31 Mars 2014

Obi-Wan

"Il ne faut pas avoir honte d'être romantique".

Caricature d'Ewan McGregor (Jan Duursema).

Dans le comics Star Wars: Clone Wars - Volume 7 - "Les Cuirassés de Rendili" (Collectif, Delcourt) Jan Duursema dessine Ewan McGregor alias le Maître Jedi Obi-Wan Kenobi en mission avec Quinlan Vos.
(L'image est tirée de la planche 13, case 5).

 

Ewan McGregor (1971) est un acteur britannique. A 16 ans, encouragé par ses parents, Ewan McGregor quitte l'école et suit des cours de théâtre à Perth puis à Fife. Il intègre ensuite l'école de musique et de comédie du London Guildhall pour une formation de trois ans. Remarqué en 1993 par Dennis Potter, il joue le rôle de Mick Hopper dans Du Rouge à lèvres sur ton col et quitte donc sa formation.

La rencontre avec Danny Boyle marque un tournant dans la carrière du jeune acteur. Après Petits meurtres entre amis, il tourne dans Trainspotting, puis dans Une vie moins ordinaire. Félicité par les critiques, remarqué par le public, il enchaîne les rôles dans des genres différents: le thriller avec Le veilleur de nuit, le film musical avec Velvet Goldmine puis Moulin Rouge au côté de Nicole Kidman, et la comédie dramatique avec Les Virtuoses.

En 1999, honneur suprême, George Lucas lui confie le rôle d'Obi-Wan Kenobi dans les trois premiers volets de la saga Star Wars: La menace fantôme, L'attaque des clones en 2002, et La revanche des Sith en 2005. La nouvelle décennie qui s'ouvre à lui s'avère des plus fructueuses. Il s'impose en tête d'affiche de grosses productions hollywoodiennes comme La Chute du faucon noir de Ridley Scott, Big Fish de Tim Burton, le futuriste The Island de Michael Bay ou encore l'adaptation du roman Anges et démons par Ron Howard.

Le bellâtre exerce également ses talents de comédien chez Woody Allen, pour qui il tourne Le Rêve de Cassandre en 2007, et chez Chris Noonan qui l'invite à retrouver Renée Zellweger quelques années après Bye bye love pour les besoins de Miss Potter. Il tient ensuite la réplique à Jim Carrey dans I love you Phillip Morris où il y interprète un taulard homosexuel. En 2010, il accroche encore un nouveau grand réalisateur à son palmarès avec The Ghost-Writer de Roman Polanski.

Adulé par ses fans, adoré par les critiques, Ewan McGregor, acteur atypique et talentueux, a su trouver sa place dans le paysage cinématographique. En 2012, il est choisi pour être membre du jury du 65e festival de Cannes.

Ewan McGregor: "Il y a une responsabilité à jouer tous les personnages, qu'ils soient fictifs ou non".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #comics , #cinema-serie-tv

29 Mars 2014

Vampiretà

Maurice Toesca: "Celui qui a pitié se souvient de lui-même".

La Pietà de Michel-Ange.
La Pietà de Michel-Ange exposé à la Basilique Saint-Pierre du Vatican à Rome.

La pietà selon Jelena Kevic-Djurdjevic.
Vampirella #7 de Geovani et Trautmann (Couverture de Kevic-Djurdjevic).

Dans le comics book Vampirella #7 (Geovani et Trautmann, Dynamite) l'illustratrice de la couv', Jelena Kevic-Djurdjevic, pastiche La Pietà de Michel-Ange sur la couverture de sa BD. Ici la Sainte Vierge Marie est remplacée par Sofia Murray et Jésus Christ par Vampirella.

 

Pour avoir plus d'informations sur ce célèbre marbre et en voir d'autres parodies, c'est par ici que ça se passe: 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7. ;-)

***

En 2012, le réalisateur coréen, Kim Ki-duk, a aussi repris l'œuvre de Michel-Ange pour les besoins de l'affiche de son film: Pieta.

La piéta selon Kim Ki-duk.
Pieta de Kim (2012).

Ici, Marie est substituée par Mi-sun alias Min-soo Jo, et le Christ par Kang-Do alias Jung-Jin Lee. Ce film a obtenu le Lion d'or lors de la 69e Mostra de Venise.

