29 Janvier 2013

All you need is Love !

"Faites l'amour et pas la guerre" et pourquoi pas les deux !?

Abbey Road des Beatles.
Abbey Road des Beatles (1969).

Abbey Road selon Rick Veitch.
Army @ Love - Vol.1 #9 de Veitch (Couverture).

Dans le comics book Army @ Love - Vol.1 #9 - "Fools rush in" (Veitch, Vertigo) Rick Veitch parodie la pochette de l'album musical Abbey Road des Beatles sur la couverture de sa BD.

Army@Love se situe dans un futur proche, l'armée américaine, engagée depuis trop longtemps en Afbaghistan, a dû faire face à une pénurie de volontaires. Pour y remédier, le MoMo (Motivation and Morale) est né et a révolutionné la façon de concevoir la guerre: les bombes intelligentes se manient comme des jeux vidéos, le matériel est sponsorisé à coup de publicités sur les blindages et, surtout, les escouades sont mixtes. Les combats et les perms deviennent fun, le pinacle de cet état d'esprit étant de faire partie du Hot Zone Club, c'est-à-dire d'avoir fait l'expérience du sexe en plein combat. Avec cette série, Rich Veitch mélange satire politique, histoire de guerre et romance.

 

Pour avoir plus d'infos sur cet album des Beatles et en voir d'autres adaptations... blablablablabla: 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9.

PS: L'affiche du film de Laurent Tirard, »Astérix et Obélix: Au service de sa Majesté«, rend aussi à cette célèbre pochette.

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #musique

26 Janvier 2013

Dr Kananga

James Bond: - Mon nom est ...
Kananga: - Les noms, c'est pour les pierres tombales, mon pote !
Vivre et laisser mourir de Hamilton).

Caricature de Yaphet Kotto (Maëster).

Dans Meurtres fatals - Tome 1 - "Meurtres fatals graves" (Maëster, Fluide Glacial) Maëster croque Yaphet Kotto dans le récit "Aux frontières fatales du réel vrai la vérité est alien". Il lui fait jouer le rôle d'un équipier de bord du cargo Nostrogo.
(L'image est tirée de la page 37, case 1).

Après Weaver et Hurt, le maestro de la caricature continue son tour de bord du Nostrogmo. Affaire à suivre...

 

Yaphet Kotto (1939) est un acteur américain. Dès l'âge de 16 ans, il étudie le théâtre et à 19 ans fait ses début processionnels dans la pièce Othello ou le Maure de Venise. Après ses cours à l'Actors Studio de New York, il débute sur les planches de Broadway ou il apparaît, entre autres, dans la pièce The great white hope.

Il tourne dans son premier film en 1963 et joue en 1968 dans L'affaire Thomas Crown. Il décroche en 1973 le rôle du méchant dans un James Bond, Mr Grosbonnet/Kananga du film Vivre et laisser mourir. Mais le rôle qui le rendra célèbre est celui de Parker dans Alien - Le huitième passager.

Il joue ensuite avec Robert Redford en interprétant Dickie Coombes, un gardien de prison dans Brubaker. Il tourne dans les années 80 et 90 dans des séries B d'action: La Nuit des juges, Running Man, Terminal Entry ... et fait des apparitions dans des séries télévisées en guest star: L'agence tous risques, Meurtres en série, Arabesque ...

De 1993 à 1999, il interprète le lieutenant Al Giardello dans la série Homicide.

Yaphet Kotto alias J.T. Parker dans Alien - Le 8e passager de Ridley Scott: "Ce n'est pas un vaisseau de sauvetage... et ce n'est pas dans mon contrat de faire ce genre de boulot... si on parlait un peu de pognon... si vous êtes disposé à me payer, je ne demande pas mieux que vous rendre service... hein!?".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

23 Janvier 2013

Trachéotomie

Je vais te le planter le drapeau, moi ! ^^

Raising the flag on Iwo Jima de Joe Rosenthal.
Raising the flag on Iwo Jima par Rosenthal (1945).

Raising the flag on Iwo Jima selon Jacen Burrows.
Crossed: Valeurs familiales #7 de Barreno et Lapham (Couverture de Burrows).

