27 Septembre 2006

Boudu

Je vais te parler d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître...

Caricature de Michel Simon (Morris).

Dans Lucky Luke - Tome 14 - "Ruée sur l'Oklahoma" (Morris, Dupuis), Morris caricature Michel Simon en lui donnant le rôle du gros bras gentil mais bêta qui obéit au ordre du démoniaque Coyote Will. Heureusement son bon cœur le fait passer dans le camp des gentils au fil de l'histoire.
(Limage est tirée de la page 10, case 6).

 

Michel Simon (1895-1975) était un acteur suisse. Après s'être essayé au théâtre, il apparaît dans le cinéma muet dans La Passion de Jeanne d 'Arc en 1928, mais il doit ses premiers rôles d'importance dans le cinéma parlant à Jean Renoir, avec au début des années 30: La Chienne puis Boudu sauvé des eaux.

Michel Simon: "Je suis né en 1895, et comme un malheur n'arrive jamais seul, cette année la les Fréres Lumiére inventaient le cinématographe". ^^

Il a beaucoup marqué le cinéma français par ses rôles très touchants et profonds. Il n'a pas loin d'une centaine de films à son actif, je vais donc me contenter de ne t'en citer que quelques uns (que je connais) en essayant de te montrer tout le panel de son répertoire: Quai des brumes où il joue Zabel, Panique où il interprète Monsieur Hire, La beauté du diable où il incarne Méphisto, et enfin Austerlitz en vieux grincheux colérique. Il a cette capacité à rendre chacun de ces rôles uniques et est capable de passer avec une aisance incroyable du comique au tragique, et du dramatique au vaudeville.

A noter qu'en 1967, il obtient finalement un prix d'interprétation pour son rôle dans Le Vieil homme et l'enfant de Claude Berri.

PS: Il a un fils qui est aussi acteur, François Simon.

Publié par Chelmi à 10:50am
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

Commentaires

Fei 28/09/2006 18:41

Et c'était qui, Coyote Will ? ^^

Chelmi 28/09/2006 18:47

Tu me pose une colle. ^^

Maludi 28/09/2006 06:38

Si je comprend bien... là tu es fatigué :D

Chelmi 28/09/2006 13:28

Oui et c'est rien de le dire. :-(