte de ce succès, elle tente de publier une suite en 1856, Dred, histoire du grand marais maudit. Mais le titre ne rencontre pas la même ferveur populaire que La Case de L'Oncle Tom qui restera son ouvrage incontournable, et qui connut un immense succès en Amérique et en Europe et fut traduit dans de nombreuses langues.

Harriet Beecher Stowe: "Un bateau est une beauté et un mystère quelque soit l'endroit où on le voit".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #litterature