17 Novembre 2008

La Liberté éclairant le Monde

"- Je parie que tu t'es déjà posé la question, hein !
- Quelle question ?
- De savoir si elle est nue sous sa toge ? Elle est française, tu sais ça !"

SOS Fantômes II) ^^

La Statue de la liberté d'Auguste Bartholdi.
La Statue de la Liberté de Bartholdi.

La Statue de la liberté selon Albert Uderzo.
Astérix - Tome 22 de Uderzo et Goscinny (Page 35, case 7).

Dans Astérix - Tome 22 - "La grande traversée" (Uderzo et Goscinny, Hachette), Albert Uderzo fait un clin d'œil à la Statue de la Liberté de Bartholdi dans une des cases de sa BD contant les aventures d'Astérix et Obélix en Amérique. Ici la statue est remplacée par Astérix brandissant une torche de la main droite, et tenant dans sa main gauche une toile offerte par les indiens, faisant office de tablettes.

 

La Statue de la Liberté de Frédéric Auguste Bartholdi (1834-1904) est achevée en 1884. Gustave Eiffel a participé au projet en construisant la charpente métallique.

L'œuvre représente une femme drapée dans une toge et brandissant une torche de la main droite. Sur les tablettes qu'elle tient de la main gauche, on peut lire en chiffres romains 4 juillet 1776, jour de l'Indépendance américaine. A ses pieds, se trouvent les chaînes brisées de l'esclavage.

Les visiteurs doivent gravir 354 marches pour accéder à la couronne. Celle-ci est ajourée par 25 fenêtres symbolisant les 25 pierres gemmes. Les sept rayons de la couronne représentent les sept mers et continents. La statue est composée de 31 tonnes de cuivre et de 125 tonnes d'acier. Les plaques de cuivre qui recouvrent l'édifice ont une épaisseur de 2,37 millimètres. Sur une plaque de bronze du piédestal, est gravé le poème d'Emma Lazarus, intitulé The New Colossus qui s'adresse aux millions d'immigrants débarquant à Ellis Island.

La statue originale est remise officiellement aux Etats-Unis le 4 juillet 1884 à Paris, puis désassemblée en 350 pièces pour être réassemblé sur l'île de Bedloe, située en face de la presqu'île de Manhattan. Inaugurée par le Président Groover Cleveland le 28 octobre 1886, elle sera déclarée monument historique le 15 octobre 1924.

Bartholdi: "Je lutterai pour la liberté, j'en appellerai aux peuples libres. Je tâcherai de glorifier la république là-bas [(les Etats-Unis)], en attendant que je la retrouve un jour chez nous [en Alsace (non française à l'époque)]".
Bartholdi décéda le 5 octobre 1904 à Paris. L'Alsace et la Lorraine ne redeviendront françaises qu'en 1918.

Publié par Chelmi à 09:00am
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #sculpture-bronze

Commentaires

Pierig 18/11/2008 14:52

Salut Chelmi!Juste pour te dire que j'en apprends autant que je m'amuse à lire tes notes ... continue! ;)

Chelmi 18/11/2008 22:27


Salut ! :-)
Content que ça te plaise. Merci.
@+ sur le site maron ! ^^

EDIT: Et merci poci pour le coup de pub sur ton blog ! :-)


Zartan 17/11/2008 13:46

....et même pas un p'tit mot sur le Lion de Belfort du même Bartholdi ?!!....qu'on peut voir d'ailleurs dans plusieurs BD ( le lion pas Bartholdi ).

Chelmi 17/11/2008 17:00


Maintenant, c'est fait ! ^^