13 Novembre 2007

Dans la famille Coppola, je veux le neveu !

"Pour être un bon acteur, vous devez être comme un criminel, prêt à enfreindre les règles pour obtenir quelque chose de nouveau".

Caricature de Nicolas Cage (Christopher Bec).

Dans Sanctuaire - Tome 1 - "USS Nebraska" (Bec et Dorison, Les Humanoïdes Associés), Christopher Bec croque Nicolas Cage et lui donne le rôle de Wilmey, un militaire américain du sous marin USS Nebraska.
(L'image est tirée de la planche 43, case 4).

 

Nicolas Cage (1964) est un acteur américain. Il est le plus jeune des trois fils d'August Coppola, frère aîné du cinéaste Francis Ford Coppola. Il passe son enfance en Californie et, après le divorce de ses parents, s'installe avec son père à San Francisco où, à 15 ans, il s'inscrit à l'American Conservatory Theater. Il décide de changer de nom, passant de Nicholas Kim Coppola à Nicolas Cage, pour ne pas rester dans l'ombre de son illustre oncle. C'est néanmoins ce dernier qui lui offre son premier rôle dans Rusty James, en 1983. La même année, il est Randy, le rocker punk de Valley girl, rôle qui lance véritablement sa carrière.

En 1984, il retrouve Coppola en interprétant le gangster Vincent Dwyer de Cotton club, et rencontre Alan Parker pour qui il devient Al, un vétéran du Vietnam dans Birdy. Suivent quelques comédies dramatiques: Peggy Sue s'est mariée, Arizona Junior ; et horrifiques: Embrasse moi vampire, avant que le Sailor et Lula de David Lynch, palmé à Cannes, ne vienne le révéler au grand public.

Sa tragique performance de looser alcoolique dans le drame Leaving Las Vegas en 1995 lui vaut l'Oscar du Meilleur acteur. Dans les années 90, acteur caméléon, il passe sans difficulté du film d'action pur comme: Rock au côté de Sean Connery, Les ailes de l'enfer, ou Volte/face avec John Travolta ; aux fables sentimentales: La Cité des Anges, Family man, Capitaine Corelli...

En 2002, cinq ans après Volte/face, il retrouve John Woo pour le film de guerre Windtalkers, avant de passer à la réalisation de son premier long métrage, le drame Sonny (pas encore sortie en salle, tout du moins en France). Il est ensuite à l'affiche du tortueux Adaptation, s'amusant également en arnaqueur obsessionnel dans Les Associés de Ridley Scott.

En 2004, il ajoute une nouvelle corde à son arc en étant l'aventurier de Benjamin Gates et le trésor des Templiers avant de devenir le trafiquant d'armes d'Andrew Niccol dans le monumental Lord of war. En 2006, il rejoint le casting de World Trade Center sous la direction d'Oliver Stone, drame retraçant le combat des pompiers américains lors des attentats du 11 septembre. Grand fan de comics, il tient ensuite le haut de l'affiche du film Ghost Rider alors qu'auparavant il était pressenti pour les nouveaux Superman.

Prochainement, il sera à la l'affiche du deuxième opus des aventures de Benjamin Gates : Le livres des secrets.

PS: Comme je te le disais précédemment, il est fan de BD, son nom de scène: Cage, est un hommage au héros de comic-books: Luke cage, et son fils a pour prénom: Kal-El, le nom kryptonien de Superman... Kal-El Coppola, p'tain ça doit être lourd à porter !

Publié par Chelmi à 09:00am
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

Commentaires