5 Mars 2009

Dessiner, c'est tricher !

Merci à Pasukare de BDthèque pour m'avoir fait part de ce clin d'œil ! :-)

Relativity de Maurits Cornelis Escher.
Relativity de Escher exposé au musée des beaux-arts du Canada.

Relativity selon Hermann.
Nic - Tome 3 d’Hermann et Morphée (Dernière case page 34).

Dans Nic - Tome 3 - "Ça, c'est Filarmo, Nic !" (Hermann et Morphée, Dupuis) Hermann parodie la célèbre lithographie de Maurits Cornelis Escher, Relativity, sur une planche de sa BD. L’architecture est identique, seules, les personnages sont remplacés par des animaux.

 

Cette lithographie sur un papier vélin crème, du néerlandais Maurits Cornelis Escher (1898-1972), est imprimée pour la première fois en décembre 1953.

Elle dépeint un monde paradoxal dans lequel les lois de la gravité ne s'appliquent pas. Il existe trois sources de gravité, chacune étant orthogonale aux deux autres. Chaque habitant vit dans un des puits de gravité, où s'appliquent les lois de la physique. La confusion apparente de l’œuvre vient du fait que les trois sources de gravité sont décrites dans le même espace.

La structure dispose de trois cages d'escalier, et chaque escalier peut être utilisé par des personnes qui appartiennent à deux différentes sources de gravité. Cela crée des phénomènes intéressants, comme dans l'escalier du haut, où deux habitants utilisent le même chemin, dans la même direction, et sur le même côté, mais les marches de l’un deviennent les contremarches de l’autre et vis versa.

Je te laisse te prendre la tête sur les autres points déroutant de cette perspective ! ^^

Maurits Cornelis Escher: "Tout cela n'est rien comparé à ce que je vois dans ma tête !" ^^

Publié par Chelmi à 09:00am
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #peinture-gravure

Commentaires

Robert Mudas 06/03/2009 16:34

Si je me souviens bien, il y a une scène similaire dans Elixirs (Arleston/Varanda), une très belle (double?)page qui m'avait bien marqué. Mais je ne sais pas si elle reprend ce même tableau.

Chelmi 06/03/2009 17:27


Figure toi, que j'ai pensé à la même chose en découvrent ce clin d'œil. Varanda a dû s'inspirer d'Escher, mais ça ne correspond pas assez pour que j'expose cette jolie case ici. :-)

PS: Ce n'est pas une double page, mais un 2/3 page (Tome 1, page 30, case 1). ;-)


michael conan 06/03/2009 00:49

vas VOIR mon blog une video de moi
explique ma demarche humaine
peut tu demander a tous de la regarder afin de comprendre

mon blog

http://michaelconan.over-blog.com/

Chelmi 06/03/2009 17:20


Je n'ai rien pigé à tes soucis avec M. Mickeël Roux, et pour tout dire,  ça ne m'intéresse pas. Tu as un blog pour t'exprimer, et je ne comprends pas pourquoi tu viens promouvoir ta
"""démarche humaine""" chez moi.

Je ne supprime pas ce message, car jusqu'à présent, je n'ai jamais rien censuré et j'aimerai continuer ainsi. Mais si ce genre de bizarrerie devait se reproduire souvent, je pourrai changer de
philosophie. kiCswiLA? n'est pas un bureau des pleurs !