29 Octobre 2012

Eastw∞d

"On a tous un jour ce qu'on mérite".
Impitoyable de Eastwood)

Impitoyable de Clint Eastwood.
Impitoyable d'Eastwood (1992).

Impitoyable selon Jean Giraud.
Ex-libris Blueberry de Giraud (2008).

Sur un Ex-libris associé à l'univers de Blueberry présenté lors de "L'exposition Gir-Mœbius: Fou et Cavalier" du 19 et 20 juin 2008 à l'Espace Cortambert de Paris, Jean Giraud pastiche une photographie du tournage du film Impitoyable de et avec Clint Eastwood. Pour l'occasion, Mike Steve Donovan alias Blueberry revêt les frusques et le chapeau du Grand Clint alias William Munny du Missouri, ex tueur de femmes et d'enfants.

 

Pour avoir plus d'information de cette œuvre monumentale du cinéma et en voir d'autres adaptations va traîner tes guêtres »ici« et »là« où j'ai déjà traité le sujet. ;-)

Jean Giraud à propos de cette exposition:

"L'idée était de mêler mes travaux signés Mœbius à ceux signés Jean Giraud, afin n de présenter une sorte de bilan de ma carrière commencée à 18 ans, c'est-à-dire il y a 50 ans !".

"Quel genre d'artistes sommes-nous, nous autres auteurs de bandes dessinées ? Notre travail est généralement le fruit d'une commande, il répond à des impératifs éditoriaux ou scénaristiques. Les portraits que j'ai peints pour l'exposition Fou et Cavalier s'apparentent à des illustrations plutôt qu'à des tableaux. Mes toiles peuvent s'imposer par leur qualité plastique, mais aussi par leur pouvoir émotionnel. Car les acquéreurs les achètent aussi pour les personnages représentés, qu'ils aimaient dans leur enfance".

William Munny: "J'ai tué des femmes, des enfants, j'ai tué à peu près tout ce qui marche ou rampe à un moment ou un autre, et je suis là pour te tuer Little Bill... pour ce que tu as fait à Ned !".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

26 Octobre 2012

L'aventure, c'est l'aventure...

... et Ventura, c'est Ventura.

Caricature de Lino Ventura (Gaël Séjourné).

Dans Jour J - Tome 2 - "Paris, secteur soviétique" (Séjourné, Duval, et Pécau, Delcourt), Gaël Séjourné caricature Lino Ventura et lui donne le rôle d'un inspecteur de police résident au 93 rue Lauriston, le siège de la police politique populaire.
(L'image est triée de la page 18, case 2).

 

Pour avoir plus de détails sur la bio/filmographie du Grand Lino et en voir d'autres caricatures, va faire un tour »ici« , »là« , et aussi »ici« où j'ai déjà développé le sujet. ;-)

Jean-Marie Gourio: "Tu vas pas bosser? - Non, Lino Ventura est mort, c'est pas un jour ordinaire… - Qu'est-ce que tu bois? - Comme d'habitude."

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

23 Octobre 2012

Des fruits, de l'eau de source, du FUN !

Liam Gallagher: "C'est ma mère qui a fait de moi ce que je suis, elle m'a respecté et m'a appris à respecter les autres. Et c'est ce que je fais, même si certaines personnes pensent le contraire. Je les emmerde".

Definitely Maybe d'Oasis.
Definitely Maybe d'Oasis (1994).

Definitely Maybe selon Jamie McKelvie.
Phonogram: Rue Britannia #3 de McKelvie et Gillen (Couverture).

Dans le comics book Phonogram: Rue Britannia #3 - "Faster" (McKelvie et Gillen, Image Comics) Jamie McKelvie parodie la pochette de l'album musical Definitely Maybe du groupe Oasis. Ici, tout le groupe a disparu sauf Paul 'Guigsy' McGuigan qui a été remplacé par David Kohl., et je te laisse jouer au jeu des sept différences pour le reste...

