31 Mai 2011

Isaac

Trop fort, même de dos, on le reconnait...

Caricature de Ted Lange (Simon Léturgie).

Dans Spoon & White - Tome 4 - "Spoonfinger" (Léturgie Père et fils, Isard, et Yann, Vents d'Ouest) Simon Léturgie (le fils) caricature Ted Lange au détour d'une case et lui fait jouer un homme d'équipage du Queen Elizabeth 2 où White s'est embaqué pour rejoindre Courtney en Angleterre.
(L'image est tirée de la page 12, case 6).

Avec cette apparition furtive, les auteurs font bien sûr un clin d'œil à la série TV La croisière s'amuse au Ted Lange incarnait Isaac Washington, le barman du bord.

 

Ted Lange (1948) est un acteur et un réalisateur américain. Il fait ces études au Merritt College d'Oakland, puis au City College de San Francisco, avant de rejoindre Londres pour étudier la comédie à la Royal Academy of Dramatic Art. Il débute au cinéma en 1973, dans Wattstax, film documentaire sur le Woodstock noir, concert d'anthologie donné en août 1972 au Watts Stadium de Los Angeles à la mémoire des émeutes noires de 1965.

Mais c'est quelques années plus tard en 1977, qu'il obtient la notoriété mondiale grâce à son rôle de barman du luxueux paquebot Pacific Princess de la série La croisière s'amuse. Cette série s'étend sur 10 saisons est compte 249 épisodes.

De la télévision au cinéma, Ted tourne dans un grand nombre de productions: Drôles de dames, Los Angeles Heat, Code Lisa, La vie de famille, Sandman, Scrubs, Enquêteur malgré lui... Mais il est aussi un réalisateur compétent. Dans cette fonction il a travaillé sur de nombreuses séries: L'homme qui tombe à pic, Moesha, Dharma et Greg...

Cet homme de théâtre a réalisé son rêve en 1989, en tournant une adaptation de la pièce de Shakespeare, Othello. Il l'a produite, réalisée et interprétée. Et mine de rien, il a beau s'être fait connaître derrière son bar, Ted Lange fait parti de ces artistes noirs qui ont défendu et lutté pour la reconnaissance de leur communauté dans les médias dans les années 70.

PS: Certains des scénarios de La croisière s'amuse ont été écrit par Greg, l'auteur d'Achille Talon ! OO

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

28 Mai 2011

Blanche fesse...

... et les sept mains. ^^ (Oui, je sais, elle est facile et pas de moi ! ;-))

Suzy Corby dans Mayfair par Piran Murphy.
Photographie de Corby par Murphy pour Mayfair (1976).

Suzy Corby selon Alessandro Biffignandi.
Contes Malicieux - Tome 64 de Biffignandi (Couverture).

Dans le fumetti Contes Malicieux - Tome 64 - "Quand faut y aller" (Elvifrance), Alessandro Biffignandi décalque une photographies du magazine Mayfair volume 11 numéro 6, paru en juin 1976. Le modèle qui pose sur ce cliché est Suzy Corby, et le photographe est Piran Murphy. Ici, Suzy est remplacée par Blanche-Neige. La morphologie et la position du personnage sont identiques, seuls la tête et le pull change.

 

Pour avoir plus de détails sur ce magazine masculin pour adulte et en reluquer d'autres adaptations, va faire un tour »ici« et »là« où j'ai déjà appâté le chaland ! ^^

Le numéro de Mayfair qui nous intéresse aujourd'hui est sorti dans les kiosques en juin 1976. Il met à l'honneur sur sa couverture la pin-up Carol Challoner photographiée par Clive McLean. On la retrouve aussi à l'intérieur dans une série de clichés intitulée: "Gorgeous in Grasmere". Et parmi, les autres models répondant aux doux noms de Mercy, Katharine, Annabelle, Parks, Lisbeth, Philippa, et Pam, on trouve aussi Suzy Corby shootée par Piran Murphy pour une série de photos titrée: "A blonde to bedazzle you".

