29 Avril 2013

A toute vapeur

Alex James (le bassiste): "Dave [Rowntree (le batteur)] est le papa, Damon [Albarn (le chanteur)] est la maman. Et Graham [Coxon (le guitariste)] et moi, on est les enfants ".

Modern life is rubbish de Blur.
Modern life is rubbish de Blur (1993).

Modern life is rubbish selon Jamie McKelvie.
Phonogram: Rue Britannia #4 de McKelvie et Gillen (Couverture).

Dans le comics book Phonogram: Rue Britannia #4 - "Murder Park" (McKelvie et Gillen, Image Comics) Jamie McKelvie parodie la pochette de l'album musical Modern life is Rubbish du groupe Blur.

 

En 1993, après un premier album qui, sans être mauvais, n'étais pas une merveille, Blur retourne en studio pond un disque diabolique, Modern life is rubbish. Ce dernier signe la naissance de la britpopn, synthèse du meilleur du rock anglais (Beatles, Who, Kinks, Stranglers...). Ce disque, 20 ans après sa sortie, garde un côté intemporel et une incroyable fraicheur.

Titres de l'album:

1. For tomorrow
2. Advert
3. Colin Zeal
4. Pressure on Julian
5. Star shaped
6. Blue Jeans
7. Chemical world
8. Intermission
9. Sunday sunday
10. Oily water
11. Miss America
12. Villa Rosie
13. Coping
14. Turn it up
15. Resigned
16. Commercial break

Le chanteur, Damon Albarn, traite avec une ironie évidente de la société britannique, souvent en racontant l'histoire de personnages caricaturés comme Colin Zeal. Les chansons sont déjà incroyablement accrocheuses, même si ce n'est pas encore toujours du niveau de Parklife sortie en 1994... L'album déborde de bonnes chansons, le joyau ultime étant le formidable Chemical world, une chanson pop parfaite comme le groupe britannique sait si bien en faire. Oily water et Miss America explorent un territoire plus psychédélique, et Turn it up est plus près de l'esprit du premier album du groupe. Avec Modern life is rubbish, Blur s'est trouvé une personnalité, une identité propre.

Damon Albarn (le chanteur): "Young & Lovely aurait dû être sur Modern life is rubbish. Mais ce n'a pas été le cas et cette putain de Turn It Up s'y est retrouvée à sa place".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #musique

26 Avril 2013

Вильгельм Генрихович Фишер

Quand la réalité dépasse de loin, la fiction...

Caricature de William Fischer (Philippe Berthet).

Dans le second cycle de la série Pin-Up (Berthet et Yann, Dargaud) Philippe Berthet croque William Fischer et lui fait jouer son propre rôle d'espion russe infiltré aux Etats-Unis. Dans la BD, les auteurs le nomme Rudolf Abel qui est dans la réalité une fausse identité usurpée à un des ces collègues mort, mais Berthet et Yann n'en font pas mention car ça compliquerait trop l'intrigue.
(L'image est tirée du Tome 6, planche 40, case 7).

Dans cette fiction et dans la réalité William Fischer alias Rudolf Abel sert de monnaie d'échange aux Etats-Unis pour libérer le pilote américain Gary Powers alias le mari de Dottie. Echange qui clôture le second cycle de cette excellente série.

 

William Guenrikhowitsch Fischer (1903-1971) a été le chef d'un réseau clandestin d'espions soviétiques aux États-Unis sous les noms de code Frank puis Marc, ainsi que sous les identités usurpées d'Andrew Kayotis, de Martin Collins et d'Emil Robert Goldfus. Lors de son arrestation par le FBI et de son procès aux Etats-Unis en 1957, Fischer a usurpé l'identité d'un autre collègue du KGB, le lieutenant-colonel Rudolf Ivanowitsch Abel mort en 1955, la gardant pour le restant de sa vie.

En effet, trahi par son opérateur radio Hayhanen, Fischer est arrêté en 1957 par le FBI. Durant son interrogatoire, après avoir essayé diverse tactique pour se disculper et échapper à la chaise électrique, il admet finalement être un ressortissant soviétique mais donne l'identité usurpée d'un autre collègue tchékiste, le lieutenant-colonel à la retraite Rudolf Abel, mort à Moscou en 1955. Les preuves contre Fischer/Abel ne sont pas directes et irréfutables. Certes, Hayhanen l'a dénoncé, mais la personnalité de ce témoin est trouble. Certes, le FBI a trouvé du matériel d'espionnage dans son studio, mais ne l'a jamais pris en flagrant délit d'espionnage, ni arrêté ses contacts, ni trouvé ses sources secrètes. Finalement, Fischer/Abel est condamné à 30 ans de prison et échappe à la peine de mort.

