16 Avril 2009

Montres molles

"La différence entre les surréalistes et moi, c'est que moi je suis surréaliste !".

Persistance de la mémoire de Salvador Dalí.
Persistance de la mémoire de Dalí exposée au Museum of Modern Art de New York.

Persistance de la mémoire selon Tramber.
William Vaurien - Tome 4 de Tramber (couverture).

Dans William Vaurien - Tome 4 - "Pas de cadeau pour Gromago" (Tramber, Albin Michel) Tramber parodie la toile de Salvador Dalí Persistance de la mémoire pour illustrer la couverture de sa BD.

 

Extrait de la fiche du Petit Larousse:

"[...] Thème récurrent dans son œuvre, les montres molles ne sont, selon Salvador Dalí [(1904-1989)], que le «camembert paranoïaque-critique tendre, extravagant, solitaire, du temps et de l'espace», définition typique du plus délirant de tous les surréalistes.

Transposition du thème classique du temps qui passe, cette Persistance de la mémoire [(1931)], avec au centre la caricature de l'artiste lui-même, vu de profil, est l'évocation, à travers un autoportrait sorti d'un rêve plus que de la réalité, du caractère éphémère de la vie humaine.

On retrouve dans cette petite peinture - à peine plus grande qu'une feuille de papier [(Huile sur toile de 24 x 31 cm)] - tout l'art de Dalí : minutie des détails, goût pour une facture classique emprunté aux maîtres du passé, audace de la perspective, mise en scène de sujets énigmatiques se référant à la «psychanalyse artistique de son auteur».[...]"

Salvador Dalí: "Le moins que l'on puisse demander à une sculpture, c'est qu'elle ne bouge pas".

Publié par Chelmi à 08:00am
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #peinture-gravure

Commentaires

Calypso 27/09/2011 08:47



Merci pour votre réponse ; j'en profite pour ajouter que la petite silhouette au fond du paysage est celle d'un autre tableau très célèbre de Dali (peint alors qu'il faisait encore partie du
mouvement surréaliste). :-))



Chelmi 27/09/2011 19:50



Effectivement, même si c'est le clin d'oeil à Persistance de la mémoire qui prédomine, c'est en fait un hommage àl'ensemble de l'oeuvre de Dali. :-)



Calypso 22/09/2011 12:16



Le personnage (féminin) en bas à gauche de la couverture de Tramber est aussi inspiré de deux autres tableaux plus tardifs de Salvador Dali.


Cordially, C.



Chelmi 27/09/2011 01:15



Merci pour cette précision. :-)



Thanagra 18/04/2009 08:46

Ceci dit j'aime bien Dali et j'ai visité ces deux musées, celui de Figueras en Espagne et celui de Montmartre à Paris et je possède les 6 affiches qu'il avait fait pour la SNCF en 1969. ( voir le lien )http://thanagra.vox.com/library/post/dali-dit-la-dalida-la-dit.html

Chelmi 18/04/2009 08:57


Perso, je ne suis pas très receptif à son œuvre.


Thanagra 17/04/2009 08:45

Dali avait tendance à se répéter un peu ( et pas que dans sa peinture )Il a dit aussi
La différence entre un fou et moi, c’est que je ne suis pas fou.

Chelmi 17/04/2009 18:29


Pourtant, c'est bien connu: Ils sont fous ces ro... heu... ces espagnols ! ;-)