11 Mai 2007

Renato

Encore un moustachu, ça fera plaisir à Stéph. ;-)

Caricature de Ugo Tognazzi (Mathieu Reynès).

Dans Lola Bogota - Tome 3 - "Le camp des Siciliens" (Reynès, Brrémaud et Chanoinat, Bamboo) Mathieu Reynès croque Ugo Tognazzi et lui donne le rôle de Tognazzi, un reporter écrivant un article sur le train charger d'or qui doit traverser la Sicile.
(L'image est tirée de la page 33, case 7).

 

Ugo Tognazzi (1922-1990) était un acteur et un réalisateur italien. Son père est inspecteur dans une compagnie d'assurances. A quatre ans, le petit Ugo participait déjà, à Bergamo, un spectacle donné au théâtre Donizetti, au profit d'une œuvre de bienfaisance... Ses études secondaires achevées, il se destine au métier d'avocat et obtient son diplôme en droit. En 1944, il s'oriente différemment et opte pour le métier de comédien. En 1945, il débute au théâtre et au music-hall notamment dans Viva le donne !.

Deux ans après Castelli in aria, Mario Mattoli lui offre son premier rôle au cinéma dans Les cadets de Gascogne. Avec ses deux collaborateurs habituels, Scarnicci et Tarabusi, il participe à de nombreuses émissions radiophoniques et télévisées où pendant six années, il fait équipe avec Raimondo Vianello. Jusqu'en 1960, Tognazzi ne cesse de tourner notamment pour Giorgio Simonelli, Steno et Giorgio Bianchi.

Il met ensuite en scène au théâtre une comédie: Gog e Magog, dont il est également le protagoniste, présentée à Rome, au théâtre Quirino. En 1961, il tourne sous la direction de René Clément Quelle joie de vivre, et s'impose définitivement au public avec Mission ultra secrète de Luciano Salce. La même année, il passe à sa première mise en scène avec Le souteneur et remporte un énorme succès public et critique. Il devient grâce à La marche sur Rome de Dino Risi l'un des meilleurs interprètes de la comédie italienne.

Dès 1963, Ugo trouve en Marco Ferreri un maître, il tournera pour lui: Una storia moderna, Countersex, Le mari de la femme à barre, Marcia Nuziale, Break up, Le harem. Ugo Tognazzi est l'un des cinq grands du cinéma italien avec Marcello Mastroianni, Nino Manfredi, Alberto Sordi et Vittorio Gassman. Comme eux, il a tout fait: radio, télévision, théâtre, cinéma. En 1971, il fait une brillante interprétation dans La califfa aux côtés de Romy Schneider.

Depuis La grande bouffe, Qui a tué le chat ?, Les nouveaux monstres et surtout La cage aux folles où il est éblouissant face à Michel Serrault, le nom d'Ugo Tognazzi a largement dépassé le cercle restreint des cinéphiles pour devenir un familier du grand public.

Marié à l'actrice Franca Bettoja, il est par ailleurs un grand spécialiste de l'art culinaire. Il a inventé plusieurs recettes pour l'émission de radio Formula uno et publié en 1976 un livre de cuisine mêlé à des souvenirs de tournage de La grande bouffe intitulé L'abbuffone. Tognazzi est mort le 27 octobre 1990 à Rome, d'une hémorragie cérébrale.

PS: Dans La cage aux folles et ses deux suite (II et III), il reprend le rôle joué par Jean Poiret au théâtre.

Publié par Chelmi à 08:55am
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

Commentaires

Stéph 11/05/2007 16:37

Ah ben merci pour la dédicace ! :) Faudra que je pense à écrire un article sur les moustaches un de ces jours !

Chelmi 11/05/2007 16:46

... est moi, que je fasse des noeils moustachus ! ^^