Victor Hugo: "Ayez pitié. Voyez des âmes dans les choses".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #sculpture-bronze , #religion-mythologie

27 Mars 2014

Porte-drapeau

Françoise Sagan: "Je ne suis le porte-drapeau de personne, écrire est une entreprise tellement solitaire".

Raising the flag on Iwo Jima de Joe Rosenthal.
Raising the flag on Iwo Jima par Rosenthal (1945).

Raising the flag on Iwo Jima selon John McCrea.
Mars attacks #3 de McCrea et Layman (Couverture).

Dans le comics book Mars attacks #3 (McCrea et Layman, IDW) John McCrea pastiche la photographie Raising the flag on Iwo Jima de Joe Rosenthal sur la couverture de sa BD. Ici, les militaires sont remplacés par deux envahisseurs martiens.

 

Pour avoir plus d'informations sur ce célèbre cliché et en voir d'autres adaptations, c'est par ici que ça se passe: 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7. ;-)

***

Il n'y a pas que les auteurs de BD qui ont été inspirés par cette photographie, les rappeurs aussi:


Iron Flag de Wu-Tang Clan (2001).

En 2001, le collectif hip hop gangsta rap, Wu-Tang Clan, a sorti son quatrième album studio intitulé Iron Flag. Et effectivement la pochette rappelle ce fameux cliché de Rosenthal.

Extrait de La Marseillaise: "Sous nos drapeaux, que la victoire accoure à tes mâles accents ; que tes ennemis expirants voient ton triomphe et notre gloire. Aux armes, citoyens !".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #photographie , #journalisme , #militaire , #propagande

25 Mars 2014

Comme dans les... Comme dans les...

... Comme dans les tableaux... du Douanier Rousseau ♫♪ (Désolé ! ^^)

Le rêve du Douanier Rousseau.
Le rêve de Rousseau exposé au Museum of modern art de New York (1910).

Le Rêve selon Jean-Louis Mourier.
Trolls de Troy - Tome 11 de Mourier et Arleston (Couverture spéciale du coffret tomes 9 à 12 Millésimé 2010).

Dans Trolls de Troy - Tome 11- "Trollympiades" (Mourier et Arleston, Soleil) Jean-Louis-Mourier parodie le tableau, Le Rêve, du Douanier Rousseau sur la couverture de son album édition coffret tomes 9 à 12. Ici, Yadwingha est remplacée par Waha, le charmeur à la musette par un sage d'Eckmül, et bien évidement les trolls font office de fauves.

 

Le rêve, actuellment concervé au Museum of Modern Art de New York, est la dernière œuvre présentée par Henri Julien Félix Rousseau (1844-1910), dit le Douanier Rousseau, au Salon des Artistes Indépendants de 1910. Pour en éclairer le sens, l'artiste l'avait accompagnée d'un poème:

Yadwingha dans un beau rêve
s'étant endormie doucement
entendait les sons d'une musette
Dont jouait un charmeur bien pensant
Pendant que la lumière reflète
sur les fleurs, les arbres verdoyants,
les fauves serpents prêtent l'oreille
Aux airs gais de l'instrument.

L'appellation -Douanier Rousseau- lui a été attribuée par l'écrivain Alfred Jarry, allusion à son emploi de commis à l'octroi de Paris. Les tableaux de Rousseau nous touchent avec la même spontanéité que des dessins d'enfants: pas de perspective linéaire, pas de technicité de haut niveau, mais l'expression d'une géniale sensibilité artistique immédiatement accessible à tous. En ce sens, l'art de Rousseau rejoint en quelques sortes les arts premiers en évitant le détour de l'éducation artistique. La sensibilité suffit.

Douanier Rousseau: "Lorsque j'entre dans les serres du Jardin des Plantes et que je vois les étranges plantes des pays exotiques, il me semble que je pénètre dans un rêve".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #peinture-gravure

23 Mars 2014

Le Mr Bean espagnol

"Les Espagnols ont toujours montré une grande maturité et beaucoup de bon sens quand il s'agit de voter".

Caricature de José Luis Rodríguez Zapatero (Salvador Larroca).

Dans le comics book Invincible Iron Man #8 - "World's most wanted - Part 1" (Larroca et Fraction, Marvel) Salvador Larroca croque José Luis Rodríguez Zapatero, et lui donne le rôle de Norman Osborn.
(L'image est tirée de la planche 18, case 8).