 

Pour avoir plus d'information sur cet album et en voir une autre adaptation, va faire un tour »ici« où j'ai déjà traité le sujet.

Noel Gallagher: "A l'époque de Definitely Maybe, j'étais plus inspiré pour écrire des chansons. Pourquoi ? Tout simplement parce que je n'avais pas d'argent. Maintenant je suis moins crédible que lorsque j'avais 20 ans".

PS: Cet article est le 300e de la rubrique kesKIfouLA?.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #musique

20 Octobre 2012

Une petite envie de fraise

Elle a mis sur l' mur - Au dessus du berceau - Une photo d'Arthur - Rimbaud - Avec ses cheveux en brosse - Elle trouve qu'il est beau - Dans la chambre du gosse - Bravo - Déjà les p'tits anges -Sur le papier peint - J' trouvais ça étrange - J' dis rien - Elles me font marrer - Ses idées loufoques - Depuis qu'elle est - En cloque ... ♫♪♫♫

Demi Moore pour Vanity Fair par Annie Leibovitz.
Photographie de Moore par Leibovitz pour Vanity Fair (1991).

Demi Moore selon John Byrne.
The Sensational She-Hulk #34 de Byrne (Couverture).

Dans le comics book The Sensational She-Hulk #34 (Byrne, Marvel) John Byrne parodie la photographie de Demi Moore issue de la Une du numéro d'aout 1991 du magazine Vanity Fair, sur la couverture de la BD. Ce cliché a été pris par la célèbre photographe Annie Leibovitz. Ici, Demi Moore enceinte est remplacée par Jennifer Walters alias She-Hulk, et le futur Scout Willis par un ballon de plage.

 

Vanity Fair est un magazine de culture pop américain créé et publié par Condé Nast depuis 1983. Le mensuel propose chaque mois à ses lectrices et lecteurs un ensemble d'articles intellectuels ou non sur les personnalités du monde du spectacle, de la politique , et de l'actualité.

Annie Leibovitz, la photographe des stars par excellence avec ces142 couvertures de RollingStones et un contrat d'exclusivité avec Vanity Fair, créé une nouvelle fois l'évènement. Cette photo de l'actrice Demi Moore entièrement nue à son septième mois de grossesse est un véritable choc pour l'Amérique puritaine. C'est aussi la première fois qu'une star internationale accepte de se dévoiler de la sorte. Aussi, ce n'est pas tant la qualité technique de la photo qui nous émeut, mais cette persuasion dont sait faire preuve Annie Leibovitz et qui lui permet d'obtenir de ses modèles ce que personne n'obtient.

Depuis Annie Leibovitz et Demi Moore ont lancé une mode qui n'en finit plus. Ce qui au départ se voulait glamour et touchant, s'est transformé en coup médiatique pas toujours de très bon gout, avec des clichés plus ou moins réussis, et des models plus ou moins habillé. Mais ce qu'il a de sûr, c'est ce que ce qui au départ ce voulait provocateur et devenu complètement conformiste. Un genre de figure imposée faussement rebelle, totalement conventionnelle, mais apparemment ça fait vendre et parler de soi...

En cloque faisant la Une.