PS: Mayfair est aussi un quartier situé à l'ouest de Londres dans la Cité de Westminster, et il constitue la propriété la plus chère du Monopoly anglais.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #fumetti , #photographie , #glamour

25 Mai 2011

Georg Groß

de son vrais nom (car pour marquer son antinationaliste, il orthographie différemment son nom en enlevant sa connotation allemande).

Caricature de George Grosz (Laurent Verron).

Dans Odilon Verjus - Tome 4 - "Adolphe" (Verron et Yann, Le Lombard) Laurent Verron croque George Grosz, et lui fait jouer son propre rôle de peintre dans le Berlin de 1932.
(L'image est tirée de la planche 39, case 1).

 

George Grosz (1893-1959) était un peintre allemands. Fils de restaurateurs, il commence très tôt le dessin et entre à l'Académie royale des arts de Dresde en 1909. Ses premiers dessins sont publiés dès 1910 dans des journaux et revues. Il rejoint par la suite l'Ecole des arts et métiers de Berlin.

S'engageant comme volontaire dans l'armée en 1914, il est libéré pour raisons de santé après deux ans de service. Traumatisé par la guerre, il nourrit un sentiment antimilitariste et même antinationaliste. En 1919, Il adhère au Parti communiste allemand et s'engage dans le mouvement dadaïste et celui de la nouvelle objectivité à travers lequel il défend la révolution soviétique. Il collabore à la revue Der dada. L'art lui sert d'arme pour montrer la réalité du monde et il vise en particulier le pouvoir, la classe bourgeoise et la religion.

Il immigre aux Etats-Unis en 1933, étant l'un des premiers à qui le pouvoir allemand retire sa nationalité. Lors de l'exposition de 1937 sur l'art dégénéré organisée en Allemagne, les autorités nazies lui laissent une place de choix et ses œuvres sont retirées de tous les musées allemands. Il acquiert alors la nationalité américaine et enseigne à l'Art Students League de New York.

En 1959, il retourne à Berlin, où il est retrouvé mort le 6 juillet. George Grosz est l'un des peintres les plus importants du mouvement dadaïste et de la nouvelle objectivité. Certains voient en lui un visionnaire de l'Allemagne hitlérienne et ses dessins sont utilisés pour illustrer les dossiers, études et manuels scolaires traitant de l'Allemagne préhitlérienne. L'influence de George Grosz sur les caricaturistes est, paraît-il, certaine.

PS: George Grosz est condamné pour calomnie et atteinte portées aux institutions publiques et à l'Eglise à cause d'un recueil de dessins dans lequel il représente le christ crucifié avec des bottes allemandes et un masque à gaz avec pour légende "Taire sa gueule et continuer à servir".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #peinture-gravure

22 Mai 2011

Blackcats

Deuxième service...

Nighthawks d'Edward Hopper.
Nighthawks de Hopper exposé au Art Institute of Chicago (1942).

Nighthawks selon Colman.
Billy the Cat - Tome 5 de Colman et Desberg (Page 30, case 4).

Dans Billy the Cat - Tome 5 - "L'œil du maître" (Colman et Desberg, Dupuis) Colman rend hommage à la toile d'Edward Hopper, Nighthawks, en l'intégrant dans une case de sa BD. Ici, le diner Philies devient le bar Au joyeux supporter.

 

Pour lire plus d'information sur ce tableau et en voir une autre adaptation, va faire un tour »ici« où j'ai déjà traité le sujet.

PS: Cette toile a aussi inspiré les producteurs de la série TV Les Experts: Las Vegas pour l'»affiche promotionnelle de leur saison 8«.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #peinture-gravure

19 Mai 2011

Tony à tout prix

Grâce à son rôle de Tony Soprano, il a remporté en tout trois Emmy Awards, un Golden Globe du meilleur acteur et trois Screen Actors Guild Awards.