Dans le comics book Crossed: Valeurs familiales #7 (Barreno et Lapham, Avatar Press) l'illustrateur de la couverture, Jacen Burrows, parodie la photographie Raising the flag on Iwo Jima de Joe Rosenthal.

 

Pour avoir plus d'informations sur ce cliché qui a marqué l'histoire la seconde guerre mondiale et en voir d'autres adaptations, va faire un tour »ici« , »là« , aussi »ici« et encore »là« où j'ai déjà évoqué le sujet. ;-)

PS: Le groupe de Punk Anti-Flag a aussi transposé cette photo sur »la pochette« de l'album: A new Kind of army.

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #photographie , #militaire , #journalisme , #propagande

20 Janvier 2013

Comme une dinde à l'approche de Noël !

François Cavanna: "Le fermier qui aura réussi à croiser une dinde avec un kangourou aura créé la première volaille que l'on puisse farcir de l'extérieur".

Freedom from want de Norman Rockwell.
Freedom from want de Rockwell pour la couverture du Saturday Evening Post (1943).

Freedom from want selon Bryan Hitch.
Fantastic Four #564 de Hitch et Millar (Couverture).

Dans le comic book Fantastic Four #564 - "The Christmas Monster" (Hitch et Millar, Marvel) Bryan Hitch parodie l'illustration Freedom from want de Norman Rockwell, faisant la Une du Saturday Evening Post du 6 mars 1943, sur la couverture de sa BD. Ici, la famille modèle américaine s'apprêtant à déguster la dinde de Thanksgiving est remplacée par la famille Fantastique.

 

Cette illustration de Rockwell a été inspirée par un discours de Franklin Roosevelt sur les quatre formes de liberté. Ce discours a été prononcé le 6 janvier 1941 pour convaincre les américains de la nécessité pour les Etats-Unis de rentrer dans la guerre. Ses arguments: lutter pour préserver ces libertés, bases de la société.

1. Freedom of speech --> La libre expression
2. Freedom of worship --> La liberté de culte
3. Freedom from want --> La liberté de vivre à l'abri du besoin
4. Freedom from fear --> La liberté de vivre à l'abri de la peur

En 1943, Norman Rockwell a dessiné quatre illustrations, chacune d'elles représentant l'une des libertés. Elles ont été publiées dans quatre numéros consécutifs du Saturday Evening Post, les 20 et 27 février, et les 6 et 13 mars, accompagnés d'essais sur les quatre libertés.

Le dessin qui nous intéresse aujourd'hui est le troisième traitant de la liberté de vivre à l'abri du besoin.
La grille appliquée au dessin permet de constater que la dinde est le point focal du tableau. La taille de la dinde: énorme, en fait aussi l'élément le plus important. Le grand-père se trouve au sommet: partie spirituelle. Les deux tiers du tableau, délimités par la ligne horizontale de la boiserie sur le mur, représentent la table. Les fruits dans le bas du tableau sont associés à la dinde car de la même couleur chaude, ce qui les rend appétissants.
Tout est harmonie dans cette illustration réaliste ou plutôt idéaliste pour exprimer le bonheur parfait de cette famille traditionnelle américaine dont toutes les générations sont réunies, vivent en harmonie et dans l'abondance, bonheur qui tranche avec le malheur de ceux qui en 43 en Europe souffraient de la guerre et des restrictions.

PS: Le Four Freedoms Plaza est, dans l'univers Marvel, un bâtiment fictif de Manhattan, situé au croisement de la 42e rue et de Madison Avenue, qui sert de quartier général aux Quatre Fantastiques.

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #illustration

17 Janvier 2013

Le Mégaphone nazie

"Celui qui peut régner sur la rue règnera un jour sur l'Etat, car toute forme de pouvoir politique et de dictature à ses racines dans la rue".

Caricature de Joseph Goebbels (Laurent Verron).

Dans Odilon Verjus - Tome 4 - "Adolphe" (Verron et Yann, Le Lombard) Laurent Verron caricature Joseph Goebbels, et lui fait jouer son propre rôle dans le Berlin de 1932.
(L'image est tirée de la planche 14, case 8).