(Cindy Crawford - Juin 1999 - W) / (Brooke Shields - Avril 2003 - Vogue) / (Gwyneth Paltrow - Juin 2004 - W) / (Monica Bellucci - Aout 2004 - Vanity Fair) / (Britney Spears - Octobre 2005 - Elle) / (Heidi Klum - Automne 2005 - Vitals) / (Britney Spears - Novembre 2006 - Q) / (Marcia Cross - Octobre 2006 - TV Guide) / (Britney Spears - Aout 2006 - Harper's Bazaar) / (Marcia Cross - Février 2007 - Good Housekeeping) / (Eva Herzigova - Février 2007 - Vanity Fair) / (Myleene Klass - Aout 2007 - Glamour) / (Christina Aguilera - Janvier 2008 - Marie Claire) / (Halle Berry - Février 2008 - In Style) / (Rebecca Romijn - Novembre 2008 - Page Six) / (Kendra Wilkinson - Novembre 2009 - In Touch) / (Monica Bellucci - Mars 2010 - Vanity Fair) / (Paula Patton - Mai 2010 - Ebony) / (Claudia Schiffer - Juin 2010 - Vogue) / (Céline Dion - Novembre 2010 - Hello Canada) / (Estelle Lefébure - Novembre 2010 - Elle) / (Miranda Kerr - Janvier 2011 - Vogue) / (Rachel Zoé - Mars 2011 - The Hollyvood Reporter) / (Maria Carey - Avril 2011 - Life & Style) / (Nia Long - Novembre 2011 - Ebony) / (Roselyn Sanchez - Décembre 2011 - Imagen) / (Jessica Simpson - Avril 2012 - Elle (2 couverture différentes)).

Philippe Bouvard: "Il y a des femmes si sensibles qu'elles ne peuvent aller danser sans tomber enceintes".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #photographie , #glamour

17 Octobre 2012

Cliffhanger

Reinhold Messner (Alpiniste italien): "La montagne n'est ni juste, ni injuste. Elle est dangereuse".

Caricature d'Arnold Fanck (Laurent Verron).

Dans Odilon Verjus - Tome 3 - "Eskimo" (Verron et Yann, Le Lombard) Laurent Verron croque Arnold Fanck, et lui fait jouer son propre rôle de réalisateur cinématographique sur le tournage de SOS Iceberg.
(L'image est tirée de la page 33, case 1).

 

Arnold Fanck (1889-1974) était un réalisateur allemand, pionnier dans le cinéma de montagne. Tout jeune, atteint d'asthme et de tuberculose, on l'envoie dans un sanatorium en Suisse. L'amélioration de sa santé lui permet de pratiquer avec le ski et l'alpinisme. Cette rencontre avec la montagne est déterminante pour le reste de sa vie. Avec son bac en poche, le jeune Arnold suit des cours de philosophie et se passionne pour la photographie. A partir de 1910, il étudie la chimie et la géologie à l'université de Zurich.

Entre temps, en 1913, il connaît sa première expérience cinématographique en apparaissant dans un documentaire sur la montagne réalisé par Sepp Allgeier. Lorsque la guerre éclate, il s'engage dans l'armée, mais il est réformé à cause de son asthme. En 1915, il revient à Zurich passer un doctorat en géologie avec comme sujet: la formation des fossiles. Puis il prend finalment du service au département d'espionnage des armées au service photographique.

Après la guerre, Arnold Fanck s'associe avec le Docteur Tauern, skieur et physicien, pour fonder la Berg-und-Sportfilm GmbH Freiburg, une compagnie de production spécialisée dans les films sur les sports de montagne. Fort de son expérience de photographe, il passe derrière la caméra et réalise une série de courts métrages et de documentaires qui ont pour seul sujet la montagne. La qualité exceptionnelle de ses productions en fait le maître incontesté du film montagnard, genre de films typiquement allemands.

En 1925, celui que l'on appelle désormais Docteur Arnold Fanck est forcé de vendre sa compagnie à la Universum Film AG pour pourvoir terminer un de ses premier films de fiction, La montagne sacrée, un drame de la jalousie entre deux alpinistes, interprété par Luis Trenker et Leni Riefenstahl. Le film est un énorme succès qui impose le réalisateur et son interprète féminine principale en véritables stars de la UFA. La collaboration des deux artistes se prolonge avec cinq films qui ont tous pour sujet la montagne: Le grand saut en 1927, Prisonniers de la montagne en 1929, Tempête sur le Mont-Blanc en 1930, Ivresse blanche en 1931, et SOS Iceberg en 1933.

