Merci à Steph, l'instigateur de cet article et, à Aekold et Fei du forum Au Gré Des Bulles pour m'avoir aidé à identifier les personnages DC. :-)

Raising the flag on Iwo Jima de Joe Rosenthal.
Raising the flag on Iwo Jima par Rosenthal (1945).

Raising the flag on Iwo Jima selon Pete Woods.
Countdown to Final Crisis #15 de Woods et Dini (Couverture).

Dans le comics book Countdown to Final Crisis #15 (Woods et Dini, DC Comics) Pete Woods transpose la photographie Raising the flag on Iwo Jima de Joe Rosenthal sur la couverture du fascicule numéro 51 de la série (ou 15 car c'est une numérotation inversée, un décompte comme l'indique le titre de la série). Ici, les militaires sont remplacés par les super héros de l'univers DC: Donna Troy, Kyle Rainer un Green Lantern, Jason Tood un ex Robin, et Atom; et la bannière étoilée par un drapeau arborant le S de Superman.

 

Le 23 février 1945, Joe Rosenthal (1911-2006) réalise l'un des clichés les plus célèbres de la Second Guerre Mondiale: Raising the flag on Iwo Jima et remporte le Prix Pulitzer. On y voit cinq marines et un soldat infirmier planter le drapeau américain au sommet du mont Suribachi, pendant la bataille d'Iwo Jima. La photographie fera le tour du monde, devenant l'une des images les plus reproduites de l'histoire américaine.

Symbole de l'engagement des Marines, Raising the Flag a été un timbre postal américain et surtout le modèle de la statue commémorative du Mémorial consacré aux marines au cimetière national d'Arlington en Virginie.

Cette photographie est en faite la deuxième installation de drapeau sur l'île ce jour-là. Le drapeau américain a été hissé une première fois au sommet du Suribachi, dans la matinée. Le premier drapeau était paraît il trop petit pour être facilement repérable des plages voisines environnantes. Rosenthal passera tout le reste de sa vie à se justifier contre des attaques l'accusant d'avoir mis en scène un cliché trop parfait pour être vrai.

PS: Cette polémique et la controverse autour de l'identité du sixième homme font d'ailleurs l'objet du film de Clint Eastwood : Mémoires de nos pères.

Retour à l'accueil