Le 10 février 1962 Fischer/Abel est échangé sur le pont de Glienicke, à la frontière entre Potsdam et Berlin-Ouest, contre un agent de la CIA, le capitaine Francis Gary Powers, pilote américain abattu au-dessus du territoire de l'URSS en 1960. Cet échange a fait connaître dans le monde entier l'identité de Rudolf Abel usurpée par le colonel du KGB William Fischer qui, de son côté, est resté dans l'anonymat total pendant des décennies encore.

Après un très court séjour en RDA, William Fischer est parti en URSS pour y passer le reste de sa vie. L'ironie du sort a voulu que jusqu'à la fin de sa vie, William Fischer soit connu uniquement sous le nom usurpé de Rudolf Abel. En 1990 un timbre soviétique commémoratif est émis où le portrait de Fischer figure encore sous le nom de Rudolf Abel. Même actuellement il est toujours classé par le SVR sous cette fausse identité. La gloire, même amère, n'a jamais vraiment rattrapé William Fischer et est allée pour toujours à Rudolf Abel. Même sur la tombe de William Fischer au cimetière du monastère Donskoï à Moscou est inscrit également le nom usurpé de Rudolf Abel, faisant croire que les deux sont enterrés ensemble.

PS: On dit que les agents du contre-espionnage du KGB se relevaient pendant les derniers mois près du lit de Fischer mourant du cancer dans l'espoir d'entendre une confession éventuelle de son recrutement comme agent double par le FBI entre 1957 et 1962. Sa fille Evelyn a rapporté que les derniers mots du colonel du KGB William Fischer étaient en anglais: "N'oublie pas que nous sommes des Allemands avant tout…", l'Allemagne étant le pays d'origine du vrai Abel.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #politique

23 Avril 2013

Le Colosse

Après Captain en Penseur de Rodin...

David de Michel-Ange.
Le David de Michel-Ange (1501-1504).

David selon Greg Horn.
Uncanny X-Men #11 de Land et Gillen (Couverture alternative Greg Horn).

Dans le comics book Uncanny X-Men #11 (Land et Gillen, Marvel) Greg Horn, l'illustrateur de la couv', pastiche le David de Michel-Ange sur la couverture de sa BD. Ici, David est remplacé par Thor.

 

En mars 1501 se trouve à Florence un gigantesque bloc de marbre de Carrare qui attire la convoitise des sculpteurs et finit toujours par les décourager comme ce fut le cas avec Agostino di Duccio en 1464 et Antonio Rossellino en 1476). La municipalité envisage de remettre un artiste au travail sur ce bloc pour faire une statue monumentale destinée à un arc-boutant du Duomo de la cathédrale de Florence. Après avoir travaillé à Rome et à Sienne Michel-Ange (1475-1564) rentre à Florence pour relever ce défi: il signe en août 1501 un contrat avec la corporation des lainiers prévoyant l'exécution de la statue en deux ans.

Michel-Ange se met au travail, et réalise un système d'arrosage pour limiter la poussière. Des visiteurs lui reproche les trais accentués du visage de sa statue, mais ceux-ci se justifient par la hauteur à laquelle doit être placée son colosse. L'œuvre n'est finalement achevée qu'en 1504. Michel-Ange a su relever le défi avec géni, retravaillant ce bloc mal dégrossi par ces prédécesseurs, il réalise un chef-d'œuvre, le premier nu colossal, plus de 4 mètres de haut, d'un seul bloc et sans le moindre ajout, le seul alors connu depuis les œuvres de l'Antiquité.

David, héros biblique roi d'Israël mais surtout jeune berger vainqueur du terrible Goliath. L'artiste ne le représente pas dans la fureur du combat, ni triomphant sur la dépouille de son adversaire comme ces prédécesseurs. Michel-Ange choisit au contraire l'instant crucial qui précède l'action, où toute la tension de David se ressent, en premier lieu dans la position des mains, les veines saillantes, le front irrité, mais aussi dans la détermination du regard... Le David de Michel-Ange est une dynamique saisie dans cet instant de latence qui précède son déchaînement. Tout est tension.

