30 Janvier 2012

Un, Dos, ...

... Trece !

Ben oui, après celle-là et celle-ci , ça fait trois couvertures bien inspiréees pour Blueberry ! ;-)

Hondo et les Apaches de Lee H. Katzin.
Hondo et les Apaches de Katzin (1967).

Hondo et les Apaches selon Jean Giraud.
Blueberry - Tome 9 de Giraud et Charlier (Couverture).

Dans Blueberry - Tome 9 - "La piste des Sioux" (Giraud et Charlier, Dargaud), Jean Giraud repompe un plan du (télé)film de Lee H. Katzin, Hondo et les Apaches sur la couverture de sa BD. Ici, Ralph Taeger alias Hondo Lane est remplacé par Mike Steve Donovan dit Blueberry.

 

Pitch du film:

Des indiens renégats qui refusent de suivre le chef Vittorio (Michael Pate), dont la politique d'apaisement avec les blancs ne leur convient pas, décident d'attaquer des colons. Hondo (Ralph Taeger) intervient et parvient à arrêter l'un d'entre eux. Revenu au fort avec son prisonnier, il est alors impliqué dans un conflit commercial opposant un homme d'affaire, Tribolet (Michael Rennie), et un prospecteur, Gallagher (Robert Taylor), au sujet de l'exploitation d'une mine.

>Des indiens renégats qui refusent de suivre le chef Vittorio (Michael Pate), dont la politique d'apaisement avec les blancs ne leur convient pas, décident d'attaquer des colons. Hondo (Ralph Taeger) intervient et parvient à arrêter l'un d'entre eux. Revenu au fort avec son prisonnier, il est alors impliqué dans un conflit commercial opposant un homme d'affaire, Tribolet (Michael Rennie), et un prospecteur, Gallagher (Robert Taylor), au sujet de l'exploitation d'une mine.

Les deux premiers opus de la série: La serre d'aigle et Les cris de guerre, ont par la suite été réunis par la MGM pour en faire un téléfilm intitulé Hondo et les Apaches. En passant de deux épisodes d'une heure chacun à un montage d'une heure vingt de film, les flashbacks arrivent comme un cheveux sur la soupe et les coupes donnent naissance à des ellipses assez surprenantes dans le déroulement de l'intrigue.

Ce téléfilm a été exploité en 1968 dans les cinémas français et européen. Alors film ou téléfilm ? Dans tous les cas, il vaut mieux regarder la série TV que ce montage fait avec les pieds.

PS: Cette série, pourtant de bonne facture, n'a vécu qu'une saison. A l'époque, le western est en perte de vitesse. Seules, les séries installées tels que: Gunsmoke ou Bonnaza, tiennent bon. Il n'y a guère que Les mystères de l'Ouest lancé à la même période qui font mouche, mais il s'agit là plus d'une sorte de James Bond au Far West. Pour relativiser un peu, il faut savoir qu'ABC avec Hondo se retrouvait face à Star Trek sur NBC.

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

27 Janvier 2012

Bogho

Aimé Jacquet : "Le football est le reflet de notre société. Regardez bien l'expression d'un joueur sur le terrain, c'est sa photographie dans la vie".

Caricature d'Alain Boghossian (Serge Carrère).

Dans Leo Loden - Tome 12 - "Tirs à vu" (Carrère et Arleston, Soleil) Serge Carrère croque Alain Boghossian et lui fait jouer son propre rôle de footballeur au sein de l'Equipe de France de football pendant la Coupe du monde 1998.
(L'image est tirée de la page 24, case 3).

 

Alain Boghossian (1970) est un footballeur français. D'origine arménienne, il naît et grandit dans le Sud de la France où il court après ses premiers ballons. Il fait ses armes au sein de l'Olympique de Marseille. En surnombre, l'équipe marseillaise le prête au club d'Istres, en seconde division. Au retour de cette saison, il entre sur des terrains plus prestigieux et joue son premier match en première division à 23 ans.

Boghossian quitte le maillot bleu et blanc en 1994 pour rejoindre Naples. Malchanceux, il se blesse de nombreuses fois et n'use guère ses crampons. Trois ans s'écoulent avant que son nom ne s'ajoute à la liste des joueurs de la Sampdoria de Gênes.

Alain a enfin l'opportunité de faire ses preuves et Aimé Jacquet le remarque. Il est milieu de terrain pendant la Coupe du Monde 1998, une aventure qui marque le sommet de sa gloire dans le monde du football. Transféré à Parme, il remporte la Coupe de l'UEFA en 1999. Blessé pour l'Euro 2000, il retrouve les grandes compétitions en 2002, lors de la Coupe du Monde. L'année suivante, il quitte définitivement sa tenue de footballeur et tourne la page.