En fait le Norman Osborn de Larroca est très changeant d'une planche à l'autre, il passe par tous les stades entre une espèce de faux Tommy Lee Jones raté à Zapatero.

 

José Luis Rodríguez Zapatero (1960) est un homme politique espagnol. Membre du Parti socialiste ouvrier espagnol, il est élu député de la province de León en 1986 et entre à la direction du parti en 1997. Trois ans plus tard, à la suite de la défaite aux élections générales, il devient Secrétaire général du parti et le conduit à la victoire aux élections générales de 2004, puis de 2008.

Il annonce, en avril 2011, sa volonté de ne pas être candidat à un troisième mandat, puis convoque des élections générales anticipées le 20 novembre. Le scrutin étant remporté par le Parti populaire, il cède le pouvoir, un mois plus tard, à Mariano Rajoy.

José Luis Rodríguez Zapatero: "Vous ne pouvez pas bombarder un peuple juste au cas où".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #comics , #politique

21 Mars 2014

2nd round "Cette fois c'est la guerre !"

James cameron: "Il y a trois catégories de films: les gros budgets, les petits budgets, et ceux sur lesquels on ne peut pas se permettre le moindre gâchis".

Aliens le retour de James Cameron.
Aliens le retour de Cameron (1986).

Aliens le retour selon Dave Wilkins.
Cable #18 de Guzman et Swierczynski (Couverture de Wilkins).

Dans le comics book Cable #18 - "Brood" (Guzman et Swierczynski, Marvel) Dave Wilkins, l'illustrateur de la couverture, parodie l'affiche du film de James Cameron, Aliens le retour. Ici, Ripley alias Sigourney Weaver et Rebecca 'Newt' Jorden alias Carrie Henn, sont remplacées par Cable et Hope Summers.

 

Pitch du film:

Après 57 ans de dérive dans l'espace, Ellen Ripley (Sigourney Weaver) est secourue par la corporation Weyland-Yutani. Malgré son rapport concernant l'incident survenu sur le Nostromo, elle n'est pas prise au sérieux par les militaires quant à la présence de xénomorphes sur la planète LV-426 où se posa son équipage... planète où plusieurs familles de colons ont été envoyées en mission de terraformage. Après la disparition de ces derniers, Ripley décide d'accompagner une escouade de marines dans leur mission de sauvetage... et d'affronter à nouveau la Bête.

Sigourney Weaver était d'abord réticente à l'idée de reprendre son rôle de Ripley et a rejeté les nombreuses offres de la 20th Century Fox. Elle craignait que le scénario d'une suite appauvrisse complètement son personnage et nuise au premier volet. Cependant, elle fut impressionnée par le travail d'écriture de James Cameron et plus particulièrement par la relation qui unissait son personnage et Newt. En fin de compte, l'actrice a accepté de s'engager sur Aliens le retour.

Hormis Michael Biehn, dépêché sur le tournage à la dernière minute, les acteurs jouant les Marines ont dû se soumettre à une préparation intensive de deux semaines chez les S.A.S., la force d'élite anti-terroriste de Grande-Bretagne, et lire le roman de Robert A. Heinlein, Starship troopers.

Les acteurs incarnant les Marines ont aussi personnalisé leur propre tenue. Bill Paxton a ainsi écrit -Louise- sur son armure en hommage à sa véritable femme, Louise Newbury.

Les prénoms des Marines sont les mêmes que leurs interprètes, sauf pour le caporal Dwayne Hicks.

La Reine des Aliens fut dessinée par James Cameron lui-même. C'est à partir de ses croquis que Stan Winston en élabora une sculpture tout en restant fidèle à la créature initiale conçue par H.R. Giger.

PS: Cette suite a eu 7 nominations aux Oscars, dont une pour la meilleure actrice pour Sigourney Weaver.

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #cinema-serie-tv

19 Mars 2014

Def Dit l'heure ! ...

... sinon tu vas t'en prendre une ! ^^

Death Dealer de Frank Frazetta.
Death Dealer de Frazetta (1973).

Death Dealer selon Coyote.
Ex-libris de Coyote.

