9 Octobre 2007

Monica Weathers

... ou Gale Geller, au choix.

Caricature de Courtney Cox-Arquette (Christopher Bec).

Dans Sanctuaire - Tome 2 - "Le puits des abîmes" (Bec et Dorison, Les Humanoïdes Associés), Christopher Bec croque Courteney Cox-Arquette et lui donne le rôle de la journaliste Gale Weathers.
(L'image est tirée de la planche 42, case 7).

Ça faisait un moment que j'avais vu le clin d'œil fait à la journaliste des films Scream de Wes Craven. Je n'en avais jamais fait état ici, trouvant que la référence s'arrêtait simplement à son nom, -Gale Weathers-, le visage étant pour moi (de mémoire) trop différent. Mais dernièrement en revisionnant Scream (1), j'ai révisé mon jugement en m'apercevant que sa veste en cuir, son chemisier à col arrondi (non visible sur ce plan du film) et la coupe de cheveux étaient identique, et finalement la figure n'est si éloignée que ça.

 

Courteney Cox-Arquette (1964) est une actrice américaine. Cadette d'une famille de quatre enfants, Courteney connaît une enfance paisible. A 18 ans, son diplôme de fin d'études en poche, elle quitte l'Alabama pour Washington où elle se lance dans des études d'architecture. Pendant des vacances, elle a l'occasion de se rendre à New York où elle est repérée par le célèbre agence de mannequins Ford. Poussée par son beau-père et le neveu de celui-ci, Ian Copeland, elle laisse tomber ses études et se lance dans le mannequinât. Après avoir fait la couverture de quelques magasines et de romans à l'eau de rose, elle tourne dans de nombreux spots publicitaires notamment pour les marques : Tampax, Maybelline, Noxema...

Ne voulant (et ne pouvant) pas être mannequin toute sa vie, la jeune femme prend des cours de comédie et fait sa première et très brève apparition télévisée dans le soap As The World Turns en 1984. Quelques mois plus tard, elle est sélectionnée parmi 300 candidates pour danser dans le clip de la nouvelle chanson de Bruce Springsteen, Dancing in the Dark, réalisé par Brian De Palma. Une apparition qui lui permet de se faire remarquer auprès du public.

Elle anime ensuite une émission de télévision, puis après un rôle régulier dans la série Superminds, la comédienne enchaîne les tournages pour le petit écran : La Croisière s'amuse, Arabesque, Sacrée Famille, Dream On, Seinfeld... ainsi que sur le grand écran dans des films peu mémorables : Cocoon : le retour, Les Maîtres de l'Univers, Ace Ventura, détective chiens et chats...

En 1994, elle décroche le rôle de Monica Geller dans la sitcom Friends. Monica, Rachel, Phoebe, Ross, Chandler et Joey font les beaux jours de la chaîne NBC pendant 10 ans... et la fortune de Courteney et ses partenaires ! L'actrice parvient également à se démarquer au cinéma avec la trilogie des Scream de Wes Craven ou encore le film Destination : Graceland.

Mariée au comédien David Arquette en 1999, Courteney Cox prend le nom Courteney Cox-Arquette. Après la production en 2003 de Mix It Up, une émission sur la décoration et le bricolage (Surement hérité au syndrome Monicquien ^^), le couple fonde sa propre société de production, baptisée Coquette, contraction de Cox et Arquette.

En 2007, le couple produit la série télévisée Dirt, dans laquelle Courteney interprète le personnage principal, Lucy Spiller, rédactrice en chef de deux magazines à scandales. Prochainement, elle sera à l'affiche de Alpha Dog, November, et The Tripper.

Le savais tu ?: Au départ Courteney avait été retenu pour le rôle de Rachel et non de Monica, et c'est elle qui a insisté auprès des producteurs pour changer de rôle.
Monica en Rachel... nimportenawak...Y sont cons ses producteurs ! ^^

Publié par Chelmi à 08:01am
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

Commentaires

Alan 10/10/2007 13:42

Je me souviens d'elle dans dancing in the dark, où elle monte sur scène, entrainée par le boss !! Elle était super mimi. Et j'étais fan des Superminds, surtout pour elle (et ses fameux pouvoirs télékinesiques)...Pis surtout, je suis fan de Friends !!! (Scream pas trop).

Chelmi 10/10/2007 15:04

Ah ben oui, Friends, c'est THE sitcom.Je ne suis pas un fan ni un gros consommateur de film d'horreur, mais j'aime bien la trilogie Scream surtout le un, il ne faut pas le prendre au premier degré, Wes Craven se moque de sa filmographie, c'est de la pure satire parodique qui a l'élégence de ne pas faire dans le gag qui tâche à la Scarie Movie. Et puis la longue scène d'introduction du numéro 1 est un vrai petit bijou de cinéma.