Caricature de James Gandolfini (Salvador Larroca).

Dans comics book NéoUniversel #1 - "Mystère" (Larroca et Ellis, Marvel) Salvador Larroca caricature James Gandolfini et lui donne le rôle du shérif Félix.
(L'image est tirée du chapitre 1, planche 22, case 2).

Outre le clin d'œil fait à cet imposant acteur, les auteurs rendent aussi hommage à la série Les Soprano en croquant une partie du casting de gangsters du showTV mais cette fois en leur donnant des rôles de policiers... affaire à suivre... ;-)

 

James Gandolfini (1961) est un acteur américain. Il débute sa carrière d'acteur au New York Theater en donnant la réplique à Jessica Lange et Alec Baldwin dans la pièce Un tramway nommé désir en 1992. Apparaissant aux côtés de Melanie Griffith dans le thriller Une étrangère parmi nous, il marque les esprits par sa prestation de tueur à gages, responsable de la défiguration de Patricia Arquette, dans True romance de Tony Scott. Dès lors, son physique imposant le prédestine aux personnages de brutes épaisses: She's so Lovely, La Jurée, 8mm, Le nouveau monde, USS Alabama, Le dernier château, Miracle à Santa-Anna ...

En 1999, Gandolfini connaît un véritable tournant dans sa carrière en se voyant confier par le producteur David Chase le rôle de Tony Soprano, mafieux endurci en pleine crise existentielle, dans la série culte Les Soprano. Décidé à casser son image de gros dur, le comédien affine ses compositions en jouant un porte-flingues homosexuel dans Le Mexicain en 2001 et en faisant jeu égal avec Billy Bob Thornton dans The Barber : l'homme qui n'était pas là des frères Coen. Fidèle ami de John Travolta à qui il donne la réplique dans le polar Cœurs perdus, il s'essaie également à la comédie avec Famille à louer en 2004, et au drame politique avec Les Fous du roi en 2006.

Le 10 juin 2007, l'acteur voit s'arrêter les aventures de la famille Soprano avec la diffusion du dernier épisode de la série qui l'a fait connaître au grand public. James poursuit alors exclusivement sa carrière au cinéma et devient le général Miller, empêtré au milieu des politiciens délirants de la comédie britannique In the Loop, sortie en 2009. En maire de New York, il doit faire face la même année à une prise d'otage organisée par John Travolta dans L'attaque du métro 123 de Tony Scott. L'année suivante, il décide d'aider Kristen Stewart dans Welcome to the Rileys, produit par Tony Scott et son frère Ridley, et réalisé par Jake, le fils de ce dernier.

James Gandolfini: "Je suis plutôt un névrosé. Au fond, je ne suis rien de plus qu'un Woody Allen de 120 kilos".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #comics , #cinema-serie-tv

16 Mai 2011

JAWs... ais même pas peur !

"Au revoir et adieu, jolie fille madrilène
Au revoir et adieu, jolie fille d'Espagne
J'ai reçu l'ordre de repartir à Boston
Et jamais plus je ne reviendrai en Espagne.
... ♪♪♪♪♫"
(©Robert Shaw alias Quint)

Les dents de la mer de Steven Spielberg.
Les dents de la mer de Spielberg (1975).

Les dents de la mer selon Marc N'Guessan.
Aberzen - Tome 2 de N'Guessan (Couverture).

Dans Aberzen - Tome 2 - "Plusieurs noms pour le bleu" (N'Guessan, Soleil) Marc N'Guessan parodie l'affiche du film de Steven Spielberg, Les dents de la mer, sur la couverture de sa BD. L'actrice Susan Backlinie alias Christine Watkins (dite Chrissie), la première victime, est remplacée par Hotis.

