13 Octobre 2008

Le Tiger Woods du rap

♪♫♫♫♫♪♪

Caricature de Eminem (J. G. Jones).

Dans le comics book Wanted (Jones et Millar, Delcourt), J. G. Jones croque Eminem et il donne le rôle de Wesley Gibson, le personnage principal du comics, un minable hypocondriaque frustré auquel le destin réserve un putain de revirement.
(L'image est tirée de la page 135, case 1).

 

Eminem (1972) est un chanteur américain. Il grandit dans le quartier noir de Détroit, élevé par sa mère. Très influencé par la musique hip-hop, le jeune garçon écrit ses premiers morceaux de rap vers l'âge de treize ans. Il se fait alors remarquer par des producteurs locaux, et prend part à plusieurs groupes de rap, mais le succès n'est pas au rendez-vous.

En 1996, il enregistre son premier album Infinite, qui fait un flop commercial mais qui lui permet d'obtenir la deuxième place au concours Rap Olympics de 1997. Il enchaîne avec son second album The Slim Shady LP en 1998 : le phénomène Eminem démarre, malgré la controverse soulevée par ses textes homophobes, violents, et misogynes.

Dr Dre le signe sur son label pour la sortie du troisième album The Marshall Mathers LP, et son duo avec la chanteuse anglaise Dido le propulse au sommet des hit-parades. Epaulé par son mentor, Eminem sort The Eminem Show en 2002 et l'album prend place parmi les meilleures ventes.

Après avoir marqué son territoire musical, le rappeur se lance dans le cinéma. Inspiré de son enfance difficile, il incarne le personnage principal du film 8 Miles, dont il signe la bande originale avec notamment le morceau à succès Lose Yourself. En 2004 sort l'album Encore mais après une tournée épuisante aux Etats-Unis en 2005, Eminem annule sa tournée en Europe et est hospitalisé.

Un recueil de morceaux Curtain Call sort la même année. Son label Shady Records fait son retour en 2006 en produisant le deuxième album de Obie Trice puis une compilation des nouveaux talents de son label intitulée Eminem Presents : The Re-Up. Il connaît à nouveau le succès en tant que producteur avec l'album de 50 Cent Curtis sorti en septembre 2007, qui se place parmi les meilleures ventes aux Etats-Unis.

Malgré de nombreux problèmes de santé, Eminem travaillerait vraisemblablement sur un nouvel album sans pour autant donner plus d'informations.

PS: Tout dernièrement ce comics a été adapté au cinéma (Wanted : choisis ton destin), et c'est James McAvoy qui prit le rôle du -Eminem papier- alias Wesley Gibson. Perso, j'ai bien aimé ce film trash et bourrin, mais finalement après avoir lu le comics, je me suis aperçu que le métrage était finalement très très librement adapté: très censuré, aseptisé et consensuel.... j'te raconte pas comme cette bd déménage, âme sensible s'abstenir... un PUTAIN de comics !

Publié par Chelmi à 08:00am
Avec les catégories : #caricature , #comics , #musique

Commentaires

Franck Jammes 19/12/2012 21:49


Je trouve qu'Ultimates est un de ses meilleurs travaux je parle de son premier run). Mais que par la suite, il s'est beaucoup reposé sur ses lauriers, et qu'il en fait beaucoup trop dans la com
tapageuse. J'ai l'impression de voir un Miller "de gauche" (mais pêté de thunes).

Chelmi 20/12/2012 09:54



Pour Millar come je l'ai dit, je ne suis pas d'accord ^^ , Wanted est excellent et j'adore aussi Old Man Logan par exemple.
Et sinon comme je l'ai déjà évoqué dans plusieurs commentaires d'autres articles, je fais toujours abstraction de la com' people et politique des artistes... ça m'évite à devoir boycotter pleins
d'œuvres monumentales créées pas de talentueux connards.
J'ai souvent pris les exemples de Tom Cruise avec la scientologie et Tom Selleck avec le lobby des armes... et c'est vrai que côté BD, Miller avec ses déclarations limite facho a largement sa
place dans mon panthéon des "Talentueux connards". Et mêmes si ça transpire dans ses bouquins, ça ne m'empêche pas de trouver ça très bons.
D'une manière générale, je pense être complètement hermétique au côté engagé des artistes, que je sois d'accord ou pas avec eux d'ailleurs. Je peux tout à fait me glisser dans la peau de tel ou
tel personnage de fiction mais une fois le bouquin refermé/le film finit/ect... je ne suis pas influencé par tel ou tel idéologie. Ce qui m'intéresse, c'est qu'on me raconte une histoire
intéressante et divertissante avec de bons personnages.
De plus j'ai souvent de gros problème avec les analyses à la -mord moi le nœud- de certaines œuvres. Par exemple, quand j'ai lu 300 de Miller, bien que connaissant les
opinons politique du bonhomme (ben oui, c'est comme la télé réalité, même si ça ne m'intéresse pas du tout, c'est difficile d'y échapper), je n'y ai pas du tout vu une apologie du
totalitarisme-démocratique face à l’axe du mal comme bon nombre de critiques, mais plus une satire... et de tout manière que ce soit l'un ou l'autre, ça n'enlèvre rien à l'œuvre (oui, je sais, je
suis en boucle. ^^).

Arf, je suis incorrigible, il a encore fallu que je m'étende sur ma fameuse théorie des "Monstrueux connards magistralement doué dans leur art". Désolé ! ^^



Franck Jammes 19/12/2012 18:22


J'ai lu Wanted et je n'ai pas aimé. Pour faire court, j'ai trouvé qu'il s'agissait d'un démarquage vulgaire, prétentieux et provoquant de Watchmen - et je passe sur le "message" de la dernière
page. Les dessins de G.J. Jones sont superbes mais je n'apprécie pas l'esprit de la "chose".


 Maintenant, ce n'est que mon avis, mais je trouve que Millar se laisse aller à la facilité.


ça ne m'empêche pas d'apprécier tes chroniques.

Chelmi 19/12/2012 18:34



T'inquiètes... pas de soucis... on ne peut pas être d'accord sur tout ! ;-)


Et là pour le coup, on est variment pas d'accord ^^ , car j'aime bien ce que fait Millarr (tout particuliairement Ultimates).



Zaïtchick 19/12/2012 09:22


J'apprécie autant Wanted que le rap en général... C'est dire !

Chelmi 19/12/2012 17:53



Tu as tort, Wanted est une "putain" de tuerie !  :-P


Je ne suis pas non plus très réceptif au rap, et certaines prises de position d'Eminem me pose problème, mais il n'empêche que quelques morceaux de sa discographie transcende tout ça et sont pour
moi de véritable tube incontournable. :-)