Sur un Ex-libris, Coyote, le dessinateur des séries à succès Litteul Kévin (Fluide Glacial) et Mammouth et Piston (Edition de la tour), parodie le Death Dealer de Frank Frazetta. On retrouve aussi ce pastiche sur la page d'accueil de son site. Ici, le Death Dealer est remplacé par l'avatar de Coyote, un coyote donc ^^, et sur son bouclier on reconnait le visage du dit Coyote... c'est donc un genre de double mises en abyme.

 

Pour avoir plus d'information sur cette illustration de Frazetta et en voir d'autres adaptations, va faire un tour »ici« et »là« où j'ai déjà chevauché le sujet. ;-)

Suite au décès de Frank Frazetta le 10 mai 2010, de nombreux dessinateurs lui on rendu hommage en revisitant son Death Dealer. En voici quelques uns:

Death Dealer selon Brian Burke. Death Dealer selon Maëster. Death Dealer selon Zedew. Death Dealer selon Joseba Acebes. Death Dealer selon Eric Brock. Death Dealer selon Infame & Co. Death Dealer selon Adrian Sinnott. Death Dealer selon Simon Léturgie.
Brian Burke / Maëster / Zedew / Joseba Acebes / Eric Brock / Infame & Co / Adrian Sinnott / Simon Léturgie.

Je m'arrête là, mais si tu veux en voir d'avantage, une petite recherche suivi d'un tri sur Google Image fera ton bonheur.

PS: En 1978, la pochette du premier album éponyme du groupe de rock Molly Hatchet est illustrée par le Death Dealer.

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #illustration , #litterature

17 Mars 2014

股旅

Titre original de l'album.

Matatabi de Tamio Okuda.
Matatabi d'Okuda (1998).

Matatabi selon Harold Sakuishi.
Beck - Tome 13 de Sakuishi (Page 133).

Dans le manga Beck - Tome 13 (Sakuishi, Delcourt), Harold Sakuishi parodie la pochette de l'album musical Matatabi de Tamio Okuda sur la page d'introduction du chapitre 3 de sa BD. Ici, l'espèce de T formé par les sillons des chemins et des routes qui arpente le mont Oimoriyama est remplacé par les lettres MCS.

 

Tamio Okuda est un chanteur compositeur japonais, qui a commencé sa carrière en 1986 avec le groupe Unicorn. En 1994 il décide d'entamer une carrière solo. Et c'est en 1998, que sort dans les bacs, Matatabi, son cinquième album solo.

Titres de l'album:

1. あくまでドライブ
2. ツアーメン
3. またたびをする
4. 恋のかけら
5. リー!リー!リー!
6. 股旅(ジョンと)
7. 遺言
8. 海猫
9. 手紙
10. さすらい
11. イージューライダ

C'est de la pop japonaise, de la J-pop donc. Ne connaissant pas, j'ai découvert sous YouTube, ça se laisse écouter mais ça ne m'a pas non plus spécialement emballé. Bref quitte à écouter de la pop, autant écouter de la pop anglaise.

La photographie qui illustre la jaquette de cet album est un cliché du mont Oimoriyama qui se situe au nord-est du Japon à proximité de la ville de Morioka, la capitale de la préfecture d'Iwate.

PS: Tamio Okuda a aussi composé des chansons pour d'autres groupes comme Puffy Ami Yumi et Yousui Inoue.

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #manga , #musique

15 Mars 2014

La commère d'Hollywood

"Personne n'est intéressée par la douceur et la lumière".

Caricature de Hedda Hooper (Laurent Verron).

Dans Odilon Verjus - Tome 6 - "Vade Retro Hollywood !" (Verron et Yann, Le Lombard) Laurent Verron croque Hedda Hopper et lui fait jouer son propre rôle de journaliste à potins au bras long.
(L'image est tirée de la planche 5, case 6).

A ses côtés, on reconnait une de ses illustres et rivales consœurs répondant au doux nom de Louella Parsons, qui fera l'objet d'un futur article. ;-)

 

Hedda Hopper (1885-1966) était une actrice et une journaliste américaine. Elle commence sa carrière dans les chœurs et comme doublure sur la scène de Broadway. Et même si Florenz Ziegfeld dit que cette starlette est une "vache maladroite", elle finit quand même par s'imposer sur scène dans des pièces comme Le garçon du pays, et La fille du Quaker...