En 1935, ses divergences d'opinion avec les autorités culturelles nazies le force à s'éloigner du cinéma. L'année suivante, il part au Japon tourner La fille du samouraï avec Sessue Hayakawa. Finalement, il retourne vers les studios allemands, dirige Ein Robinson en 1938 et accepte de prendre sa carte du parti nazi. Il doit plus que jamais tourner des films en conformité avec le régime. Il réalise un film sur un combat en montagne et deux documentaires qualifiés de propagande par les Alliés après la guerre, un documentaire sur le mur de l'Atlantique en 1943 et un autre sur le sculpteur Arno Breker en 1944, son dernier film. Ces deux productions lui seront fatals. Il est interdit de tournage par les Alliés après la guerre et tous ses films sont interdits. Tombé dans la pauvreté, il devient ouvrier forestier.

Lorsqu'un de ses films, Rêve éterne, est de nouveau projeté en 1957, au Festival du film de montagne de Trente, il sort de l'anonymat et vend ses droits pour la télévision. Arnold Fanck meurt d'un cancer, le 28 septembre 1974, à Fribourg.

Pour toi petit scarabée, un proverbe chinois: "Homme de la plaine, pourquoi gravis-tu la montagne ? Pour mieux regarder la plaine...?".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

14 Octobre 2012

Trôle d'anadomie ?!

"Passé quarante ans, un homme est responsable de son visage".

L'Homme de Vitruve de Léonard de Vinci.
L'Homme de Vitruve de De Vinci exposé aux Gallerie dell'Accademia de Venise.

L'Homme de Vitruve selon Didier Tarquin.
Encyclopédie anarchique du monde de Troy - Volume Prime de Tarquin et Arleston (Quatrième de couverture).

Dans l'Encyclopédie anarchique du monde de Troy - Volume Prime (Tarquin et Arleston, Soleil) Didier Tarquin parodie le dessin de Léonard de Vinci, L'Homme de Vitruve, sur le quatrième plat de couverture de l'album. On retrouve aussi ce dessin sur tous les seconds plats de couverture de la série Lanfeust de Troy. Ici l'homme de Vitruve est remplacé par le troll Hébus.

L'Homme de Vitruve selon Jean-Louis Mourier.
Encyclopédie anarchique du monde de Troy - Volume second de Tarquin et Arleston (Page 3).

Toujours dans le même univers mais cette fois dans l'Encyclopédie anarchique du monde de Troy - Volume Second - "Les Trolls" (Mourier et Arleston, Soleil) Jean-Louis Mourier pastiche lui aussi ce même dessin de De Vinci sur une planche de son ouvrage. Cette fois, c'est l'humaine la troll d'adoption Waha qui s'y colle.

L'Homme de Vitruve selon Jean-Louis Mourier.
Encyclopédie anarchique du monde de Troy - Volume second de Mourier, Tarquin et Arleston (Couverture).

Mourier récidive sur la couverture du Volume Tierce - "Le bertiaire" . Cette fois, c'est un pétaure qui se retrouve les pattes en croix. ^^

 

Pour avoir plus d'information sur l'Etude de proportions du corps humain selon Vitruve par De Vinci et en voir une autre adaptation va faire un tour »ici« où j'ai déjà développé le sujet. ;-)

Léonard de Vinci: "Comme une journée bien remplie nous donne un bon sommeil, une vie bien vécue nous mène à une mort paisible".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #peinture-gravure , #medecine

11 Octobre 2012

Viande fraîche

"Je ne supportais pas que mon mari soit infidèle. Je suis Raquel Welch... Allez comprendre ?".

Un million d'années avant J.-C. de Don Chaffey.
Un million d'années avant J.-C. de Chaffey (1966).

Un million d'années avant J.-C. selon Arthur Suydam.
Deadpool: Merc with a Mouth #8 de Dazo et Gischler (Couverture de Suydam).