 

Joseph Goebbels (1887-1945) était un journaliste, romancier, docteur en philologie, et homme politique allemand. Il rejoint en 1922 le NSDAP, Parti national socialiste allemand des travailleurs, dirigé par Adolf Hitler. Les élections de 1928 lui permettent de devenir député du parti et de siéger au Reichstag.

En mars 1933, il occupe le poste de ministre de l'Information et de la Propagande. En développant les moyens modernes de communication -presse écrite, radio, cinéma-, il répand les idées antisémites dans toute la société allemande. Il fait promulguer une loi qui oblige à adhérer à une Chambre nationale de la culture pour pouvoir exercer une profession artistique dont l'adhésion refusée à tous les non-aryens.

La même année, il fait brûler des livres écrits par des juifs. Il radicalise son régime à l'encontre des sémites notamment lors de la Nuit de cristal au cours de laquelle des synagogues sont détruites et des juifs agressés. Hitler lui donne son soutien, ce qui l'incite à développer de vastes pogroms. Plus de 30000 juifs sont envoyés en camps de la mort. Dès 1939, alors que le Führer se préoccupe de la guerre, il se concentre sur la Solution finale.

Après la disparition d'Hitler le 30 avril 1945, il devient chancelier jusqu'au premier mai, date à laquelle il se donne la mort avec son épouse, après avoir pris le soin d'empoisonner ses six enfants. Il a refusé toute compromission avec les Russes. Durant une grande partie de son existence, Joseph Goebbels a été l'initiateur de haines et de diffusion de propagandes.

PS: L'acteur allemand, Sylvester Groth, a incarné Goebbels à deux reprises au cinéma: une première fois dans la comédie Mon Führer de Dani Levy, et une seconde dans le film de guerre Inglourious Basterds de Quentin Tarantino.

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #politique , #journalisme , #propagande

14 Janvier 2013

Chelmi-Gean(t)

"Le plus grand danger pour la plupart d'entre nous n'est pas que notre but soit trop élevé et que nous le manquions, mais qu'il soit trop bas et que nous l'atteignons".

La Pietà de Michel-Ange.
La Pietà de Michel-Ange exposée à la Basilique Saint-Pierre du Vatican à Rome.

La Pietà selon Jason Pearson.
Stormwatch: Team Achilles #21 de Sauve et Wright (Couverture de Pearson).

Dans le comics book Stormwatch: Team Achilles #21 (Sauve et Wright, DC Comics) Jason Pearson, l'illustrateur de la couverture, pastiche La Pietà de Michel-Ange sur la Une de sa BD. Ici la sainte Vierge Marie est remplacée par la snipeuse du Team Achille, Galena Golovin, et Jésus Christ par Giovanni Medici.

 

Pour avoir plus d'information sur cette célèbre statue de marbre et en voir une autre adaptation, va faire un tour »ici« où j'ai déjà traité le sujet. ;-)

PS: Stormwatch: Team Achilles est une suite officieuse de Stormwatch de l'univers Wildstorm. On y suit les histoires d'un groupe affilié à l'ONU dont les membres ne possèdent pas de super-pouvoirs et essayent de régler les conflits causés par les super-héros. La série s'est arrêtée au numéro 23, en plein milieu d'une intrigue, suite à un scandale impliquant le scénariste, Micah Ian Wright, qui s'était prévalu d'une carrière militaire inventée. Le numéro 24, bien que le scénario fût achevé, n'a jamais été publié.

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #sculpture-bronze , #religion-mythologie

11 Janvier 2013

Hache...

... troque la fourche pour une tronçonneuse !

American Gothic de Grant Wood.
American Gothic de Wood exposé au Art Institute de Chicago.

American Gothic selon Scott Cohn.
Army of Darkness #19 de Marcos et Raicht (Couverture de Cohn).

Dans le comics book Army of Darkness #19 (Marcos et Raicht, Dynamite) Scott Cohn, l'illustrateur de la couverture, parodie la toile de Grant Wood, American Gothic. Ici, la fermière interprétée Nan Wood Graham, la sœur de l'artiste, est remplacée par Georgia; le fermier incarné par B.H. McKeeby, le dentiste du peintre, par Ashley 'Ash' James Williams; et la fourche par une tronçonneuse.