 

Pour avoir plus d'information sur ce film et en voir d'autres adaptation, tu peux aller faire un tour »ici« et »là« où j'ai déjà traité le sujet. ;-)

PS: Dans »Le cahier de vacances de Charlie Hebdo« paru en 2009 aux éditions Les échappés, Catherine Meurisse, illustratrice de presse du célèbre hebdomadaire satirique, pastiche aussi cette célèbre affiche de film sur la couverture du collectif regroupant les piliers de la jeune génération de Charlie Hebdo.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

13 Mai 2011

Il Fenomeno

Fabien Barthez: "C'est l'attaquant le plus fort de ces vingt-cinq dernières années. De lui, je craignais tout parce qu'il était capable de tout: frapper fort, piquer le ballon, feinter, dribbler et tout cela à une vitesse et une protection de balle... Avec [lui], ça allait très vite".

Dans Leo Loden - Tome 12 - "Tirs à vu" (Carrère et Arleston, Soleil) Serge Carrère croque Ronaldo et lui fait jouer son propre rôle de footballeur au sein de l'équipe de la Selecao pendant la coupe du monde 1998.
(L'image est tirée de la page 8, case 7).

 

Ronaldo Luis Nazario da Lima (1976) est un footballeur brésilien. Avec son complice du Real Madrid, Zinedine Zidane, Ronaldo est reconnu comme le meilleur joueur des années 2000. Vainqueur de deux Coupes du monde en 1994 et 2002, le brésilien détient le record du nombre de buts marqués en phase finale du championnat. Pas moins de quinze ballons partent au fond des filets de ses adversaires dont deux coups gagnants lors de la finale en 2002.

Les Coupes du monde ne lui portent pourtant pas toutes chance : suite au mondial de 1998 perdu face à France, le joueur prodige fait face à une série de blessures qui semblent ne pas avoir de fin. Opéré du tendon rotulien à deux reprises, l'avant-centre de l'Inter de Milan suit une rééducation intense.

A son retour sur les terrains trois ans plus tard, Il Fenomeno retrouve, contre toutes attentes, son niveau d'antan. Si l'attaquant perd en vitesse suite à une prise de poids critiquée et change de jeu, les résultats restent les mêmes: il marque but sur but lors des championnats. Sa capacité à rebondir quelles que soient les difficultés et sa force mentale séduisent d'ailleurs de nombreux clubs depuis son entrée dans le milieu en 1993. Le monde entier suit son évolution, du PSV Eindhoven au Milan AC en passant par le FC Barcelone ou le Real Madrid.

Accélérations sans pareilles, feintes redoutables, Ronaldo réalise des prouesses techniques à chaque match et s'érige en véritable légende du ballon rond.

PS: Si son transfert à Eindhoven s'est soldé pour 6 millions d'euros, Ronaldo part au FC Barcelone pour 18 millions d'euros, un chiffre record à l'époque.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #sport

10 Mai 2011

Scarabées mélodieux

Y avait aussi -Coccinelle gazouillante- comme totem ! ^^

Abbey Road des Beatles.
Abbey Road des Beatles (1969).

Abbey Road selon Marcel Gotlib.
Hamster Jovial et ses louveteaux de Gotlib (Quatrième de couverture).

Dans Hamster Jovial et ses louveteaux (Gotlib, Fluide Glacial) Marcel Gotlib parodie la pochette de l'album musical, Abbey Road, des Beatles sur le quatrième de couverture de sa BD. Ici, les quatre garçons dans le vent sont remplacés par Hamster Jovial et sa patrouille de louveteaux dévergondés.

 

Pour avoir plus d'informa... blablablabla... (Arf, tu connais la musique, en plus là, y commence a y en avoir un paquet, et c'est pas fini ! ;-) ) ...blablabla... »ici« , »là«, puis »ici« , ou »là« , encore »ici« , aussi »là« , et »ici«. OUF ! ^^

PS: Avec la sortie de la New Beetle, la marque allemande du constructeur automobile Volkswagen s'est aussi amusée à pasticher cette célèbre jaquette sur »une affiche publicitaire« pour promouvoir la vente de sa nouvelle coccinelle version 1998.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #musique

7 Mai 2011

Анастас Иванович Микоян

"Si seulement Staline pouvait nous voir maintenant avec l'ambassadeur américain, il se retournerait dans sa tombe".