Dans le comics book Deadpool: Merc with a Mouth #8 (Dazo et Gischler, Marvel) le dessinateur de la couverture, Arthur Suydam, parodie l'affiche du film Un million d'années avant J.-C. de Don Chaffey. Ici, Raquel Welch alias Loana est remplacée par Tigra à la sauce zombie.

 

Pour avoir plus d'information sur ce film, et en voir une autre transposition, va faire un tour »ici« où j'ai déjà évoqué le sujet. ;-)

Raquel Welch: "Je n’étais pas une mère comme les autres. Je ne faisais pas de cookies. Les cookies, on peut les acheter, mais pas l’amour.".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #cinema-serie-tv

8 Octobre 2012

Gaijin Shogun

"Ma profession est soldat et je suis fier de cela. Mais je suis encore plus fier, infiniment plus fier, d'être un père. Un soldat détruit afin de construire, le père ne fait que construire et ne détruit jamais. Le premier peut engendrer la mort, l'autre est à l'origine de la création et de la vie. Et alors que les hordes de la mort sont puissantes, les bataillons de la vie sont encore plus puissants. J'espère que mon fils, quand je serai parti, se souviendra de moi non pas dans une bataille mais à la maison en train de répéter avec lui notre simple prière quotidienne, Notre Père qui êtes aux cieux".

Caricature du général Douglas MacArthur (Philippe Berthet).

Dans Pin-up - Tome 2 - "Poison Ivy" (Berthet et Yann, Dargaud) Philippe Berthet caricature Douglas MacArthur, et lui fait jouer son propre rôle de général venu réconforter de sa présence les grands blessés des batailles du pacifique durant la Second guerre mondiale.
(L'image est tirée de la planche 29, case 6).

 

Douglas MacArthur (1880-1964) était un général américain. Il reçoit la Médaille d'honneur, ainsi que le commandement suprême des forces alliées dans le sud-ouest du Pacifique durant la Seconde guerre mondiale. Il dirige la défense de l'Australie et la reconquête de la Nouvelle-Guinée, des Philippines et de Bornéo. Il est prêt à envahir le Japon en novembre 1945, mais accepte à la place leur capitulation le 2 septembre 1945. Il est responsable de l'occupation du Japon de 1945 à 1951.

Il s'occupe également des forces des Nations unies défendant la Corée du Sud contre la Corée du Nord en 1951. MacArthur est démis de ses fonctions par le président Truman en avril 1951 au vu de ses préférences stratégiques durant la Guerre de Corée. Il comptait attaquer la République populaire de Chine, puis la Corée du Nord avec des bombes atomiques avant d'entamer des négociations avec les Soviétiques.

Le général MacArthur prit part à trois guerres majeures: la Première guerre mondiale, la Seconde guerre mondiale et la Guerre de Corée. Il monta jusqu'au rang de général d'armée cinq étoiles. Il devint ainsi l'une des cinq personnes ayant occupé cette position dans l'histoire des Etats-Unis. Il est toujours l'un des soldats les plus décorés dans l'histoire militaire des Etats-Unis.

MacArthur reste l'une des figures les plus controversées de l'histoire militaire américaine. Certains l'admirent pour ses talents de stratège tandis que d'autres le critiquent pour certaines de ses actions, notamment son rôle lors du procès de Tokyo où il permit à de nombreux accusés, dont des membres de la famille impériale, d'échapper à la justice. Son face à face avec Truman en 1951 divisa également l'opinion à son sujet.

En tout cas, une chose est sûre, c'est qu'il avait le sens de la formule:

"La chance est la faculté de saisir les bonnes occasions".

"Les conseils valent ce qu'ils coûtent, c'est-à-dire rien".

"C'est une erreur fatale d'entrer en guerre sans la volonté de gagner".

"Les batailles perdues se résument en deux mots: trop tard".

"Des moutons dirigés par un lion sont plus redoutables que des lions dirigés par un âne".

