11 Août 2007

Beatles four

"J'ai des photos de moi jouant à travers le monde, mais je n'ai absolument aucun souvenir".

Caricature de Ringo Starr (Albert Uderzo).

Dans Astérix - Tome 8 - "Astérix chez les Bretons" (Uderzo et Goscinny, Hachette) Albert Uderzo croque Ringo Starr et lui donne le rôle d'un barde breton très populaire qui signe des autographes à une foule de furies en délire.
(L'image est tirée de la page 19, case 10).

 

Ringo Starr (1940) est un musicien britannique. Enfant unique d'un couple divorcé, il frôle par deux fois la mort au cours de son enfance : à 6 ans, il tombe dans le coma après une appendicite, et à 13 ans, une pleurésie le force à rester alité pour une longue période. A peine sorti de l'adolescence, le jeune homme est presque analphabète et se laisse alors happer par l'émergence du rock.

Après avoir formé son propre groupe, The Eddie Clayton Skiffe Group en 1957, il rejoint The Raving Texans en 1959. Et c'est en octobre 1960, à Hambourg, qu'il rencontre pour la première fois les Beatles. Il remplace dès lors leur batteur Pete Brest, que ceux-ci jugent trop faible.

Le 11 février 1965, il épouse Maureen Cox, une amie d'enfance devenue coiffeuse. Les quelques années suivantes sont florissantes : Ringo Starr profite pleinement de l'extraordinaire succès des Fab Four. (Pour plus de détail sur les Beatles, tu peux consulter mes articles suivants: »ici« »là« et »ici« ou encore »là«, où j'ai déjà traité le sujet).

Pourtant, l'ambiance du groupe s'appesantit et Starr entreprend une carrière solo en 1969. L'année suivante Paul McCartney annonce la dissolution du groupe. Ringo Starr se reconvertit alors dans le cinéma : Candy en 1968, Born to Boogie qu'il a dirigé et produit, en 1972, ou encore Give My Regards to Broad Street en 1984.

Côté musique, ses albums (Sentimental Journey, Ringo's Rotogravure, Bad Boy, Vertical Man, Liverpol 8 ...) sont moins appréciés par le public. D'ailleurs, on lui reproche encore souvent de s'appuyer sur le succès des Beatles pour continuer sa carrière solo. Pourtant, en tant qu'ancien membre du groupe, il est, incontestablement, une légende vivante.

PS: Son pseudo Ringo Starr (en réalité il se nomme Richard Starkey), lui vient du fait qu'il portait toujours des bagues.

Publié par Chelmi à 13:46pm
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #musique

Commentaires