En juillet 2008, la Fédération Française de Football nomme Boghossian adjoint du sélectionneur de l'Equipe de France, Raymond Domenech, pour épauler une sélection nationale mal-en-point après l'Euro 2008. Il reste en poste lors de l'arrivée de Laurent Blanc.

PS: Alain Boghossian fait partie la direction technique nationale de la Fédération Française de Football, et est sorti major de sa promotion lors de l'obtention de son Diplôme d'Entraîneur Professionnel. Il n'a pour autant jamais directement entraîné d'effectif professionnel à l'heure actuelle.

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #sport

24 Janvier 2012

The Fab Four

Paul McCartney: "Je suis vivant, bien portant et indifférent aux rumeurs sur ma mort. Mais si j'étais mort, je serais le dernier au courant !".

Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band des Beatles.
Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band des Beatles (1967).

Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band selon J.H. Williams III.
Promethea #10 de Williams III et Moore (Couverture).

Dans le comics book Promethea #10 - "Sex, Stars & Serpents" (Williams III et Moore, America's Best Comics), J.H. Williams III pastiche la pochette de l'album musical Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band des Beatles sur la couverture de sa BD.

Toutes les couvertures de ce comics créé par Alan Moore rendent toutes hommage à un artiste ou un style graphique particulier. Mais contrairement à la couverture qui nous intéresse aujourd'hui, ce n'est pas aussi évident et flagrant, c'est plus une imitation de style qu'un -hommage plagia-.

 

Pour avoir plus d'information sur cet album et en voir une autre adaptation, va faire un tour »ici« où j'ai déjà évoqué le sujet. ;-)

George Harrison: "La chose la plus sympa, c'est d'ouvrir un journal et de ne pas vous trouver dedans".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #musique

21 Janvier 2012

uɐpɹnop ʎɹɐƃ

Si toi aussi, tu es en manque d'inspiration pour tes titres, tu peux utiliser FlipTitle. ^^

Caricature de Gary Dourdan (Achdé).

Dans Lucky Luke - Tome 76 - "Lucky Luke contre Pinkerton" (Achdé, Penna, et Benacquista, Dupuis) Achdé caricature Gary Dourdan, et lui fait jouer le rôle d'un expert scientifique à la solde du détective Allan Pinkerton.
(L'image est tirée de la page 12, case 6).

Avec ce clin d'œil les auteurs font référence à son rôle de Warrick Brown, un des agents de la police scientifique dans la série TV Les experts. A côté de lui, on reconnait le lieutenant Horatio Caine, un de ses collègues de Miami.

 

Pour avoir plus de détails sur la bio/filmographie de cet acteur et en voir une autre caricature, va faire un tour »ici« où j'ai déjà evoqué le sujet. ;-)

PS: Les experts ont failli ne jamais voir le jour mais CBS récupéra la série après que cette dernière eut essuyé les refus successifs de ABC, NBC et de la Fox.

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

18 Janvier 2012

Le dispensateur de mort

Guillermo del Toro: "[Frank Frazetta] est un artiste olympien qui a défini la fantasy du XXe siècle".

Death Dealer de Frank Frazetta.
Death Dealer de Frazetta (1973).

Death Dealer selon Liam Sharp.
Red Sonja - One more day de Sharp, Gray, et Palmiotti (Couverture).

Dans le comics book Red Sonja - One more day (Sharp, Gray, et Palmiotti, Dynamite), Liam Sharp rend hommage au célèbre dessin, Death Dealer de Frank Frazetta sur la couverture de sa BD. Ici, le Death Dealer et sa hache sont remplacés par Red Sonja et son épée.

 

Death Dealer est une peinture de Frank Frazetta, réalisée en 1973. Elle dépeint un guerrier menaçant, recouvert d'une armure et monté sur un destrier noir. Il est coiffé d'un casque à cornes et son visage est masqué par les ombres, seuls ses yeux rouges luisants sont visibles. Il porte une hache ensanglantée dans la main droite, et un bouclier dans la main gauche.

L'écrivain James Silke a écrit quatre romans autour du Death Dealer. Le premier tome, Le Heaume Maudit, a pour couverture le dessin qui nous intéresse aujourd'hui.

