29 Mai 2007

William heurte...

Ben il n'a qu'à faire attention ! ^^

Caricature de William Hurt (Christophe Bec).

Dans la série Sanctuaire (Bec et Dorison, Les Humanoïdes Associés) Christophe Bec caricature William Hurt et lui donne le rôle du docteur North, embarqué à bord du sous marin militaire l'USS Nebraska.
(L'image est tirée du tome 2, planche 23, case 3).

 

William Hurt (1950) est un acteur américain. Beau-fils de Henry Luce III, fondateur du groupe de presse Time-Life, il étudie la théologie à Londres et à Boston. Formé à l'art dramatique à l'Université de Tufts, il obtient son diplôme en 1972. Il se perfectionne à l'Académie Juilliard de New York et joue dans des pièces à Broadway où il interprète Hamlet et Le songe d'une nuit d'été de William Shakespeare.

En 1980, il débute sa carrière au cinéma dans Au-delà du réel de Ken Russell. Très vite au début des années quatre vingt, il se plonge dans des oeuvres contemporaines au scénario alambiqué comme L'Oeil du témoin de Peter Yates, La Fièvre au corps de Lawrence Kasdan ou encore Gorky Park de Michael Apted.

Fidèle à Lawrence Kasdan, pour qui il tourne Les Copains d'abord et The Accidental tourist, Hurt passe au drame avec Les Enfants du silence en 1986, où il joue l'éducateur d'enfants sourds et muets. Sa prestation dans Le Baiser de la femme-araignée lui vaut l'Oscar du Meilleur acteur ainsi que le Prix d'interprétation masculine du Festival de Cannes 1985. William Hurt se retrouve également devant la caméra de Woody Allen pour Alice.

Les années quatre vingt dix le voient se tourner vers un cinéma plus -cérébral- comme Jusqu'au bout du monde de Wim Wenders avec Jeanne Moreau, La peste de Luis Puenzo avec sa future épouse Sandrine Bonnaire, Smoke de Wayne Wang, Jane Eyre de Franco Zeffirelli avec Charlotte Gainsbourg, et Un divan à New York de Chantal Akerman avec Juliette Binoche.

Parallèlement à cette même période, William s'essaie à la science-fiction en s'illustrant dans excellent Dark City d'Alex Proyas, le très bof Perdus dans l'espace de Stephen Hopkins avec Matt LeBlanc et l'intéressant A.I. Intelligence artificielle de Steven Spielberg.

Dès lors, l'alternance entre cinéma commercial et oeuvres plus intimistes se poursuit : Le Village de M. Night Shyamalan et A history of violence de David Cronenberg dans la première catégorie, Au plus près du paradis de Tonie Marshall, aux côtés de Catherine Deneuve, et The King , dans la seconde.

Elégant, romantique, William Hurt se plaît à jouer dans de nombreux registres de la comédie au drame, en passant par la science-fiction. En Juillet, il sera à l'affiche de Raisons d'état de et avec Robert DeNiro, aux côtés de Matt Damon, Joe Pesci et Angelina Jolie.

PS: Moreau, Bonnaire, Gainsbourg, Binoche, Deneuve... et bien, il aime les actrices françaises.

Publié par Chelmi à 09:30am
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

Commentaires