31 Juillet 2012

Sie ist ein Modell und sie sieht gut aus...

... Ich nehm sie heut` gerne mit zu mir nach haus ! ... ♪♫♫♫

Daniela Pestova dans Victoria's Secret.
Photographie de Peštová pour le catalogue Victoria's Secret.

Daniela Pestova selon Billy Tucci.
Shi: The illustrated warrior #5 de Tucci (Couverture).

Dans le comics book Shi: The illustrated warrior #5 (Tucci, Crusade Fine Arts) William 'Billy' Tucci plagie une photographie du top model Daniela Peštová. Ce cliché est tiré d'une page d'un catalogue de la marque Victoria's Secret. Ici Daniela est remplacée par Ana Ishikawa alias Shi.

 

Pour avoir plus d'information sur Victoria's Secret, et lorgner d'autres égéries de la célèbre marque, va fureter par »ici« et »là« où j'ai déjà traité le sujet. ;-)

Daniela Peštová (1970) est un mannequin tchèque. Après avoir gagné un concours de mannequinat, elle se rend à Paris pour signer avec l'agence Madison Modeling après avoir été remarquée par Dominique Caffin. Mais c'est à New York que sa carrière va réellement prendre son envol.

Elle a fait la couverture de GQ, Marie Claire, Cosmopolitan, Glamour et Elle. Elle est mannequin plusieurs années pour Sports Illustrated Swimsuit Issue dont est fait trois fois en couverture. Elle a aussi officié chez L'Oréal et Victoria's Secret. On l'a surnomme -le caméléon- pour son aptitude à changer continuellement de look.

PS: Le titre de l'article est tiré de la chanson Das Modell du groupe Rammstein.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #photographie , #glamour

28 Juillet 2012

Gitchie, gitchie, ya ya da da...

... Gitchie, gitchie, ya ya here... ♪♫♫♪

Dallas Cowboys Cheerleaders.
Photographie d'une Dallas Cowboy Cheerleader.

Dallas Cowboys Cheerleaders selon Harold Sakuishi.
Beck - Tome 16 de Sakuishi (Planche 1).

Dans le manga Beck - Tome 16 (Sakuishi, Delcourt), Harold Sakuishi s'inspire une photographie d'une cheerleader de l'équipe de football américain, les Cowboys de Dallas, sur la page d'introduction du chapitre 1 de sa BD. Ici, la pom-pom girl est remplacée par Maho Minami.

 

Dans les années 1960, les équipes de la National Football League (NFL) créent des troupes professionnelles de pom-pom girls. Les Baltimore Colts, maintenant Indianapolis Colts, sont la première équipe à le faire. Pendant la saison sportive 1972-1973, ce sont les Dallas Cowboys Cheerleaders qui sont sous les feux des projecteurs grâce à leur tenue et à leur danse sophistiquée.

Mais ce n'est que lors du Super Bowl X de 1976 à Miami, qu'elles deviennent connues de tout le pays. Lors d'un temps mort, un cameraman cadre son objectif sur l'une des meneuses de claque des Cowboys, celle-ci lui répond par un clin d'œil ravageur, et 75 millions de téléspectateurs tombent soudainement amoureux.

Leur tenue si caractéristique a été créée par Paula Van Waggoner, et n'a subit que très peu de retouches depuis plus de quarante ans.

PS: Site officiel des Dallas Cowboys Cheerleaders.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #manga , #photographie , #glamour , #sport

25 Juillet 2012

Cho Ka Ka O, Cho chocolat...

... Si tu me donnes des noix de coco, moi je te donne mes ananas... ♫♫♪

Janet Jackson pour RollingStone magazine.
Photographie de Jackson par Demarchelier pour RollingStone (1993).

Janet Jackson selon Jason Pearson.
Gen13 #1 de Benitez, Campbell, et Choi (Couverture de Pearson).