En juin 1504 les autorités de la cathédrale désignent une commission chargée de décider de l'emplacement du colosse. Cette commission est composée d'artistes illustres dont Botticelli, Filippino Lippi et Léonard de Vinci. Il parait alors clair aux membres de la commission que la place de cette statue n'est pas sur la cathédrale mais sur la place publique, devant le palais de la Seigneurie pour remplacer la Judith de Donatello. Après avoir chassé, grâce à l'invasion française, le despotisme des Médicis, puis l'intransigeance religieuse de Savonarole, la petite république florentine expose son avatar aux yeux de tous.

Michel-Ange a propos de son David: "Ce que David a fait avec sa fronde, moi, Michel-Ange, je l'ai fait avec mon arc".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #sculpture-bronze , #religion-mythologie

20 Avril 2013

Ciel rouge le soir laisse bon espoir...

... Ciel rouge le matin, pluie en chemin.

Drapeau rouge sur le Reichstag d'Evgueni Khaldei.
Drapeau rouge sur le Reichstag de Khaldei (1945).

Drapeau rouge sur le Reichstag selon Denis Rodier.
L'ordre des dragons - Tome 3 de Rodier et Istin (Page 48, case 3).

Dans L'ordre des dragons - Tome 3 - "Le premier" (Rodier et Istin, Soleil) Denis Rodier transpose la célèbre photographie d'Evgueni Khaldei, Drapeau rouge sur le Reichstag, sur une planche de sa BD.

 

Pour avoir plus d'informations sur cette célèbre photographie et en voir une autre adaptation, va faire un tour »ici« où déjà bien développé le sujet. ;-)

Edgar Watson Howe: "Une théorie ne ressemble pas plus à un fait qu'une photographie ne ressemble à son modèle".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #photographie , #militaire , #propagande

17 Avril 2013

Coupure d'électricité

Pascal Quignard: "Chez La Tour, les dieux sont sans nimbes, les anges sont sans ailes, les fantômes sans ombre. On ne sait si c'est un enfant ou Jésus. Ou plutôt: tout enfant est Jésus. Toute femme qui se penche sur son nouveau-né est Marie qui veille un fils qui va mourir".

L'éducation de la Vierge au livre de Georges de La Tour.
L'éducation de la Vierge (au livre) de La Tour (1647).

L'éducation de la Vierge au livre selon Jean-Louis Mourier.
Trolls de Troy - Tome 4 de Mourier et Arleston (Couverture spéciale du coffret tomes 1 à 4).

Dans Trolls de Troy - Tome 4 - "Le feu occulte" (Mourier et Arleston, Soleil) Jean-Louis Mourier parodie la toile L'éduction de la Vierge au livre de Georges de La Tour sur la couverture de son album édition coffret tomes 1 à 4. Ici, la Vierge est remplacée par les mains du troll Teträm, et la mère par Waha.

 

En 1647Georges de La Tour (1593-1652) a peint L'éducation de la Vierge au livre, aussi connue sous les noms: L'éduction de la Vierge, et La leçon de lecture. La toile ci-dessus est en faite une copie conservée au Musée du Louvre, l'original ayant été perdu. Il existe deux autres fac-similés d'époque exposés au Musée des beaux-arts de Dijon et à la Frick Collection de New York.

Extrait du livre Georges de La Tour: Un peintre lorrain au XVIIe siècle de Paulette Chroné:

"[...] L'éducation de la Vierge dut être un sujet très cher aux familles pieuses et plus encore e aux mères. Il avait l'avantage de réunir dans une seule image la dévotion à Marie et le culte de Sainte Anne, partout très populaire en raison de sa protection aux accouchées. Il est probable que les tableaux de La Tour se rependirent dans les milieux touchés par l'œuvre d'éducation religieuse et scolaire de la mère Alix Le Clerc et Pierre Fourier. Ils proposaient aux petites filles l'image poétique de l'heure de la prière ou des leçons de lecture [...]. On aimerait à identifier dans l'image de sainte Anne, Diane elle-même. Cette morphologie du visage, avec ces paupières bombées et cet ovale très particulier, se rencontre parfois de façon frappante en Lorraine, en Alsace. Mais qu'importe. La mère est assise, très grande, droite et cependant détendue, dans sa lourde robe au coloris surprenant. La petite main retient la chandelle avec le sois exagéré que mettent les enfants à certains gestes. Deux doigts tendus suggèrent au fond, donnent vie à la corbeille de vannerie. L'ensemble dégage une grâce infinie. [...]".