Caricature de Anastase Ivanovitch Mikoyan (Malo Kerfriden).

Dans KGB - Tome 1 - "Les démons du Kremlin" (Kerfriden et Mangin, Quadrant) Malo Kerfriden caricature Anastase Mikoyan et lui fait jouer son propre rôle de vice premier ministre de Khrouchtchev.
(L'image est tirée de la page 28, case 7).

 

Anastase Ivanovitch Mikoyan (1895-1978) était un homme politique soviétique d'origine arménienne. Durant la Première Guerre mondiale, il adhère au POSDR à tendance bolchevik. Il participe à la Révolution d'Octobre. Pendant la guerre civile il est arrêté par l'armée britannique à Bakou; il parvint à s'évader et à gagner Moscou où il rejoint Lénine et les autres dirigeants bolcheviks.

Il devient membre du Comité Central à partir de 1923. Après la mort de Lénine, il est l'allié de Staline. Il occupe ensuite des postes de Commissaire du Peuple pour le Commerce intérieur et international et œuvre pour le développement de l'industrie alimentaire.

En 1935, il est élu au Bureau Politique. Après avoir tenu différents postes élevés au gouvernement, il soutient pourtant Khrouchtchev contre Malenkov et est nominé vice-premier ministre de 1955 à 1964. Après la chute de Khrouchtchev, il est élu Président du Présidium du Soviet Suprême jusqu'en 1966.

Anastase Mikoyan: "Nous pensons que nous avons la liberté de la presse. Quand un millionnaire a dix journaux et dix millions de personnes n'ont pas de journaux, ce n'est pas la liberté de la presse". Arf, c'est quand même beau le communisme ! Surtout dans la bouche d'un opportuniste comme lui ! ^^

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #politique

4 Mai 2011

"Par le pouvoir du crâne ancestral...

.... je détiens la force toute puissante !"
Musclor)

Against the gods de Frank Frazetta.
Against the gods de Frazetta pour la couverture de Thongor contre les Dieux de Carter.

Against the gods selon Adam Kubert.
Ultimate X-Men #30 de Thibert et Millar (Couverture de Kubert).

Dans le comics book Ultimate X-Men #30 - "Return of the king" (Thibert et Millar, Marvel), Adam Kubert rend hommage au dessin, Against the gods de Frank Frazetta, illustrant la couverture du roman de Lin Carter, Thongor contre les dieux, sur la couverture de son comics. Ici le barbare Thongor, est remplacé par Scott Summers alias Cyclope des X-Men.

 

Thongor contre les dieux, le roman de fantasy de Lin Carter (1930-1988), est le tome 3 d'un cycle de 6 volumes narrant les aventures du barbare Thongor à travers la Lémurie, un continent imaginaire. Carter est très influencé par deux maîtres de la Fantasy, Robert E. Howard (Conan le Barbare) et Edgar Rice Burroughs (John Carter of Mars). Il combine les deux influences dans son cycle de Thongor. Le récit linéaire, genre de road movie de fantasy, est clairement inspiré des caractéristiques de style et de construction de récit de Edgar Rice Bourroughs et des débuts de la littérature pulp.

L'illustrateur/peintre, Frank Frazetta (1928-2010), était un des artistes américains les plus influents de la science-fiction et de la fantasy. Son iconographie de héros musclés, parmi lesquels Conan le Barbare, a inspiré des générations d'adolescents, et d'auteurs de bandes dessinées, et de cinéaste. Il est l'auteur de nombreuses couvertures de comics, de magazines, d'albums musicaux, et d'affiches de films.

PS: Si tu ne connais pas l'œuvre de Frazetta, je t'invite à visiter sa galerie.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #illustration , #litterature