Dans le comics book Gen13 #1 - "Among friends and enemies" (Benitez, Campbell, et Choi, Image Comics) Jason Pearson parodie la photographie de Janet Jackson issue de la couverture du numéro du 16 septembre 1993 du magazine RollingStone, sur une des 16 versions de la couverture de la BD. Ce cliché a été pris par le photographe de mode Patrick Demarchelier. Ici, Janet Jackson est remplacée par Caitlin Fairchild, et les mimines de René Elizondo par celles de Percival Edmund Chang alias Grunge.

 

Pour avoir plus d'information sur ce magazine, et en voir une autre adaptation, va faire un tour »ici« où j'ai déjà évoqué le sujet.

Avec son cinquième album, Janet sorti en 1993, Janet Jackson décide de rompre avec son look garçon manqué et se réinvente une image glamour et très sensuelle. Preuve en est cette célèbre couverture du RollingStone magazine, où elle apparaît simplement vêtue d'une paire de jeans et d'une paire de mains masculines recouvrant ses seins. Mains appartenant à son mari de l'époque, René Elizondo Jr. Elle déstabilise ainsi ses admirateurs de la première heure, mais cela s'avère payant: Janet fait exploser les ventes avec plus de 20 millions de copies dont 7 uniquement aux Etats-Unis.

Ce cliché du photographe français, Patrick Demarchelier, a d'abord servis pour la jaquette de l'album Janet, mais avec un cadrage différent, on n'y voyait que sa tête et ses avant bras.

PS: Si tu veux voir le travail de Demarchelier, je t'invite à aller visiter »sa galerie«.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #photographie , #musique , #glamour

22 Juillet 2012

Cause I'm always there...

... I won't let you out of my sight ♪♫♫♪

Pamela Anderson dans Playboy par Arny Freytag.
Photographie d'Anderson par Freytag pour Playboy (1992).

Pamela Anderson selon Maëster.
Meurtres fatals - Tome 1 de Maëster (Page 27, case 2).

Dans Meurtres fatals - Tome 1 - "Meurtres fatals graves" (Maëster, Fluide Glacial) Maëster croque une photographie de Pamela Anderson dans le récit "Le silence fatal des cauchemars de Freddi K.". Ce cliché issu du numéro de juillet 1992 du magazine Playboy, a été pris par le photographe Arny Freytag. Ici, Pam tient son propre rôle et sert de modèle au dessinateur Freddi K.

 

Pour avoir plus de détails sur Playboy, et guigner d'autres playmates du magazine frivole, va faire un tour sur les pages suivantes où j'ai déjà développé le sujet: 1  -  2  -  3  -  4  -  5  -  6  -  7  -  8. Oo'

Dans le numéro qui nous intéresse aujourd'hui, c'est aussi Pamela Anderson qui fait la couverture. C'est d'ailleurs elle qui a le record de couverture du magazine: 12 à ce jour. La Playmate of the month en page centrale de ce mois de juillet 1992 est Amanda Hope. Et entre les paires de seins et de fesses qui ornent la revue, on peut trouver des interviews et des articles consacrés à Michael Keaton, Madonna, Malcolm X, Nicole Kidman...

Pamela Anderson (1967) est un mannequin et une actrice canadienne. Mannequin pour Playboy, elle fait régulièrement la une du célèbre magazine, plus que n'importe quelle autre fille. La télévision comprend le pouvoir de la superbe demoiselle et, en 1992, la glisse dans la peau bronzée de C.J. Parker d'Alerte à Malibu. La série idéale pour permettre à la belle de ce faire connaître des millions de téléspectateurs. La série est un carton, et Pamela y reste jusqu'en 1997. La canadienne symbolise la star des années 1990, le fantasme numéro 1 des hommes, blonde peroxydée à la poitrine siliconée. Elle tente de transposer ce succès au cinéma, sans grande réussite hormis peut-être Barb Wire pour la côté nanar. De 1998 à 2000, elle est coproductrice d'une série V.I.P. dans laquelle elle interprète une directrice d'une agence de gardes du corps. En 2003, elle prête sa voix au personnage de Stripperella. L'année d'après, elle demande la citoyenneté américaine et rédige un roman en forme d'autobiographie, Star. Puis elle joue dans une sitcom, Les lectures d'une blonde, qui ne connaît pas un gros succès.