En 1916, Hopper commence sa carrière dans le cinéma muet avec La Bataille des cœurs. Elle apparaît dans plus de 120 films sur ses vingt-trois ans de carrière, habituellement dans des rôles la dépeignant comme une femme distinguée. Dans le cinéma parlant, on peut citer des productions telles que: Don Juan avec John Barrymore en 1926, Les Ailes avec Garry Cooper en 1927, Holiday en 1930, Lhomme qui jouait à être Dieu avec Bette Davis en 1932, Désirs secrets avec Katharine Hepburn en 1935, La baronne de minuit en 1939, Les naufrageurs des mers du sud avec John Wayne en 1942, Boulevard du crépuscule où elle joue son propre rôle en 1950 ...

Au milieu des années trente, sa carrière cinématographique commence à décliner. On lui propose de moins en moins de rôle, elle cherche alors de nouvelles sources de revenus. En 1937, cette chance lui est offerte: elle entame une carrière de journaliste people. Ses colonnes à potins appelé Hedda Hopper's Hollywood débutent dans le Los Angeles Times le 14 février 1938. Après des années de lutte en tant qu'actrice, elle trouve finalement sa branche. Elle est connue pour sa plume acérée et sa facilité à frayer avec les plus grands noms de l'industrie cinématographique afin obtenir des scoops. On la remarque alors pour ses grands chapeaux flamboyant et extravagant, considéré comme sa marque de fabrique. Geneviève de Fontenay Power ! ^^

Elizabeth Gouslan: "A Hollywood règnent deux papesses du potin, Louella Parsons et Hedda Hooper. Impériales, elles font et défont les carrières, décident des cotes aux box-offices. Pour contredire un écho, une brève, les membres du gotha n'ont d'autre choix que de décrocher une entrevue avec ses divas. On n'imagine pas l'étendu de leur pouvoir. Aujourd'hui, les agents et les publicistes dressent un mur infranchissable entre les stars et les médias. Mais, dans les années cinquante, Hedda et Louella rendaient la justice de manière directe, en recevant chez elles les plaignants, ravalés au rang d'enfants humiliés. Mères fouettardes plus craintes que respectées, elles soufflaient le chaud et le froid sur la nuque de leurs élèves".

Conservatrice pure et dure, Hopper crée la controverse en nommant les noms des communistes soupçonnés ou allégués durant la Liste Noire d'Hollywood. Ses attaques fréquentes contre Charlie Chaplin dans les années 1940 pour sa politique de gauche et sa vie amoureuse contribue à son départ des Etats-Unis en 1952. C'est aussi Hedda qui révéle la relation entre Kim Novak et Sammy Davis Junior. Après la publication d'un article de fond sur la relation entre Katharine Hepburn et Spencer Tracy, ce dernier la confronte dans un club en la menaçant de lui "botter le derrière". De même, après qu'elle ait imprimé un article sur la relation extraconjugale entre Joseph Cotten et Deanna Durbin, Cotten court après Hopper durant une soirée et retire sa chaise de sous elle avant qu'elle ne s'assoit. Elle propage également des rumeurs selon lesquelles Michael Wilding et Stewart Granger avait été intime. etc...

Hopper est restée active en tant que rédactrice jusqu'à sa mort, en produisant six colonnes et une colonne quotidienne le dimanche, pour le syndicat du Chicago Tribune, ainsi que la rédaction d'innombrables articles pour des magazines de célébrités telles que Photoplay.

Hedda Hooper lors des funérailles du producteur Harry Cohn: "Il est venu beaucoup de monde. Il faut maintenant faire la queue pour venir le détester".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv , #journalisme

13 Mars 2014

Rencontre avec Loïc Jouannigot

Au 28ème festival Bédéciné d'Illzach, en 2012, je me suis fait dédicacer le Tome 1 -"L'anniversaire de Dentdelion" de la série La famille Passiflore (Jouannigot, Dargaud) par son auteur Loïc Jouannigot.

Dédicace de Loïc Jouannigot sur La famille passiflore.

J'ai fait dédicacer cet album jeunesse pour l'offrir à ma filleulle, Eva, à l'occasion de son troisième anniversaire en 2012.

GROS BISOUS EVA !! :-)

PS: A la base La famille Passiflore est une série de livre écrit par Geneviève Huriet, où Loïc Jouannigot illustrait déjà les histoires, et c'est tout naturellement qu'il les a adaptées en BD par la suite. La série existe aussi sous forme de dessins animés.

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #dedicace , #bd-franco-belge