1 Octobre 2007

Le droïde

Astérix et Obélix - Mission Cléopâtre).

Caricature de Jacques Chambon (Steven Dupré).

Dans Kaamelott - Tome 1 - "L'armée du Nécromant" (Dupré et Astier, Casterman), Steven Dupré dessine Jacques Chambon alias Merlin l'Enchanteur, le druide de Kaamelott.
(L'image est tirée de la page 15, case 7).

 

Jacques Chambon (1962) est un acteur et un metteur en scène français. Lyonnais mais formé à l'école d'acteurs Jean-Louis Martin-Barbaz à Paris puis à l'Atelier du Théâtre de l'Epée de Bois à la Cartoucherie de Vincennes. Depuis le début de sa carrière il ne peut pas dissocier, le café-théâtre et le théâtre classique. Il consent néanmoins à dire que les deux univers ont un manque cruel de curiosité réciproque.

Il faut tenter de vivre de cette scène indispensable et d'avancer dans une carrière de comédien. Pas simple. Alors plutôt que d'attendre que le théâtre institutionnel lui ouvre grand les bras, il fait son travail là où on le lui permet. "On peut faire des choses bien en café-théâtre, de la comédie intelligente, avec du fond". C'est ainsi qu'on le trouve aussi bien dans des pièces tel que Vol au-dessus d'un nid de coucous, Le petit fauteuil de Raymond, L'Horizon en pente ... que dans : Don Quichotte, L'Ile au trésor, Elephant Man ...

Chambon porte aussi la casquette de metteur en scène : Anne en 1999 et Romance Cabossées en 2002. En 2003, sa pièce Nous crions grâce écrite à partir de lettres de soldats a tiré les larmes à plus d'un spectateur montant ainsi qu'il savait faire autre chose que le pitre. Il est aussi l'auteur de Ascension pour les fauchés et Vidanges tardives (rebaptisé Du plomb dans le super).

Il a travaillé au théâtre avec Alexandre Astier, par exemple dans Nous crions grâce que je viens d'évoquer mais aussi dans Poule Fiction. Mais leurs collaborations ne s'arrête pas à la scène, car Chambon joue avec et sous la direction de Astier dans les courts métrages Un soupçon fondé sur quelque chose de gras et Dies Irae.

Et qui dit Dies Iare dit Kaamelott la sitcom de l'incontournable Astier diffusée sur M6. Jacques y retrouve son rôle de Merlin qu'il tenait déjà dans le court métrage. Le druide pas particulièrement téméraire, gaffeur et maladroit dont les erreurs de potion ou d'incantation font de lui la risée des druides et bien sûr du roi. Il ne voue son admiration qu'aux animaux de la nature avec lesquels il communique. Malheureusement, il n'obtient jamais de réponse.

Outre Kaamelott, la télé lui a aussi offert quelques rôles dans: Louis la Brocante, Le Lyonnais, Le Compagnon, L'Eté Rouge, et La Maîtresse du Corroyeur.

Dialogue dont je ne suis toujours pas remis ! ^^

Merlin: - Qu'est-ce qui est petit et marron ?
Elias: - Un marron !
Merlin: - Il est fort, ce con.

Publié par Chelmi à 08:00am
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

Commentaires