20 Septembre 2009

...court Ingrid !

"Il ne faut pas oublier, il ne faut pas non plus en vouloir".

Caricature d'Ingrid Betancourt (Maëster).

Dans Sœur Marie-Thérèse - Tome 6 - "La guère sainte" (Maëster, Drugstore) Maëster croque Ingrid Betancourt et lui donne le rôle d'une figurante dans un supermarché.
(L'image est tirée de la page 7, case 7).

 

Ingrid Betancourt (1961) est une femme politique franco-colombienne. Ancienne sénatrice, activiste anti-corruption, et candidate écologiste aux élections présidentielles, elle est enlevée par les FARC -forces armées révolutionnaires de Colombie-, le 23 février 2002. Le 2 juillet 2008, Betancourt est libérée suite à une infiltration de l'armée colombienne au sein des FARC. L'otage franco-colombienne sort de la jungle après plus de six années de captivité.

PS: Depuis sa libération, son image d'"héroïne" ne cesse d'être égratignée, et la polémique d'enflée... "Hautaine, arrogante, égoïste, distante" ou "leader née, convaincante, tolérante, humble"... Franchement, j'en ai carrément rien à #†¥ø®§. On nous a déjà bien cassé les ¥ø#†#$© pendant sa captivité que ça devient insoutenable de remonopoliser l'Information sur elle maintenant qu'elle est libérée.
C'était le coup de gueule inutile avec quasiment un an de retard ! ^^

Publié par Chelmi à 07:00am
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #politique

Commentaires

chicojo 22/09/2009 12:02


je plussoie ce coup de gueule


Chelmi 23/09/2009 17:21


Ouais, je crois qu'on est beaucoup de cet avis, et il n'y a rien d'original ni d'héroïne dans ma prise de position. ;-)