Cette série de romans commandée par Tor, l'un des plus grands labels de fantasy américains, narre la légende du Death Dealer. Bien avant l'avènement de l'Atlantide, dans un monde sombre pétri de violence et de sorcellerie, la Terre tremble sous les sabots de la horde des Kitzakks tout-puissants. Ils sont invaincus. Ils veulent conquérir le monde entier, et surtout cette vallée luxuriante qui, bien des siècles plus tard, deviendra la mer Méditerranée. Personne n'ose se dresser contre eux. Personne, sauf un homme: Gath de Baal. Afin de sauver le peuple de la forêt, il devra déjouer les ruses des dieux, et porter le heaume maudit, devenant ainsi l'incarnation de la Mort en personne, le Death Dealer.

 

Edit du 05/12/2013:

Deux ans plus tard après son Death Dealer, en 1975 donc, Frazetta couchait sur le papier le dessin ci-dessous:


(©Frank Frazetta).

Quand je suis tombé sur ce dessin en préparant un autre article, j'ai immédiatement pensé à cette couverture de Liam Sharp. Je reste bien sûr convaincu que cette couv' de Red Sonja est un hommage au Death Dealer, mais je me demande si ce noir et blanc n'a pas non plus inspiré Sharp en ce qui concerne la prise au vent des cheveux de la rousse et de la crinière du cheval... ou pas ! ^^ Quoiqu'il en soit c'est toujours réjouissant de contempler l'œuvre de Frank Frazetta. Allez ! Fin de la digression ! Bisous ! Et à plus dans bus ! ^^

John Milius, réalisateur de Conan le Barbare: "Conan le Barbare est une histoire façonnée par Frazetta et Wagner [...]. Je comparerais Frazetta à Maxfield Parrish ou Frederic Remington. Ils sont des artistes qui innovent en permanence. Le nombre de leurs imitateurs parle de lui-même".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #illustration

15 Janvier 2012

Pourquoi pas... lui ?

Je ne te mène pas en bateau, mais c'est bien un bateau.

Caricature de Jean-Baptiste Charcot (Laurent Verron).

Dans Odilon Verjus - Tome 3 - "Eskimo" (Verron et Yann, Le Lombard) Laurent Verron caricature Jean-Baptiste Charcot, et lui fait jouer son propre rôle d'explorateur des zones polaires.
(L'image est tirée de la page 4, case 4).

 

Jean-Baptiste Charcot (1867-1936) est un navigateur et un explorateur français. Né à Neuilly-sur-Seine, il est le fils du célèbre médecin universellement connu pour ses Leçons à la Salpêtrière. Pour faire plaisir à son père, il entreprend des études médicales et devient, lui aussi, médecin.

Ce n'est pourtant pas dans cette voie que se dessine son avenir. Dès sa prime jeunesse n'ayant aucun ancêtre marin, il ne songe qu'aux bateaux et en dessine à l'école dans tous ses cahiers. Cette vocation achève de s'affirmer lorsque, vers l'âge de vingt-cinq ans, il achète son premier bateau. Il décide alors de s'orienter vers l'exploration et l'océanographie.

En 1902, il visite l'île Jan Mayen. Deux expéditions, à bord du Français en 1905, puis à bord du Pourquoi-Pas? de 1908 à 1910, l'amènent dans les régions antarctiques. Au cours de la première, il dresse la carte des côtes de la terre de Graham et effectue une reconnaissance plus au sud, préparant ainsi son second hivernage, au cours duquel il complète ses documents cartographiques, atteint la terre Alexandra et découvre l'île qui portera son nom. A son retour, il publie deux séries de rapports sur les résultats scientifiques de ses expéditions. Le monde entier apprend son nom.

Après avoir servi dans l'administration britannique, durant la Première Guerre mondiale, Charcot, assisté de divers spécialistes, reprend ses recherches dans l'Atlantique Nord. Il y effectue, de 1920 à 1936, un grand nombre de croisières scientifiques qui le mèneront aussi bien vers les îles Hébrides que vers les côtes orientales du Groenland.

Le 16 septembre 1936 au matin, après douze heures de tempête, le Pourquoi-Pas? se brise sur les récifs de l'intérieur du Faxafjord. Jean-Baptiste Charcot et tous ses compagnons, à l'exception d'un seul, y laissent leur vie.

PS: L'activité de Charcot ne s'est pas limitée à la conduite d'un navire, il a fait paraître le récit de ses explorations: Le «Français» au pôle Sud (1906), Le «Pourquoi-Pas?» dans l'Antarctique (1911), Autour du pôle Sud (1912), Christophe Colomb vu par un marin (1928), et La Mer du Groenland (1929).

