5 Septembre 2007

Scott

"Urban Cowboy, ça a complètement changé ma vie en tant qu'acteur. A l'époque, j'avais pratiquement abandonné ma carrière. Je vivais dans l'Idaho avec ma famille et je m'apprêtais à l'idée de travailler pour un comptable. James Bridges, le réalisateur, m'a appelé et m'a dit si tu fais ce film avec moi, tu n'auras plus besoin de passer d'auditions, tu n'auras pas besoin de faire de la télé, ni de retourner vivre à Los Angeles, tu recevras les scénarios et tu choisiras tes films. Bien sûr, je ne l'ai pas cru une seconde ! Je suis allé à Houston faire le film et ce qu'il m'avait prédit s'est réalisé".

Caricature de Scott Glenn (Christophe Bec).

Dans Sanctuaire (Bec et Dorison, Les Humanoïdes Associés) Christophe Bec caricature Scott Glenn et lui donne le rôle de Hamish, le commandant du sous marin USS Nebraska.
(L'image est tirée du tome 3, planche 20, case 6).

J'imagine qu'en lui confiant ce rôle, les auteurs ont voulu faire un clin d'œil au film A la poursuite d'Octobre Rouge, où il joue aussi un commandant de sous marin.

 

Scott Glenn (1941) est un acteur américain. Né à Pittsburgh, Pennsylvanie, il a des racines britanniques, irlandaises, françaises et indiennes. Il passe son enfance dans les Appalaches, enfance qui est marquée par une longue maladie à la suite d'une mauvaise fièvre. Cloué au lit, coupé du monde pendant une année entière, le jeune Scott se découvre une passion pour la littérature et décide de devenir écrivain. Guéri, il entre au William and Mary College pour faire des études littéraires, tout en s'adonnant intensément au sport, auquel il a pris goût après son immobilisation forcée.

Lauréat d'un diplôme en Lettres Anglaises, il sert pendant trois ans dans les Marines où il travaille cinq mois comme reporter criminel pour le Kenosha Daily Tribune. Pendant ses loisirs, il s'adonne au théâtre en jouant dans une troupe d'amateurs. En 1966, son intérêt croissant pour le théâtre le mène à New York où il rejoint la classe d'acteurs de George Morrisson, et l'Actor's Studio en 1968. Pour gagner sa vie, il travaille comme régisseur d'un petit théâtre off-Broadway où il fait ses débuts professionnels sur scène. Parallèlement à ses activités d'acteur, il s'intéresse aux arts martiaux, qu'il pratique assidûment.

En 1970, James Bridges lui offre son premier rôle dans The Baby Maker. Glenn emménage à Los Angeles, mais pendant 7 ans il ne trouve pas de rôles intéressants mis à part quelques participations à des téléfilms. Il travaille occasionnellement avec Jonathan Demme dans Colère froide, Robert Altman dans Nashville, et Francis Ford Coppola dans Apocalypse Now. En 1978, il part vivre avec sa famille à Ketchum où il travaille comme barman, pendant deux ans.

James Bridges vient encore relancer sa carrière en 1980 en lui proposant le rôle du rival de John Travolta dans Urban Cowboy. Il enchaîne alors films d'action : A armes égales, Silverado (un excellent western), L'Etoffe des héros, La Forteresse noire... ; et drames : La Rivière, The Verne Miller Story...

Dans les années 90, il s'impose dans des films majeurs comme Le Silence des agneaux ou A la poursuite d'Octobre rouge. Aujourd'hui, il alterne films à gros budgets comme Les Pleins Pouvoirs ou Vertical Limit et films indépendants comme Virgin suicides ou Terre neuve. En 2001, j'ai beaucoup apprécié sa prestation dans l'excellent Trainning Day même si il n'a qu'un rôle secondaire.

Prochainement (le 12 septembre pour être précis), il sera à l'affiche du très attendu troisième volet de la saga Jason Bourne intitulé La vengeance dans la peau.

Tout le monde s'en fout: Selon les sources il est né le 26 janvier 1941 (IMDb et autres) ou le 26 janvier 1942 (AlloCiné et autres).

Publié par Chelmi à 08:00am
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

Commentaires