PS: Ce même cliché a aussi servi de couverture au numéro français de septembre 1992 de Playboy.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #photographie , #glamour

19 Juillet 2012

Son petit itsi bitsi tini ouini, tout petit, petit, bikini...

... qu'elle mettait pour la premiiièrrrrrrre fois ♪♫♪♪

Krissy Taylor pour le magazine Girlfriend.
Photographie de Taylor par Upton pour le magazine Girlfriend (1995).

Krissy Taylor selon Randy Queen.
Darkchylde Swimsuit Illustrated 1998 (Premier et quatrième plat de couverture de Queen).

Dans le comics Artbook Darkchylde Swimsuit Illustrated 1998 (Collectif, Image Comics) Randy Queen pastiche une photographie de Krissy Taylor provenant du numéro australien de février 1995 du magazine Girlfriend pour illustrer la couverture de sa BD. Ce cliché a été pris par le photographe Simon Upton. Ici, Krissy Taylor est remplacée par Ariel Chylde alias Darkchylde.

 

Girlfriend est un magazine mensuel australien pour adolescente créé en 1988 par Futura Publications. Il s'adresse aux jeunes filles âgées de 12 à 17 ans, et leurs proposent un mélange de divertissements: conseil beauté, mode, flirt, cinoche, musique, et autres culture d'jeuns.

En 2005, la revue a attirée l'attention des médias, en devenant le premier magazine accordant un contrôle complet du contenu à ses lectrices par l'intermédiaire de la toile avec la fonction -U make the mag-. Du coup, le site web est devenu un des plus populaire d'Australie.

Dans le numéro qui nous intéresse aujourd'hui, outre des photos de Krissy Taylor, on peut aussi y lire un article la concernant: "Love special: Krissy Taylor" (Tout un programme ! ^^). De plus c'est aussi elle qui a l'honneur de faire la couverture du dit magazine.

PS: Si tu veux t'intéresser au travail du photographe Simon Upton, tu peux aller jeter un œil à »sa galerie«.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #photographie , #glamour

16 Juillet 2012

Ce soir nous irons danser...

... sans Chemise, sans pantalon ♪♫♪♪

Gaby Forester pour Club International.
Photographie de Forester par Boldberg pour Club International (1974).

Gaby Forester selon Alessandro Biffignandi.
Contes Malicieux - Tome 25 de Biffignandi (Couverture).

Dans le fumetti Contes Malicieux - Tome 25 - "L'or des quarante voleurs" (Elvifrance), Alessandro Biffignandi décalque une photographies du magazine Club International volume 3 numéro 5, paru en mai 1974. Le modèle qui pose sur ce cliché est Gaby Forester, et le photographe est Goldberg. Même si cette conne de Blanche-Neige vient interposer sa grosse tête, on reconnait bien Gaby en second plan. ^^

 

Club international est un magazine pornographique britannique fondé en 1972. Le magazine appartient au groupe Paul Raymond Publications. Il a la particularité de sortir toutes les quatre semaines et compte donc treize numéros par ans. Le mag se compose essentiellement de photos de femmes softcore. C'est à dire que les demoiselles sont bien à poil dans des positions équivoques, mais seules, quoiqu'elles tolèrent régulièrement la présence d'autres copines très tactiles, mais en revanche pas de mecs avec leurs artilleries baladeuses... Non mais ! ^^

Comme un certain nombre semblable de magazines pour hommes, le Club' propose aussi, des pages des blagues, des articles automobiles, des éditoriaux, ainsi que des critiques cinématographiques et littéraires. Sans quoi, bien entendu, il s'en va s'en dire, bien évidement, la revue n'aurai aucun intérêt ! ^^

Le numéro qui nous réunis aujourd'hui est paru en Mai 1974. Il a pour Une, une photographie prise par David Parkinson. A l'intérieur en feuilletant les pages, on croise Irezumi, Eva, Belinda, Sallie, Deborah, Moira ... sous les objectifs respectif d'Angela Carter, Mike Bramman, Fred Enke, Siwer Ohlsson, Siwer Ohlsson, Ed Alexander... et bien sûr Gaby Forester photographiée par Goldberg.

