...mais en fait non !

Vingt milles sous les mers - Dessin d'Alphonse Neuville. Vingt milles sous les mers - Dessin d'Alphonse Neuville.
Dessins de Neuville transposés en gravures par Hildibrand, illustrant Vingt mille lieues sous les mers de Verne.

Vingt mille sous les mers selon Hergé. Vingt mille sous les mers selon Hergé.
Tintin et Milou - Tome 12 de Hergé (Page 45, cases 8 et 12).

Dans Tintin et Milou - Tome 12 - "Le trésor de Rackham le Rouge" (Hergé, Casterman) Hergé s'inspire de deux dessins d'Alphonse Neuville reproduits en gravures pour illustrer le livre Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne dans deux cases de sa BD.

Ce n'est clairement pas les meilleurs clins d'œil référencés ici, mais d'autres articles viendront avérer ce fait établi qu'Hergé s'est bien inspiré à plusieurs reprises des mises en scène des gravures illustrant les œuvres de Jules Verne.

 

Pitch du livre:

Le scientifique français Pierre Aronnax, son fidèle domestique Conseil et le harponneur canadien Ned Land sont capturés par le capitaine Nemo qui navigue dans les océans du globe à bord du sous-marin Nautilus. L'aventure donne l'occasion de descriptions épiques dont un enterrement sous-marin, un combat contre des calamars géants...

La première gravure accompagne le passage suivant du roman: "De ces caisses s'échappaient des lingots." et la deuxième: "Un combat terrible s'engagea.".

Ce roman d'aventure fantastique de Jules Vernes (1828-1905) est paru en 1869.

PS: Alphonse de Neuville a œuvré pour beaucoup de romans de Jules Verne et Hildibrand l'a assisté en tant que graveur sur deux autres histoires.

Retour à l'accueil