19 Mai 2008

Indy 4 (J-2)

Qui a dit que sa place était dans un musée ! ;-)

Caricature d'Harrison Ford (Didier Crisse).

Dans Les sorcières de l'épée de cristal : Lorette et Harpye (Crisse et Goupil, Vents d'Ouest) Crisse croque Harrison Ford et lui fait jouer son personnage d'Indiana Jones dans le gag intitulé "Harpye For Ever".
(L'image est tirée de la page 20, case 1).

 

Harrison Ford (1943) est un acteur américain. Quand il commence des cours de comédie, le but premier n'est pas de devenir acteur mais de vaincre sa timidité. Cette initiative l'emmènera vers les sommets de Hollywood. Mais les débuts sont laborieux. Après quelques rôles: Un truand en 1963, La Poursuite des tuniques bleues en 1967, et Zabriskie Point en 1970, Harrison trouve même que sa carrière ne décolle pas et il abandonne tout pour devenir menuisier. Sa rencontre avec George Lucas, sur un chantier, lui fait à nouveau embrasser la carrière d'acteur avec American Graffiti en 1973.

Après avoir joué pour Francis Ford Coppola le temps d'une Conversation secrete, Harrison Ford retrouve Lucas en 1977 pour son ambitieuse Guerre des étoiles, où il incarne le légendaire Han Solo. Avec cette œuvre-culte, le comédien se retrouve en haut de l'affiche. Il retrouve Francis Ford Coppola pour une courte apparition coupée au montage dans Apocalypse Now en 1979.

Ford retrouve ainsi deux fois son personnage de Han Solo pour L'Empire Contre Attaque et Le Retour du Jedi, puis contribue à la création du mythique aventurier Indiana Jones avec trois films de Steven Spielberg: Les Aventuriers de l'Arche perdue en 1981, Indiana Jones et le Temple maudit en 1984, et Indiana Jones et la Dernière Croisade en 1989.

Harrison Ford se tourne également vers des œuvres plus personnelles comme le film de science-fiction Blade runner de Ridley Scott, Mosquito Coast de Peter Weir, Frantic de Roman Polanski ou encore Working Girl de Mike Nichols, aux cotés de Melanie Griffith.

Au début des années 90, Harrison Ford se met dans la peau d'un nouveau héros populaire: l'analyste de la CIA Jack Ryan, qu'il incarne à deux reprises: Jeux de guerre et Danger immédiat. Après avoir joué dans le drame A propos d'Henry en 1991 et avoir été Le Fugitif d'Andrew Davis en 1993, l'acteur tourne pour Sydney Pollack par deux fois: Sabrina, et L'Ombre d'un soupçon, idem avec Alan J. Pakula: Présumé innocent, et Ennemis rapproches.

Avec le nouveau millénaire, l'acteur se fait plus rare, affrontant des phénomènes paranormaux dans Apparences de Robert Zemeckis en 2000, tournant pour sous la direction de Kathryn Bigelow dans le film de sous-marin K-19: le piège des profondeurs un an plus tard, ou se montrant à l'affiche de la comédie policière Hollywood homicide en2003. De plus en plus discret, il faut ensuite attendre 2006 pour le revoir sur grand écran au générique du thriller Firewall.

Mais dans deux jours, il recoiffe son célèbre chapeau pour donner un bon coup de fouet à l'Aventure avec un grand A dans Indiana Jones et le royaume du crane de cristal... PA PADA PA PAPADAAAAA ♪♫♫♪... Je ne teins plus en place ! ^^

Harrison Ford: "Il arrive un moment où on devient un senior. Mais je profite de certains rabais".

Publié par Chelmi à 08:00am
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

Commentaires

Zartan 20/05/2008 09:01

On précède l'actu !!!ce soir au mégarama d'audincourt à 0h 00 il y a une scéance pour les gens pressés.

Chelmi 20/05/2008 10:27


Ouais, j'ai vu ça.  :-)
J'y serai peut être avec mon frangin ! ^^