14 Novembre 2016

Femme de petite vertu

"Je veux vivre un conte de fées !".

Pretty Woman de Garry Marshall.
Pretty Woman de Marshall (1990).

Pretty Woman selon Arthur Suydam.
Deadpool: Merc with a mouth #5 de Dazo et Gischler (Couverture de Suydam).

Dans le comics book Deadpool: Merc With A Mouth #5 - "Head Trip" (Dazo et Gischler, Marvel) l'illustrateur de la couverture, Arthur Suydam, parodie l'affiche du film de Garry Marshall, Pretty Woman. Ici, Deadpool remplace Richard Gere alias Edward Lewis, et le Dr Betty prend la pose de Julia Roberts alias Vivian Ward.

 

Pour avoir pus d'information sur ce conte de fée hollywoodien et en voir une autre adaptation, va te balader »ici« ou j'ai déjà arpenté le sujet. ;-)

Le personnage que j'aime le plus dans ce film, c'est le directeur de l'hôtel, Barney Thompson alias Hector Elizondo. Son attention et sa bienveillance déterminante font de lui un véritable deus ex machina qui influe favorablement sur les évènements jusqu'à la fin.

Vivian Ward: "Vous devez être avocat: vous dégagez quelque chose de malin et d'inutile".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #cinema-serie-tv , #glamour

7 Novembre 2016

Skrullgiving

Victor Hugo: "Le dindon est un animal ridicule: il y en a peut-être trop pour un ; mais il n'y en a pas assez pour deux".

Freedom from want de Norman Rockwell.
Freedom from want de Rockwell pour la couverture du Saturday Evening Post (1943).

Freedom from want selon juan Doe.
Secret Invasion: Front Line #4 de Castiello et Reed (Couverture de Doe).

Dans le comics book Secret Invasion: Front Line #4 - "The Fall of Manhattan" (Castiello et Reed, Marvel) le dessinateur de la couverture, Juan Doe, parodie l'illustration Freedom from want de Norman Rockwell, faisant la Une du Saturday Evening Post du 6 mars 1943.

 

Pour avoir plus d'informations sur cette célèbre couverture du Saturday Evening Post, c'est par ici que ça se passe: 1 - 2 - 3 - 4 -5 - 6 - 7 - 8.

Friedrich Nietzsche: "Observer la démarche des plus belles Anglaises: on ne trouve en aucun pays du monde de plus beaux canards ni de plus beaux dindons...".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #illustration

1 Novembre 2016

Electro Power

Alan Vega: "David Bowie n'invente plus rien, il se contente de vampiriser tout le monde et de se pointer au bon moment avec le son qu'il faut, pour ça il est fort, mais il ne découvre rien. C'est la méthode Picasso, il pompe le passé et après il nous refile sa semoule. Quand à ses films, ils puent...".

Suicide de Martin Rev et Alan Vega.
Suicide de Suicide (1977).

Suicide selon Michael Avon Oeming.
Powers #22 d'Oeming et Bendis (Couverture).

Dans le comics book Powers #22 - "Anarchy, Part 2" (Oeming et Bendis, Image Comics) Michael Avon Oeming pastiche la jaquette de l'album musical Suicide du duo du même nom.

 

Suicide est un duo américain de rock électronique et minimaliste formé à New York en 1970 par Martin Rev et Alan Vega. Ils sortent leur premier album au titre éponyme en 1977 sur le label Red Star Records qui est dirigé par Marty Thau, l'ancien manager des New York Dolls. Suicide est le premier groupe à abandonner dans les années 70 l'attirail obligatoire de tout groupe rock qui se respecte: plus de guitares et plus de batterie.

Titres de l'album:

1. Ghost rider
2. Rocket U.S.A.
3. Cheree
4. Johnny
5. Girl
6. Frankie Teardrop
7. Che
8. Cheree (remix)
9. I remember
10. Keep your dreams
11. Mr Ray (live)
12. Las Vegas man (live)
13. 96 Tears (live)
14. Keep your dreams (live)
15. I remember (live)
16. Harlem (live)
17. 23 minutes over Brussels (live)

Lorsqu'il paraît, le disque n'atteint pas les sommets des hit-parades. Pourtant, il est aujourd'hui regardé comme un classique. Un critique écrit: "Les hymnes proto-punks forts, inquiétants, se classent parmi les expérimentations mélodiques les plus visionnaires que le rock ait jamais produites". On trouve sur cet album, à la pochette striée de coulées de sang, les futurs classiques du groupe : Rocket U.S.A., Ghost rider, et Frankie Teardrop.

Alan Vega à propos d'Iggy Pop: "Ce type avec sa frange blonde, qui ressemblait à Brian Jones, a déboulé sur scène et d'abord j'ai cru que c'était une nana. Il portait une salopette déchirée et des mocassins super ridicules. Il avait un look vraiment délirant à fixer la foule en gueulant : -Je vous emmerde, je vous emmerde !-. Ça a changé ma vie parce que j'ai compris que tout ce que je faisais, était de la merde".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #musique