21 Mai 2008

Samuel Gerard

"- Je n'ai pas tué ma femme !
- J'en ai rien à cirer !"
Le fugitif de Andrew Davis).

Caricature de Tommy Lee Jones (Simon Léturgie).

Dans Spoon & Withe - Tome 2 - "A gore et à cris" (Léturgie Père et fils, et Yann, Vents d'Ouest) Simon Léturgie (le fils) caricature Tommy Lee Jones et lui donne le rôle du super marshall des Etats-Unis Samuel Gerard.
(L'image est tirée de la page 24 case 2).

Avec ce clin d'œil à Tommy Lee Jones, les auteurs font aussi bien sûr référence à son personnage de Samuel Gerard des films Le fugitifs et US Marshals. Dans cet album, la fameuse scène du FugitifsHarrison Ford alias le docteur Kimble saute du barrage pour échapper au marshall Gerard y est parodiée, sauf qu'ici, c'est Samuel qui se casse la gueule à cause de White.

 

Tommy Lee Jones (1946) est un acteur et un réalisateur américain. Avec des origines galloises et indiennes cherokee, il incarne le melting-pot américain. Après une scolarité brillante, il intègre la prestigieuse université d'Harvard pour y suivre des études littéraires. Diplômé, il part pour New York où il se lance dans une carrière artistique en montant sur les planches à Broadway dans A patriot for me.

Son premier rôle au cinéma est dans Love story, mais il poursuit ses aventures théâtrales toujours à Broadway avec Four on a garden et Blue boys. A partir des années 80, il joue régulièrement pour la télévision: Drôles de dames, Le Chant du bourreau, Gotham, Lonesome Dove... , prestations pour lesquelles il se voit récompensé de plusieurs Emmy Awards, et tourne dans quelques longs métrages: Les Yeux de Laura Mars, Nashville lady, Opération crépuscule...

Mais c'est au début des années 90 qu'il devient mondialement connu, notamment pour ses seconds rôles dans JFK d'Oliver Stone et Le fugitifs lui valent respectivement une nomination puis un Oscar pour le Meilleur second rôle masculin. Fidèle à Oliver Stone, sous la direction de qui il tourne Entre ciel et terre et Tueurs nés, il retrouve régulièrement ses rôles de prédilection : ceux de flics tenaces avec US Marshals et Double jeu, ou de méchants caricaturaux avec Blown away et Batman forever. Désormais connu et reconnu du grand public, il devient le héros de grosses productions estivales avec en 1997 notamment Volcano et Men in black.

En 2000, Clint Eastwood lui offre un voyage dans l'espace avec Space Cowboys, et William Friedkin, deux ans plus tard, le fait jouer dans un thriller aux côtés de Benicio Del Toro, Traqué.

Après Les Disparues en 2004, Tommy Lee Jones se lance dans la réalisation et signe Les Trois Enterrements de Mel quiades Estrada. Il joue en 2006 dans The Last Show de Robert Altman, et en 2007 dans un film de Paul Haggis, le poignant Dans la vallée d'Elah.

En début d'année, il était à l'affiche de No Country for Old Men - Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme des frères Coen, et prochainement, il sera devant la caméra de Bertrand Tarvernier dans Dans la brume électrique.

Tout le monde s'en fout mais: A Harvard, Tommy Lee Jones partage sa chambre avec Al Gore, vice-président des Etats-Unis sous l'administration de Bill Clinton.

Publié par Chelmi à 08:00am
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

Commentaires

mom 22/05/2008 06:23

j'aime bien sa caricature et l'acteur a+

Chelmi 22/05/2008 09:11


Moi aussi. :-)