19 Septembre 2007

Le virtuose du thriller

"L'autoplagiat, c'est le style".

Caricature de Alfred Hitchcock (Mathieu Reynès).

Dans Lola Bogota - Tome 2 - "JFK" (Reynès, Brrémaud et Chanoinat, Bamboo) Mathieu Reynès croque Alfred Hitchcock et lui donne le rôle d'un client du Salem, le bordel de luxe du Docteur Sex.
(L'image est tirée de la page 4, case 1).

 

Pour consulter la bio/filmographie du maître du suspense c'est »ici« que ça se passe, et si tu veux voir une autre caricature du maestro de l'angoisse, c'est par »là«.

Alfred Hitchcock: "La durée d'un film devrait être directement liée à la capacité de la vessie humaine".

Publié par Chelmi à 07:55am
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

Commentaires

Alan 19/09/2007 19:32

Le 2ème Alfred chez Maester :Maester et boules de gommes p44Pis aussi y en a un ds le Clifton #11 p5 de BeduNan mais c'est sur, le coup de l'index, tout ça est bien foutu, bien organisé... chuis admiratif !

Chelmi 19/09/2007 21:33

Normal , que cette référence m'ait échappée, je n'ai pas lu cette série, je croyais que tu parlais de Sœur Marie-Thérèse. ^^Pour l'Index, c'est tout con comme truc, c'est juste un lien vers un article que je remets à jours régulièrement avec la publication de chaque article. ;-)

Alan 19/09/2007 09:47

On retrouve Alfred 2 fois dans des albums de Maester. Alfred qui apparait dans nombre de ses films, comme ça, l'air de rien (je me souviens d'une fois où sur un banc, il lève le gamin assis sur ses genoux, et surpris de la flaque sur son pantalon). Et c'est drôle parceque Maester fait la même chose : il apparait dans chacune de ses histoires...Sinon, on retrouve la scène de la douche de "Psychose" dans un "Spoon et White" (on retrouve même l'hotel Bates, tenu par Norman en personne), c'est ds "A gore et à cri" je crois... Et chez Maester aussi, ainsi que la fameuse scène de "La mort aux trousses" (la fuite à pied devant l'avion).

Chelmi 19/09/2007 12:25

Toutes ces références sont déjà soit publiées, soit en préparation, sauf le deuxième Alfred de Maëster. (Je ne sais pas si tu as vu mais en cliquant sur l'onglet -Index-, tu peux voir toutes les références déjà parues sur ce blog.) ;-)C'est bien dans A gore et à cris. :-)