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #exploration

12 Janvier 2012

La Vierge de pitié

"Dieu a donné une sœur au souvenir et il l'a appelée espérance".

La Pietà de Michel-Ange.
La Pietà de Michel-Ange exposé à la Basilique Saint-Pierre du Vatican à Rome.

La Pietà selon Jim Starlin.
La mort de Captain Marvel de Starlin (Couverture).

Dans le comics book La mort de Captain Marvel (Starlin, Marvel) Jim Starlin rend hommage à La Pietà de Michel-Ange sur la couverture de sa BD. Ici la sainte Vierge Marie est remplacée par La Mort et Jésus Christ par le Captain Marvel.

 

La Pietà, ou Vierge de Pitié, est un thème artistique de l'iconographie de la peinture chrétienne représentant la Vierge Marie pleurant son enfant qu'elle tient sur ses genoux, en l'occurrence Christ descendu mort de la Croix avant sa mise au tombeau, événement placé avant sa Résurrection, précédant son Ascension.

La version qui nous intéresse aujourd'hui n'est pas une toile mais une statue en marbre de Michel-Ange pour la Basilique Saint-Pierre. Cette sculpture est une commande du cardinal français Jean Bilhères de Lagraulas, ambassadeur de France auprès du pape. Le contrat pour La Pietà est signé le 27 août 1498 pour une somme de quatre cent cinquante ducats. Elle est achevée au printemps 1499.

Ce qui est frappant en regardant cette œuvre, c'est l'âge de la Vierge qui apparît particulièrement jeune. Michel-Ange donne plus d'importance à sa beauté qu'à sa douleur. Ce mélange entre la beauté païenne et la religion est une caractéristique que l'on retrouve fréquemment dans l'œuvre de l'artiste. Le Christ quant à lui est représenté selon son âge et semble donc plus vieux que sa mère. Michel-Ange: "Ne sais-tu pas que les femmes chastes se conservent beaucoup plus fraîches que celles qui ne le sont pas ? Combien plus par conséquent une vierge, dans laquelle jamais n'a pris place le moindre désir immodeste qui ait troublé son corps "... oui bien sûr et la marmotte...^^

Comparé à la Vierge, le corps du Christ apparaît trop petit, donnant ici encore de l'importance à Marie. Le corps de Jésus forme un S qui s'équilibre avec le reste de la sculpture, notamment avec les drapés de la Vierge. Le bras droit du Christ tombe naturellement. La Vierge semble y répondre par le geste paume ouverte de son bras gauche. La position des deux mains de Marie est fondamentale pour la compréhension de l'œuvre. La main droite, crispée, mobilise toutes les forces de Marie pour retenir le corps de son fils. La main gauche, avec la paume ouverte, atteste de la nature douce, et charitable de Marie.

PS: Pour revenir sur la taille des personnages, on peut se demander si cette imperfection de proportion est une réelle traduction symbolique, une simple erreur, ou même une correction de perspective, le groupe étant vu d'en bas.

PPS: Tous le monde s'en fout mais c'est le 800e article du blog ! :-)

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #sculpture-bronze , #religion-mythologie

9 Janvier 2012

"Belle manière de rompre un tandem"

(©Hartigan dans Sin City).

Caricature de Bruce Willis (Salvador Larroca).

Dans le comics book NéoUniversel #1 - "Mystère" (Larroca et Ellis, Marvel) Salvador Larroca croque Bruce Willis et lui donne le rôle du détective John Tenden.
(L'image est tirée du chapitre 3, planche 66, case 4).

Même si c'est beaucoup moins flagrant que pour Jessica Alba, là encore les auteurs s'inspirent de visuel du Sin City.

 

Pour avoir plus d'information sur la bio/filmographie de Bruce et en revoir d'autres caricature, va faire un tour »ici« , »là« , puis »ici« , et aussi »là« , où j'ai déjà traité le sujet. ;-)

Bruce Willis: " Juste après star, barman c'est ce qu'il y a de mieux pour draguer".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #comics , #cinema-serie-tv

6 Janvier 2012

C't âne l'est cul de brique

"Shining est un film optimiste. C'est une histoire de fantômes. Tout ce qu'il dit c'est qu'il y a une vie après la mort, c'est optimiste".

Shining de Stanley Kubrick.
Shining de Kubrick (1980).

Shining selon Sean Chen.
Grimm Fairy Tales: Wonderland Annual 2011 de Valiente , Rios et Gregory (Couverture de Chen et Ruffino).