Et une petite dernière pour la route: "Le monde complote constamment contre les braves. C'est le combat ancestral, le rugissement de la foule d'un côté, et la voix de votre conscience de l'autre".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #militaire

5 Octobre 2012

Super Saïyen

"Perry et moi-même sommes des fans... Il y a des points communs entre Jane's et les Banshees: la mélodie, l'utilisation des sons, le sexe-appeal et pourtant nous venons de backgrounds différents. J'ai toujours vu Jane's Addiction comme les Siouxsie & the Banshees masculins".

Nothing's shocking de Jane's addiction.
Nothing's shocking de Jane's addiction (1988).

Nothing's shocking selon Harold Sakuishi.
Beck -Tome 11 de Sakuishi (Page 133).

Dans le manga Beck - Tome 11 (Sakuishi, Delcourt), Harold Sakuishi parodie la pochette de l'album musical Nothing's Shocking du groupe Jane's addiction sur la page d'introduction du chapitre 3 de sa BD. Ici, les deux siamoises à la chevelure en feu sont remplacées par Maho Minami et Tanaka Yukio dit Koyuki.

 

Jane's addiction est un groupe de rock américain fondé en 1985 à Los Angeles. Nothing's Shocking est leur premier album studio. Sorti en 1988, il pourrait sortir aujourd'hui, il sonnerai encore entièrement contemporain et ferai sensation, peut être même plus qu'à l'époque, la concurrence des groupes dans la lignée des Pixies ou des Guns N'Roses étant beaucoup (c'est un euphémisme) moins rude.

Titres de l'album:

1. Up the beach
2. Ocean size
3. Had A dad
4. Ted, just admit it...
5. Standing in the shower...thinking
6. Summertime rolls
7. Mountain song
8. Idiots rule
9. Jane says
10. Thank you boys
11. Pig's in zen

En tout cas, ceux qui n'avaient pas eu connaissance à l'époque du live Jane's addiction, premier vrai album du groupe, ont dû avoir un sacré choc en posant ce disque sur leur platine la voix suraiguë du chanteur, un guitariste complet, au jeu hypnotique, une batterie puissante, une basse énorme et sinueuse en même temps... On est également saisi par l'intelligence des textes, dont les thèmes sont le sexe (Beaucoup Oo'), la drogue (Ben oui, c'est du rock), et le rock'n'roll (Ben tiens, je te le disais ! ^^), Perry Farrell se livrant volontiers à l'introspection: Standing in the shower... thinking.

Il y a aussi certaines de ses réflexions sur la majorité silencieuse: Pigs in zen et Idiots rule. On y croise même au passage le fantôme du tueur en série Ted Bundy, sur Ted, just admit it. Avec Had a dad, Dave Navarro trouve le riff absolu, destructeur, une vraie bombe. Les notes en cascade du guitariste et son jeu atmosphérique sont l'héritage de Robert Smith, de The Cure, que Dave Navarro vénère, mais il sait aussi trouver des rythmiques fortes et, en tant que soliste, il n'a rougir de personne. Et les amateurs de ballade aussi en ont pour leur argent avec Jane says.

PS: Pour l'anecdote le chanson Had a dad est samplé pour servir de jingle au Top 50 de l'époque sur Canal+.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #manga , #musique

2 Octobre 2012

Un tiens vaut mieux que deux tu l'auras

Ça vaut aussi pour les montres apparemment ! ^^


Drapeau rouge sur le Reichstag de Khaldei (1945).

Drapeau rouge sur le Reichstag selon Yslaire.
XXe ciel.com - Tome 1 d'Yslaire (Planche 1 , case 1).

Dans XXe ciel.com - Tome 1 - "http://www.xxeciel.com/mémoires98" (Yslaire, Les Humanoïdes Associés) Yslaire rend hommage à la célèbre photographie d'Evgueni Khaldei, Drapeau rouge sur le Reichstag, sur une planche de sa BD.