Pascal Quignard: "Tous les personnages qu'a peints Georges de La Tour sont immobiles, divisés entre la nuit où ils s'élèvent et la lueur qui les éclaire en partie. Surgissant dans l'ombre, touchés par un fragment de lueur, ils tiennent en suspens un geste incompréhensible. Ces corps, pris en contrebas, y gagnent une taille d'idole".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #peinture-gravure , #religion-mythologie

14 Avril 2013

Migration Kiwi

Tu ne l'as peut-être pas remarqué mais depuis quasiment deux semaines, kiCswiLA? a migré en version 3 dite -Kiwi-. Cette montée de version s'est plutôt bien passée... pas de perte... j'ai retrouvé tout mes petits.
Mais ça a quand même bien occupé mes soirées. Les catégories ayant été transformée en tag, j'ai me suis repalucher mes bientôt 1000 articles en ajoutant des mots clefs mieux ciblés que mes vieilles catégorie trop générique. L'intérêt des tags, c'est qu'un article peut en avoir plusieurs contrairement aux vieilles catégories de la v.2.
J'ai renommé ma catégorie kiCswiLA? en tag Caricature, et kesKIfouLA? en Référence, et ajouté pleins de nouveaux critères: cinéma, peinture, photographie, BD franco-belge, comics, sport, etc. ... (je te laisse découvrir les autres). Du coup, la navigation ciblée n'est plus limitée qu'à toutes caricatures ou toutes les références. Maintenant tu peux si tu peux afficher tous les articles concernant le cinéma, ou la peinture, ou la photographie ...

Comme pour le passage à la version 2, pour cette v.3, j'ai décidé de changer un peu le design et la mise en page.

 

Avant:

Design V.2
Clique sur l'image pour l'agrandir.

 

Après:

Ben tu l'as sous les yeux... ^^

 

Comme tu peux le voir, le gros changement, c'est le retrait de tous les modules qu'il y avait dans l'ancienne colonne de droite. Je trouve qu'ils ne servaient à rien, mis à par le module copain, mais bon, si tu veux voir quels blogs je suis au quotidien, il te suffit de cliquer sur l'icone (vert) Netvibes en haut à droite.
En guise de pieds de page, j'ai ajouté un gros nuage de mots clefs où tu trouveras en autres choses tous les nouveaux tags du blog.
J'ai aussi donné plus de relief au blog, en mettant un effet 3D sur ma bannière, et jouant (et en abusant ^^) des nouvelles fonctionnalités du CSS3 qui permettent de faire des arrondis, des ombres, et des dégradés, sans passer par des incrustations d'images, tout est en code, donc plus rapide à charger. Tout est compatible sur les dernières versions de Chrome et Firefox. En revanche sur IE9 (je n'ai pas encore testé le 10) les effets sur le texte (text-shadow) ne passe pas... mais bon qui utilise encore Internet explorer ^^.
Je te laisse découvrir par toi même les autres petites modifs.

Dans les jours, semaines, et mois à venir, je vais revoir tout mes articles pour modifier leur mise en page, les corriger, les compléter si besoin, et héberger mes images ailleurs. (Oui, je sais, je suis cinglé ! ^^).

PS: J'espère que ça te plais ?

Publié par Chelmi à 16:20pm - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #news-blog

14 Avril 2013

Manu tu défends ! ^^

Emmanuel Petit: "On demande trop souvent à la génération 98 de jouer les sauveurs".

Caricature d'Emmanuel Petit (Serge Carrère).

Dans Leo Loden - Tome 12 - "Tirs à vu" (Carrère et Arleston, Soleil) Serge Carrère croque Emmanuel Petit et lui fait jouer son propre rôle de footballeur au sein de l'Equipe de France de football pendant la Coupe du monde 1998.
(L'image est tirée de la page 39, case 3).

