20 Septembre 2006

Steve chez les Trolls

Après Charles Bronson, c'est au tour de ...

Caricature de Steve McQueen (Jean-Louis Mourier).

Dans Trolls de Troy - Tome 9 - "Les prisonniers du Darshan" (Mourier et Arleston, Soleil), Jean-Louis Mourier continue ses petits clins d'œil. Cette fois c'est au tour de Steve McQueen, qui comme Bronson, joue le rôle d'un mercenaire qui chasse le bébé troll.
(L'image est tirée de la page 12, case 6).

Je pense que les auteurs rendent aussi hommage à son personnage de Vin dans Les sept mercenaires où il était d'ailleurs accompagné de Charles Bronson alias Bernardo. Mais aussi à celui de Josh Randall, le héro de la série télé Au nom de la loi, car le poignard qu'il porte au ceinturon a une forme qui me fait étrangement penser au canon scié qu'il affectionne tant dans la série.

 

Steve McQueen (1930-1980) était un acteur (et un pilote auto/moto) américain. Il s'est d'abord essayé à plusieurs métiers avant de devenir acteur: gardien dans une scierie, engagé chez les marines en tant que mécanicien, chauffeur poids lourd, fabricant de fleurs artificielles, débardeur. Voilà un garçon qui multiplie les expériences ^^. Mais en 1952, il plaque tout et étudie à l'Actor Studio et fait ses débuts à Brodway. En 1956, il décroche son premier petit rôle au ciné dans Marqué par la haine au côté de Paul Newman (Deux acteurs que je confondais tout le temps dans ma jeunesse). S'en suit Danger planétaire où il tient cette fois-ci le haut de l'affiche (J'ai découvert ce film il y a peu, les effets spéciaux sont assez kitchs, la masse gélatineuse m'a fait mourir de rire ^^). La même année (1958), il décroche le rôle du chasseur de prime au grand cœur Josh Randall de la série télé Au nom de la loi. Il tient ce rôle durant trois saisons et grâce à celui-ci et sa notoriété grandissante, Hollywood lui ouvre grand ses portes avec Les Sept mercenaires, L'affaire Thomas Crown, et La Grande évasion encore avec Bronson.

Dans ce dernier, en tant que pilote et passionné de sport mécanique, McQueen fait lui-même les cascades à moto de la fin du film. De même dans l'excellent Bullitt, c'est lui qui conduit la Ford Mustang dans la scène de poursuite en plein Los Angeles à 200 km/h (Pour moi, la première VRAIE poursuite de bagnole au cinoche, même si depuis on a en vu d'autres, celle-ci reste une référence). Et tu ne t'étonneras donc pas de le retrouver dans le film Le Mans. C'est un peu le Bébel 'ricain. ^^

Il est alors l'un des plus grands acteurs de sa génération. Je le trouve d'une élégance désinvolte (à la paul Newman, c'est peut être bien pour ça que je les confondais) qu'il sait parfaitement utiliser dans ces films: La canonnière du Yang-Tsé, Papillon, Le Guet-apens, La Tour infernale où il retrouve Newman... de grands films inoubliables pour un acteur intemporelle.

Il meurt d'une crise cardique en 1980, il avait 50 ans et était atteint d'un cancer probablement causé par l'amiante présente dans les combinaisons qu'il portait durant les courses automobiles.

PS: J'ai encore quelques guest stars en réserve sur cet album. ;-)

Publié par Chelmi à 15:00pm
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

Commentaires

Fei 21/09/2006 10:35

Steve Mc Queen est un peu mon idole, je l'adore !!!!

Chelmi 21/09/2006 10:48

Moi aussi, je l'apprécie énormément, mais mon idole 'ricain c'est le grand Clint. ^^