 

Pour en savoir plus sur cette célèbre toile américaine et en (re)voir d'autres adaptations, va faire un tour »ici« et »là« où j'ai déjà évoqué le sujet. ;-)

***

Pour la promotion de la saison 4 de la très bonne série TV True Blood, le numéro du 1e juillet 2011 de l'hebdomadaire Entertainment Weekly est sorti sous trois couvertures différentes. Ces trois Unes font toutes référence à la toile qui nous intéresse aujourd'hui. Sur chacune d'elles, on retrouve Anna Paquin alias Sookie Stackhouse accompagnée par un des trois mâles de la série se disputant la jolie blonde...

American Gothic à la sauce True Blood v1.
Première version avec William Thomas 'Bill' Compton interprété par Stephen Moyer.

American Gothic à la sauce True Blood v2.
Deuxième version avec Eric Northman interprété par Alexander Skarsgård.

American Gothic à la sauce True Blood v3.
Troisième version avec Alcide Herveaux interprété par Joe Manganiello.

L'Entertainment Weekly, souvent  abrégé en EW, est un magazine américain qui couvre des domaines aussi variés que le cinéma, la télévision, la musique, les productions de Broadway, les livres et la culture populaire en général.

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #peinture-gravure

8 Janvier 2013

"Edgar t'as la peau qui flotte"

Men in Black).

Caricature de Louis Lombardi (Simon Léturgie).

Dans Spoon & White - Tome 7 - "Manhattan Kaputt" (Léturgie Père et fils, et Isard, Vents d'Ouest) Simon Léturgie (le fils) croque Louis Lombardi et lui fait jouer le rôle d'un analyste de la cellule antiterroriste de New York.
(L'image est tirée de la page 23, case 1).

Après Jack et Nina, les auteurs continuent leur tour de table du CAT de la série 24. En effet, Louis Lombardi à joué le rôle de l'analyste Edgar Stiles dans les saisons 4 et 5 du show.

 

Louis Lombardi (1968) est un acteur américain. Sans connaître de tête d'affiche, il côtoie de grands noms au cinéma, comme Eddie Murphy dans Le Flic de Beverly Hills 3, ou Oliver Stone qui l'a dirigé dans Tueurs nés en 1994. Il aussi joué des petits rôles dans Usual Suspects, Destination: Graceland, Confidence, Spider-man 2, The Spirit ...

Louis obtient des rôles plus conséquents dans les séries TV. Il débute dans New York Police Blues, avant d'obtenir un rôle régulier dans Les Soprano en 2000. En 2005, il devient analyste informatique à la Cellule Anti-terroriste de 24 heures chrono. Et sinon, il a aussi tourné dans un des épisodes de: Les experts, Las Vegas, Ugly Betty, Entourage, Chuck ...

Aussi attiré par l'autre côté de la caméra, Lombardi a écrit et réalisé le film indépendant The Boss en 1999.

PS: Je sais, c'est une arlésienne depuis quelques années mais aux dernières nouvelles, 24 le film devrais entrer en production cette année.

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

5 Janvier 2013

Voir sous les jupes des filles ♪

(©Alain Souchon)

7 ans de réflexion de Billy Wilder.
7 ans de réflexion de Wilder (1955).

7 ans de réflexion selon Maëster.
Fluide Glacial n°336 (Couverture de Maëster).

Dans le mensuel Fluide Glacial n°316 paru le 20 septembre 2002, Maëster parodie un plan du film de Billy Wilder, 7 ans de réflexion, sur la couverture du magazine d'-Umour et Bandessinées-. Avec cette illustration et l'histoire "Batmanu contre miss abonnement", l'auteur rend aussi hommage au 40e anniversaire de la mort de Marilyn Monroe.

 

Pour avoir plus d'information sur ce film et sur l'actrice, et voir d'autres pastiches, va faire un tour »ici« et »là« où j'ai déjà soufflé le sujet. ;-)

Cette scène de la grille de métro a été maintes fois parodiée exploitée. En voici quelques exemples:

Anny Duperey dans Un éléphant ça trompe énormément.
Un plan du film de Yves Robert, Un éléphant ça trompe énormément (1976), avec Charlotte alias Anny Duperey.