PS: Club International, a son spin-off aux States, qui s'intitule tout simplement Club.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #fumetti , #photographie , #glamour

13 Juillet 2012

[Elle] tape sur des bambous et c'est numéro un ♪♫♪

Raquel Welch: "L'esprit aussi peut être une zone érogène".

Un million d'années avant J.-C. de don Chaffey.
Un million d'années avant J.-C. de Chaffey (1966).

Raquel Welch selon Harold Sakuishi.
Beck - Tome 5 de Sakuishi (Page 63).

Dans le manga Beck - Tome 5 (Sakuishi, Delcourt) Harold Sakuishi pastiche un plan du film Un million d'années avant J.-C. de Don Chaffey. Ici, Raquel Welch alias Loana est remplacée par Maho Minami.

 

Pitch du film:

Du temps de la préhistoire, voici un million d'années, vivent deux tribus : le peuple de la mer et le peuple des cavernes. La belle Loana (Raquel Welch) rencontre Tumak (John Richardson), le guerrier solitaire banni des siens par son père (Robert Brown), dont elle tombe amoureuse. Ils décident donc de s'exiler et d'affronter ensemble les périls de la vie préhistorique, dans un monde peuplé de monstres hideux et d'éruptions volcaniques mortelles.

Un million d'années avant J.-C. est le remake du film de Hal Roach et Hal Roach Jr. sorti en 1940: Tumak, fils de la jungle. Les scènes d'extérieur ont été tournées durant l'hiver aux Iles Canaries, à Lanzarote et Tenerife. Le film utilise deux créatures vivantes: un iguane Vert et une tarentule. Ray Harryhausen (Effets spéciaux) a estimé que l'utilisation de créatures réelles convaincrait le public que tout ce qu'ils étaient sur le point de voir était en effet réel. Ça suffisait peut être à en 1966, mais aujourd'hui c'est carrément ridicule. Mais l'essentiel est préservé, la belle Raquel est toujours aussi torride. RRRRrrrrr !! ^^

Ray Harryhausen: "Si les femmes de la préhistoire ressemblaient à Raquel Welch, alors nous avons beaucoup régressé !".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #manga , #cinema-serie-tv , #glamour

10 Juillet 2012

Sans contre façon...

... je suis un garçon ♪♫♫♪

Photographie d'Eva Robin's par André Berg pour Photo.
Photographie de Robin's par Berg pour Photo (1982).

Eva Robin's selon Jean Giraud.
Venise Céleste de Mœbius (Page 45).


Dans l'Artbook Vénus Céleste (Mœbius, Edition Ædena) Jean Giraud alias Mœbius s'inspire très largement de la couverture du numéro 181 du magazine Photo pour illustrer une de ses planches. Ce cliché d'Eva Robin's a été pris par le photographe André Berg.

 

Pour avoir plus d'information sur ce magazine et en reluquer une autre adaptation, va jeter un œil »ici« où j'ai déjà mis en lumière le sujet. ;-)

Le n°181, qui nous intéresse aujourd'hui, a entre autre pour sujet les "Créatures" d'André Berg. Créatures qu'il nomme aussi "Hermaphrodites", et pour cause sachant que Eva Robin's né(e?) Roberto Coatti (1958) est en fait une actrice transgenre italienne. C'est elle qui se définie ainsi: "transgenre plus que transsexuelle". Elle n'a jamais voulu être opérée et quand on lui demande pourquoi, elle répond "[...] et vous, est-ce que vous vous amputeriez d'un doigt? Je n'ai pas envie de me priver de ce qui me donne du plaisir".