 

Cette photographie est l'une de ces grandes images du vingtième siècle qui se sont imprimées dans notre mémoire collective. On y voit un Berlin en ruine. Sur le côté, on aperçoit deux statues dominant la scène. Devant nos yeux, un soldat tient un drapeau soviétique, il est soutenu par un deuxième soldat à ses pieds.

Ce cliché a été pris à Berlin le 2 mai 1945 sur le toit du Reichstag, qui fut le parlement de l'Allemagne avant-guerre et dont l'incendie, en 1933, symbolise le début du nazisme. Et là, ce jour-là, ce drapeau soviétique hissé sur le Reichstag annonce la fin de la Seconde Guerre mondiale, et la fin du fascisme.

L'homme derrière l'objectif s'appelle Evgueni Khaldei. Il est originaire d'Ukraine et travaille comme photographe de guerre pour l'armée rouge. En avril 1945, alors que les combats font rage à Berlin, Staline charge les photographes de l'armée soviétique d'immortaliser la victoire sur l'Allemagne nazie. Pour les Soviétiques, le bâtiment du Reichstag est le symbole par excellence du Troisième Reich. A tort, soit dit en passant, car les nazis ne portaient pas spécialement dans leur cœur ce symbole de la république de Weimar. Mais, au soir du 30 avril, quand les Soviétiques prennent d'assaut le bâtiment en ruine, aucun photographe n'est sur place pour photographier le moment historique où le drapeau rouge est hissé au sommet du Reichstag. De toute façon, l'exercice aurait été impossible car il faisait nuit !

Deux jours plus tard, autrement dit le 2 mai au matin, le jeune Evgueni Khaldei procède à une reconstitution sur le toit du Reichstag.

Comparez un instant la photo officielle publiée dans le monde entier et la photo originale non-retouché. Tu remarqueras qu'il y a deux différences intéressantes et importantes (Survoler la photo officielle pour faire apparaître l'originale):
- La première chose qui saute aux yeux, ce sont les nuages de fumée qui sont beaucoup plus menaçants. Khaldei les a noircis après coup pour accentuer le côté dramatique de l'instant : on a ainsi l'impression que la bataille de Berlin bat encore son plein. En même temps, la composition y gagne en harmonie.
- Pour repérer la deuxième différence entre les deux photos, il faut sortir sa loupe. Regarde les poignets du soldat qui assure l'équilibre de son camarade portant le drapeau. Sur la photo originale, il porte deux montres, une à chaque poignet. Un détail qui risquait de relancer la polémique sur les pillages et ternir l'image des vainqueurs. Il fallait donc l'éliminer. L'objet compromettant a tout simplement été effacé avant publication. Il n'y a plus qu'une seule montre sur le cliché officiel...
C'est ainsi retouchée que l'image a fait le tour de la planète. Icône de la propagande stalinienne, elle a aussi connu son heure de gloire en Allemagne de l'Est.

Revenons un instant sur les deux soldats que l'on voit sur cette photo. En fait, ils sont trois comme le montre un autre cliché pris quelques secondes plus tôt. Trois soldats anonymes. Mais il faut des héros pour un acte si emblématique. Staline choisit alors trois soldats héroïques à ses yeux, et décide que ce sont eux les soldats de la photo même si ces trois hommes n'ont jamais hissé le moindre drapeau, ni le 30 avril, ni le 2 mai 1945. Les vrais soldats de la photo ont quant à eux sombré dans l'oubli. Tout comme d'ailleurs le photographe Khaldei lui-même, marginalisé dans les années d'après-guerre en raison de ses origines juives. Rappelons que le régime stalinien était, lui aussi, profondément antisémite. La photo de Khaldei restera l'un des symboles de la chute du nazisme. Même si elle se joue quelque peu de la réalité historique.

PS: Les photographes de guerre sont-ils tous des menteurs comme le tente déjà à établir mes deux articles suivants ?: Raising the flag on Iwo Jima et Mort d'un soldat républicain ??

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #photographie , #militaire , #journalisme , #propagande