I feel love de Donna Summer.
Photographie de Donna Summer sur la face arrière de son album musical I feel love (1977).

Affiche publicitaire du gin Old Lady's.
Affiche publicitaire pour le gin de la marque Old Lady's.

Adriana Karembeu.
Adriana Karembeu pour une séance photo en 2007. Elle devait reprendre 7 ans de réflexion au théâtre avec Bernard Tapis. Finalement le projet est abandonné.

Nicole CoCo Austin.
Séance photo de 2010 du mannequin Nicole 'CoCo' Austin.

Lindsay Lohan dans Underground Comedy.
Un plan du film de Vince Offer, Underground Comedy (2010), avec Lindsay Lohan se prenant pour Marilyn comme s'était déjà le cas »ici«.

Pamela Anderson pour Bonita De Mas.
Séance photo de 2011 de Pamela Anderson pour promouvoir la lingerie de la marque Bonita De Mas dont Pam est la nouvelle égérie. Pamela s'était déjà pris pour Marilyn »ici«.

Lara Stone pourla Red Nose Day.
Photographie du mannequin Lara Stone pour promouvoir la Red Nose Day 2011 qui réuni des fonds pour les nécessiteux du Royaume-Uni et d'Afrique.

Courtney Stodden.
Séance photo de 2012, de la très people Courtney Stodden âgé de 17 ans, ultra médiatisé depuis son mariage avec l'acteur Doug Hutchison de 34 ans son ainé.

La voisine de Richard Sherman: "OOOh! Vous ne sentez pas le courant d'air du métro... N'est ce pas délicieux ?!".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv , #glamour

2 Janvier 2013

Red Hot 'On the rocks'

Anthony Kiedis: "J'ai hérité de mon père mon insatiable désir de rencontrer les plus belles filles du monde".

Breaking the girl des Red Hot Chili Peppers.
Breaking the girl des Red Hot Chili Peppers (1992).

Breaking the girl selon Harold Sakuishi.
Beck - Tome 10 de Sakuishi (Page 63).

Dans le manga Beck - Tome 10 (Sakuishi, Delcourt), Harold Sakuishi pastiche un plan du clip vidéo de la chanson Breaking the girl des Red Hot Chili Peppers sur la page d'introduction du chapitre 2 de sa BD. Le chanteur du groupe, Anthony Kiedis, est remplacé par le héros de la série, Tanaka Yukio dit Koyuki.

 

Breaking the girl est une chanson des Red Hot Chili Peppers. Sorti en 1992, le single est extrait de l'album Blood Sugar Sex Magik. Cette chanson est une ballade lente et émouvante qui se réfère aux relations mouvementées et à la séparation entre le chanteur Anthony Kiedis et sa petite-amie peu de temps avant que l'enregistrement de l'album ne commence.

Le clip vidéo a été réalisé par le français Stéphane Sednaoui qui avait déjà réalisé auparavant celui de Give it away. Alors que ce dernier était mystérieux, celui de Breaking the girl va plus loin, des couleurs vibrantes sont utilisées, l'arrière-plan et les costumes changent sans arrêt, les membres du groupe ont eux-mêmes une apparence et un comportement étrange. On peut ainsi voir Anthony Kiedis avec un look similaire à celui de la princesse Leia, ou encore Flea avec une fleur sur l'oreille.

Breaking the Girl est la première ballade mélodique qui apparaît sur un album des Red Hot Chili Peppers, si on excepte la très courte piste Love and touch'in sur Freaky Styley et la power-ballade Knock me down sur Mother's milk.


Anthony Kiedis: "[...] Je me suis mis à réfléchir sur moi-même, à me demander si j'étais condamné à répéter le comportement de mon père: butiner de fleur en fleur, ne jamais garder la même copine très longtemps. Je ne voulais surtout pas finir comme [lui]. Malgré l'excitation et l'épanouissement que peut provoquer au début ce défilé constant de jolies filles, au final, on se sent seul, il ne vous reste rien. Les paroles de cette chanson reflètent ces deux points de vue".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #manga , #musique