André Berg: "Cette fille, cette créature m'a fasciné. C'est en la découvrant que j'ai décidé de faire [ces photographies] [...]. Eva aurait refusé, comme elle l'a fait pour [d'autres], j'aurai abandonné [le projet] [...]".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #photographie , #glamour

7 Juillet 2012

Les dessous chics...

... c'est une jarretelle qui claque, dans la tête comme une paire de claques ♫♪♫♪♪

Adriana Lima pour Victoria's Secret.
Photographie de Lima pour Victoria's Secret.

Adriana Lima selon Mark Sparacio.
Comics Buyer's Guide #1615 (Couverture de Sparacio).

Dans le magazine Comics Buyer's Guide #1615 (Krause Publications) Mark Sparacio plagie une photographie du top model Adriana Lima. Ce cliché provient d'un défilé de lingerie pour la marque Victoria's Secret dont la captivante Adriana est l'une des Anges. Ici, la belle brésilienne vantant les atouts des sous-vêtements du label Angel, est remplacée par l'héroïne Red Sonja.

 

Pour avoir plus de détail sur le catalogue Victoria's Secret, et en zieuter une autre égérie, va fureter par »ici« où j'ai déjà transpiré sur le sujet. ;-)

Adriana Francesca Lima (1981) est une top-modèle brésilienne. Cette jeune mannequin a débutée sa carrière en 1996 en remportant le concours de beauté Ford super modèle. Par la suite elle travaille avec l'agence Elite et pose pour les plus grands couturiers: Emanuel Ungaro, Giorgio Armani, Christian Lacroix... Installée à New York, elle devient vite l'ambassadrice officielle de la marque de vêtement Victoria's Secret. Entre 2003 et 2008 elle est l'ambassadrice de Maybelline.

En 2001, elle tourne dans la série produite par BMW Films dans l'épisode The Hire: The Follow de Wong Kar-wai avec Clide Owen, Mickey Rourke, et Forest Whitaker. Elle a été fiancée à Lenny Kravitz, et a d'ailleurs tourné dans plusieurs de ses clips dont Yesterday is gone.

Elle s'engage dans des actions humanitaires créant plusieurs orphelinats au Brésil. Elle se marie en 2009 au basketteur serbe Marko Jaric évoluant en NBA au Minnesota Timberwolves. Elle est également la cousine de l'actrice Elissa Sursara.

La brésilienne à la beauté exotique est l'un des modèles les plus prisé au monde.

PS: Victoria's Secret organise chaque année un défilé, Victoria's Secret Fashion Show, qui se termine par la présentation du Fantasy Bra, un soutien-gorge pouvant coûter plusieurs millions de dollars. Il est présenté par les plus grands mannequins du moment, avec une mise en scène spectaculaire tenant plus du show que du défilé.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #photographie , #glamour

4 Juillet 2012

Donnez-nous mille Colombes... ♫♪♫♪♪

Ben en voilà déjà une. ^^

Emmanuelle de Just Jaeckin.
Emmanuelle de Jaeckin (1974).

Emmanuelle selon Dany.
DBD #5 (Couverture de Dany).

Dans la série de numéros spéciaux du magazine Les Dossiers de la Bande Dessinée, DBD #5 -"Dossier Dany" (Collectif, DBD) Dany parodie l'affiche du film de Just Jaeckin, Emmanuelle, sur la couverture de la revue. Ici, Sylvia Kristel alias Emmanuelle est remplacée par Colombe Tiredaile l'héroïne de la série Olivier Rameau.

 

Pour avoir plus de détail sur ce film et en voir d'autres pastiches, va faire un tour »ici« , »là« , et aussi »ici« , où j'ai déjà traité le sujet. ;-)

PS: Les fauteuils asiatiques en rotin à dossier plus ou moins larges vus dans le film, ont donné lieu à une gamme de produits commercialisés sous le nom de "Fauteuil Emmanuelle".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv , #glamour