13 Avril 2008

Tintin se prend pour Eliot Ness

♫♪♫♫♫♪♪♫

Scarface de Howard Hawks.
Scarface de Hawks (1932).

Scarface selon Hergé.
Tintin et Milou - Tome 3 d'Hergé (Page 14, case 10).

Dans Tintin et Milou - Tome 3 - "Tintin en Amérique" (Hergé, Casterman) Hergé insère un plan du film de Howard Hawks Scarface dans une des planches de sa bd. Il remplace le gangster Bobby Smiles et le tueur à gage par Paul Muni alias Tony Camonte dit Scarface.

 

Pitch du film:

Chicago, à l'époque de la prohibition. Tony Camonte, un truand d'origine italienne (Tony Camonte), fait partie d'un gang de bootleggers, dirigé par Johnny Lovo (Osgood Perkins). Grace à son dynamisme, il devient rapidement chef de bande et séduit Poppy (Karen Morley), la maîtresse de Lovo. Celui-ci, jaloux, tente de le faire supprimer...

Lorsque Howard Hawks se lance dans Scarface en 1930, Al Capone est l'ennemi public numéro 1. Le film, qui conte l'ascension d'un jeune malfrat, rappelle l'itinéraire du plus célèbre gangster américain. Le surnom qui donne au film son titre est d'ailleurs celui de Capone: il fait référence à la cicatrice qui lui barre la joue gauche.

Dans le livre d'entretiens avec Joseph McBride, Hawks raconte sa rencontre, à Chicago, avec le véritable Al Capone: "On avait rendez-vous à la gare et ils étaient en retard. L'un des gars m'a dit: "Il y a eu une tuerie, la nuit dernière, et nous avons dû aller aux obsèques [...] quand nous sommes entrés dans un café, ils se sont assis le dos au mur et moi le dos à la porte. [...] Capone et moi, nous avons pris le thé ; il portait une jaquette, des pantalons rayés, un œillet ; il s'est montré très cordial, disant combien il aimait mon film. Je suis resté deux, trois heures avec lui. Puis il m'a invité à nouveau, et je suis repassé. Mais il y avait eu une fusillade à Chicago, alors ils m'ont dit qu'il ne pouvait pas venir parce qu'il se planquait à Atlantic City ou quelque chose comme ça. Ensuite, il m'a rendu visite quand je travaillais à Hollywood, et les flics sont venus l'arrêter sur le plateau".

Scarface a fait l'objet d'un remake (dont j'ai déjà parlé »ici«) par Brian De Palma avec Al Pacino dans le rôle titre.

PS: Dans ce même album, Hergé croque aussi le véritable Capone, mais nous verrons ça dans un futur article...

Publié par Chelmi à 08:00am
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

Commentaires