 

Emmanuel Petit (1970) est un footballeur français. Manu pour les intimes, commence sa longue carrière dans le petit club de l'ES Argues, où Arsène Wenger le remarque. Une complicité qui va durer des années entre le coach et le joueur. Il rejoint donc l'AS Monaco à 15 ans et parfait sa formation avec les équipes de jeunes. En 1989, il intègre l'équipe pro, championne de France en titre. Dès lors, tout va très vite pour le défenseur. Un an plus tard, il obtient sa première sélection avec les Bleus. En 1991, il remporte la Coupe de France, puis joue la finale de la Coupe des vainqueurs de Coupes l'année suivante face au Werder de Brême.

Malheureusement, tout n'est pas aussi rose avec les Bleus, puisqu'il n'est pas choisi par Aimé Jacquet pour participer à l'Euro 1996. Mais l'année suivante, il remporte le Championnat de France avec Monaco et rejoint son mentor Arsène Wenger à Arsenal de l'autre côté de la Manche. Grand bien lui en a pris, puisque repositionné au milieu de terrain au côté de Patrick Vieira, Petit forme avec l'ancien cannois un duo infranchissable. Dès la première année, les Gunners remportent le titre de Champion d'Angleterre et la Coupe nationale.

Emmanuel Petit est alors rappelé en sélection pour la Coupe du Monde 98 qu'il remporte en inscrivant le dernier but de la compétition face au Brésil en finale. Un but légendaire puisqu'il est le 1000e de l'Equipe de France et le dernier d'une Coupe du Monde disputé au XXème siècle. Il est également de la campagne victorieuse lors de l'Euro 2000, mais aussi de celle plus pitoyable de la Coupe du Monde 2002.

Après l'Euro 2000, Emmanuel signe au FC Barcelone, mais peine à s'imposer dans l'équipe catalane. Un an plus tard, en 2001, il retrouve Londres et les Blues de Chelsea. Lors de sa seconde saison, le nouveau duo qu'il forme avec Franck Lampard permet à l'équipe de remporter un improbable titre de Champion d'Angleterre. Mais les blessures n'épargnent pas l'ancien monégasque lors de sa dernière saison, et en janvier 2005, le champion du monde met un terme à sa carrière professionnelle.

Depuis, il est consultant pour France télévision où certains l'accusent parfois d'être top donneur de leçon. "J'ai entendu ce reproche, mais mieux vaut un donneur de leçons qui sait de quoi il parle plutôt qu'un expert incompétent, non?". En ben moi, je répond: OUI. En 2008, il a aussi écrit son autobiographie intitulée: Emmanuel Petit à fleur de peau.

Emmanuel Petit: "Quand le président de la République absout le "coup de boule" de Zidane, le message envoyé est inquiétant. Il alimente la perte de repères, l'absence de la notion de respect, qui font tant de mal à notre société".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #sport

11 Avril 2013

Mrs. Cougar

"Madame Robinson, ne seriez-vous pas en train de me séduire ?"

Le Lauréat de Mike Nichols.
Le Lauréat de Nichols (1968).

Le Lauréat selon Arthur Suydam.
Deadpool: Merc with a mouth #9 de Dazo et Gischler (Couverture de Suydam).

Dans le comics book Deadpool: Merc With A Mouth #9 (Dazo et Gischler, Marvel) le dessinateur de la couverture, Arthur Suydam, pastiche l'affiche du film de Mike Nichols, Le Lauréat. Ici, Deadpool remplace Benjamin Braddock alias Dustin Hoffman, et les jambes du Dr. Betty remplacent celles de Mrs. Robinson alias Linda Gray (doublure jambe d'Anne Brancroft).

 

Pitch du film:

Benjamin Braddock (Dustin Hoffman), un étudiant fraîchement diplômé, ne sait pas quoi faire de son avenir. Lors d'une soirée mondaine chez ses parents où il vagabonde, il fait la connaissance de Mrs Robinson (Anne Bancroft), l'épouse du patron de son père (William Daniels). La femme, d'âge mûr, entreprend de séduire le garçon et y parvient très rapidement. Benjamin découvre les joies du sexe et profite de la situation du haut de ses 21 ans. Mais les choses se compliquent lorsque Monsieur Robinson demande à Benjamin de sortir avec sa fille Elaine (Katharine Ross). Le jeune homme accepte et en tombe amoureux, s'attirant par la même occasion les foudres de Mrs Robinson. Cette dernière, folle de jalousie, décide d'empêcher leur union en proposant sa fille en mariage à un autre homme.

Les jambes qui apparaissent sur l'affiche du film sont celles de la doublure Linda Gray, la future femme de JR, Sue Ellen, dans le feuilleton télévisé Dallas.