Dans le comics book Grimm Fairy Tales: Wonderland Annual 2011 (Valiente , Rios et Gregory, Zenescope), le dessinateur et le coloriste de la couverture, respectivement Sean Chen et Nei Ruffino, parodient l'affiche du film de Stanley Kubrick, Shining, sur la couverture de l'album. Ici Jack Nicholson alias Jack Torrance est remplacé par Mad Hatter, et Shelley Duvall alias Wendy Torrance par Carroll Ann Liddle dit Calie, la fille d'Alice.

 

Pitch du film:

Jack Torrance (Jack Nicholson) est le gardien d'un hôtel fermé durant l'hiver. Il s'y installe avec sa femme et son fils, ravi de pouvoir profiter des longs mois de solitude pour peaufiner son roman. Ce n'est pas le cas de son fils Danny (Danny Lloyd) qui possède un don de médium, le -Shining-. Il est effrayé à l'idée d'habiter ce lieu marqué par de terribles évènements passés... Danny est en proie à des visions fantomatiques...

A l'époque, Stanley Kubrick veut réaliser un film d'horreur où le diable n'est pas en cause. La référence pour le genre est L'Exorciste, énorme succès de 1973. Dans un premier temps, Kubrick s'intéresse au roman de Diane Johnson, The Shadow Knows. Puis la Warner Bros lui fait parvenir un manuscrit intitulé The Shining. Il s'agit du dernier roman du maître moderne de l'horreur, Stephen King, écrit en 1977.

Après l'échec commercial de Barry Lyndon, l'adaptation d'un auteur à succès est moins risquée financièrement et répond aux exigences du box-office. Le choix final se porte sur le livre de Stephen King. Pourtant c'est Diane Johnson qui va co-signer le scénario avec Kubrick. Le travail d'adaptation s'étale sur plus de onze semaines.

A quatre mains, ils vont modifier profondément le livre. Le scénario sera un savant mélange de la psychanalyse avec la relation père, fils, mère ; la schizophrénie, thème de prédilection du réalisateur ; le roman gothique, la spécialité de Diane Johnson ; et enfin de l'intrigue du livre avec ses phénomènes surnaturels.

Le spectateur Stephen King trouve le film excellent, mais le romancier est extrêmement mécontent, le scénario trahit selon lui tout l'esprit du livre, et il refuse d'apparaître au générique final du film. Pour lui le thème le plus important du livre est qu'un bon père peut se transformer en un monstre par l'abus d'alcool. Quelques années plus tard, pour rectifier cela, King scénarise et produit lui-même un remake du film pour la télévision.

PS: Le film commence par des vues panoramiques aériennes accompagnée sur le particulièrement sombre et célèbre dies irae du cinquième mouvement de la Symphonie fantastique de Berlioz, le Songe d'une nuit de sabbat. La caméra rattrape la petite Volkswagen jaune, qui parcourt la route escarpée et déserte de la montagne. La voiture disparaît dans un tunnel sombre et lorsqu'elle atteint le sommet, un immense hôtel apparaît isolé dans la montagne enneigée. Dans l'un des premiers plans du film, les plus fins observateurs verront dans le coin droit de l'écran, l'hélicoptère à partir duquel une caméra aérienne suit la voiture de la famille Torrance.

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #cinema-serie-tv

3 Janvier 2012

Le dernier Tsar rouge

Winston Churchill: "Christophe Colomb fut le premier socialiste: il ne savait pas où il allait, il ignorait où il se trouvait, et tout cela aux frais des autres".

Caricature de Léonid Brejnev (Philippe Buchet).

Dans Jour J - Tome 1 - "Les Russes sur la Lune !" (Buchet, Duval et Pécau, Delcourt) Philippe Buchet caricature Léonid Brejnev est lui fait jouer son propre rôle de premier secrétaire du Parti communiste de l'Union soviétique dans cette uchronie où les russes sont les premiers à poser le pied sur la Lune.
(L'image est tirée de page 46, case 9).

 

Pour avoir plus d'information sur cet homme d'état russe et en voir une autre caricature, va faire un tour »ici« où j'ai déjà évoqué le sujet. ;-)

Blague russe:

Brejnev, mourant, fait appeler Andropov.
- Youri, qui va me succéder?
- Moi, bien sûr, répond le chef du KGB.
- Et si le peuple ne te suit pas?
- Alors il te suivra toi, Leonid Ilitch.

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #politique