5 Mai 2007

Vous pouvez répéter la question ?

Je sais c'est Nul ! Ah ben non, c'est les Inconnus.

Caricature de Stéphanie de Monaco (Maëster).

Dans Sœur Marie-Thérèse - Tome 2 - "Heureux les imbéciles ..." (Maëster, Fluide Glacial), Maëster croque Stéphanie de Monaco et lui donne le rôle de sœur Stéphanie des petits pauvres de Monte-Carlo, qui a été violée, ce qui laisse sœur Marie-Thérèse envieuse.
(L'image est tirée de la page 25, case 9).

L'auteur fait aussi référence à sa carrière de chanteuse avec le fameux tube Ouragan en accompagnant son dessin de la bulle suivante qui témoigne du viol qu'elle a subit : "C'est exact, c'était comme un ouragan qui serait passé sur moi et qui aurait tout emporté...".

 

Son Altesse Sérénissime la princesse Stéphanie de Monaco (1965) est la seconde fille du prince Rainier III de Monaco et de la princesse Grace de Monaco. En 1985, elle dessine sa propre ligne de maillots de bain, qu'elle porte volontiers pour en faire la promotion. L'année suivante, elle ouvre son café et son propre magasin à Monaco.

En 1986, elle devient chanteuse de variété et remporte un franc succès, avec le tube Ouragan (que Jeanne Mas avait refusé), titre éponyme de son premier disque. La chanson reste en tête du top 50 pendant quatre mois. Elle poursuit sa carrière musicale l'année suivante avec un second disque Fleurs du mal, mais s'arrête, faute de succès.

Ce sont ses liaisons qui la mettent en Une de la presse people. Les aventures de Daniel Ducruet avec son amante, la peine qu'elle confie à son idyllique garde du corps, son mariage avec un acrobate portugais qui finit par un divorce en 2004...

Elle devient présidente de l'association Fight Aids Monaco. Elle montre tant d'intérêt dans la lutte contre le sida que l'ONU décide d'en faire une de ses représentantes en 2006. Et c'est encore contre le sida qu'elle décide de pousser la chansonnette à nouveau, dans un single commun notamment avec Kyo: L'or de nos vies.

Vision d'orage,
J'voudrais pas qu'tu t'en ailles.
La passion comme une ombre,
Fallait que j'y succombe.
Tu m'enlaçais,
Dans les ruines du vieux Rome.
A part nous, y a personne.
Seul le tonnerre résonne,
M'emprisonne,
Tourbillone.

Comme un ouragan
Qui passait sur moi,
L'amour a tout emporté.
T'es restée, l'envie
Et l'accent d'furie
Qu'on ne peut plus arrêter.
Comme un ouragan,
La tempête en moi
A balayé le passé,
Allumé le vice.
C'est un incendie
Qu'on ne peut plus arrêter.

[...]

Publié par Chelmi à 09:20am
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #politique , #glamour

Commentaires

Laurent 05/05/2007 18:57

Super ce site. Il y a des personnalités que j'avais reconnu dans mes lectures mais vous m'en apprenez plein d'autres! Je vais devoir tout relire, arf je ne suis pas rendu au bout...

Chelmi 05/05/2007 19:58

Merci. :-)Bonne lecture. ;-)