1 Octobre 2006

James chez les Trolls

Et hop encore un mercenaire de plus.

Caricature de James Coburn (jean-Louis Mourier).

Dans Trolls de Troy - Tome 9 - "Les prisonniers du Darshan" (Mourier et Arleston, Soleil) Jean-Louis Mourier caricature James Coburn et comme précédemment avec Bronson et McQueen, il lui donne le rôle d'un mercenaire parti à la chasse aux bébés trolls.
(L'image est tirée de la page 12, case 6).

Les auteurs continuent leur petit passage en revu des Sept mercenaires après Bernardo et Vin, c'est au tour de Britt, le lanceur de couteaux, de montrer le bout de son nez. Ils font aussi un clin d'œil au film: Il était une fois la révolution car le mercenaire porte un long cache poussière et des petites fioles en bandoulière qui font étrangement penser à des bouteilles de nitroglycérine que Coburn affectionne tant dans le film de Sergio Leone.

 

James Coburn (1928-2002) était un acteur américain. Il suit des cours de théâtre à Los Angeles, avant de décrocher son premier rôle au cinéma en 1959 dans La Chevauchée de la vengeance et l'année suivante dans Les sept mercenaires. Déjà très populaire, Don Siegel l'engage en 1962 pour jouer dans L'enfer est pour les héros. En 1963, on le retrouve encore sur une sacrée affiche au casting impressionnant avec La grande évasion où il retrouve Bronson et McQueen. Ça c'est du début de carrière ! OO

Il ne se cantonne pas seulement au film de grande aventure, il s'essaie également à la comédie, d'abord avec la série des Flint, l'espion charmeur et éphémère rival de James Bond, un Austin Powers avant l'heure (Notre homme Flint, F comme Flint), puis dans Qu'as-tu fait à la guerre Papa ?.

Mais son physique et sa gueule de cow-boy, le ramènent forcément aux Westerns, tournant avec les plus illustres représentants de ce genre comme Sam Peckinpah avec Major Dundee, Pat Garrett et Billy le Kid ; Sergio Leone avec Il était une fois la révolution ; Richard Brooks avec La Chevauchée sauvage. Il tourne également dans de nombreux films de guerre comme La Bataille du Midway et Croix de fer.

Il se fait beaucoup plus rare durant les années 80, mais il fait un retour remarqué au cinéma en 1990 dans Young Guns 2, puis dans Hudson Hawk en 1991, deux film dans lesquels il joue les méchants de service. Il fait aussi des petites apparitions dans Sister Act 2 et Le professeur Foldingue.

Coburn remporte un Oscar du meilleur acteur en 1998 pour son rôle de père de famille vieillissant, cruel, et alcoolique dans Affliction de Paul Schrader.

PS: En me relisant, je vois que j'ai oublié un film que j'aime beaucoup même si Coburn n'y joue pas un grand rôle: Maverick avec Mel Gibson et Jodie Foster.

Publié par Chelmi à 10:33am
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

Commentaires