Le film fit scandale à sa sortie pour avoir montré l'amour entre un jeune homme et une femme mûre. Mais en réalité, Dustin Hoffman, qui interprétait le jeune homme, avait déjà 30 ans, et la femme mûre interprétée par Anne Bancroft tout juste 36 ans à l'époque du tournage, alors que Elaine, sa fille dans le film, en avait 27 !

PS: Deux chansons de la bande son du Lauréat: Mrs. Robinson et The sounds of silence, de Simon & Garfunkel, ont connu un succès mondiale grâce au film.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #cinema-serie-tv , #glamour

8 Avril 2013

Bal masqué

"Les crayons c'est pas du bois et de la mine, c'est de la pensée par les phalanges".

Moulin Rouge - La Goulue de Toulouse-Lautrec.
Moulin Rouge - La Goulue de Toulouse-Lautrec (1891).

Moulin Rouge - La Goulue selon Joe Quinones.
Secret Avengers #26 de Guedes et Remender (couverture alternative de Quinones).

Dans le comics book Secret Avengers #26 - "Operation Phoenix" (Guedes et Remender, Marvel) Joe Quinones, l'illustrateur de la couv', transpose l'affiche de Henri de Toulouse-Lautrec, Moulin Rouge - La Goulue, sur la couverture de sa BD. Ici, la Goulue est remplacé par la Veuve Noire (et son pas de dance par un coup de pied retourné à la Walker Texas Rangers ! ^^); Iron Man prend la place de Valentin le Désossé; Captain America, Hulk et Thor se fondent dans le public; et Œil de Faucon se tape l'incruste en bas à gauche !

 

Cette lithographie couleur sur papier vélin d'Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901), est une commande datant 1891 par Charles Zidler, propriétaire du Moulin Rouge. Ce dernier demande au dessinateur de réaliser une nouvelle affiche publicitaire pour sa salle de bal.

Les personnages sont: La Goulue, au centre de l'image, qui s'appelle en réalité Louise Weber, danseuse professionnelle qui se produit sur de nombreuses scènes à Montmartre; et Jacques Renaudin, un rentier passionné de danse, plus connu dans l'œuvre de Toulouse-Lautrec sous le nom de Valentin le Désossé, surnom qui exprime bien la souplesse du personnage.

L'image est découpée en trois plans: le premier plan est occupé par Valentin le Désossé, l'arrière-plan par les spectateurs, la Goulue occupe le plan principal, au centre. Toulouse-Lautrec simplifie son dessin en utilisant des lignes et des formes simples, et en employant un nombre restreint de couleurs : rouge, noir, jaune, et vert pâle pour le fond. Des couleurs vives et contrastées pour attirer le regard. Le texte est traité dans la couleur la plus marquante, le rouge, et en lien avec le nom du lieu à mettre en avant. Le message est simple et répété de multiples fois, comme un slogan. On peut observer que l'artiste s'est largement inspiré du style des estampes japonaises.

Henri de Toulouse-Lautrec: "La peinture, c'est comme la merde ; ça se sent, ça ne s'explique pas".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #illustration , #publicité

5 Avril 2013

The Archie's band

George Harrison: "En ce qui me concerne, je ne crois pas qu'il y aura une réunion des Beatles tant que John Lennon sera mort".

Abbey Road des Beatles
Abbey Road des Beatles (1969).

Abbey Road selon Rex W. Lindsey
Archie Digest #250 de Lindsey (Couverture).

Dans le comics book Archie Digest #250 (Lindsey, Archie comic publication) Rex W. Lindsey parodie la pochette de l'album Abbey Road des Beatles sur la couverture de sa BD. Ici, les quatre Beatles: George Harrison, Paul McCartney, Ringo Starr, et John Lennon, sont remplacés par: Jughead Jones, Reggie Mantle, Betty Cooper, Veronica Lodge, et Archie Andrews.

 

Pour avoir plus d'infos sur cet album et en voir d'autres adaptations, c'est par ici que ça se passe: 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10.

Kurt Cobain: "John Lennon était définitivement mon Beatle favori, il n'y a vraiment pas photo. Je ne sais pas avec certitude qui écrivait quoi dans les chansons des Beatles, mais aujourd'hui Paul McCartney m'ennuie plus qu'autre chose".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #musique , #comics