6 Octobre 2006

Uderzus

On n'est jamais mieux servis que par soi-même...

Auto-caricature d'Albert Uderzo.

Dans Astérix - Tome 23 - "Obélix et compagnie" (Uderzo et Goscinny, Hachette) Albert Uderzo se croque lui-même en légionnaire romain du camp retranché de Babaorum. Pas mécontent que la relève arrive, il quitte le camp en transportant un de ses collègues ivre mort.
(L'image est tirée de page 6, case 5).

 

Albert Uderzo (1927) est un dessinateur scénariste de bande dessinée français d'origine italienne. C'est très jeune qu'il découvre la BD avec Mickey Mouse publié dans le journal Le Petit Parisien. A l'age de 16 ans, il est embauché par la société parisienne d'édition. Il y apprend les bases du métier. Sa première illustration est une parodie de la fable de La Fontaine Le Corbeau et le Renard qui est publiée dans le magazine Junior.

Dans les années 40, il travaille sur plusieurs projets: la série animée Clic-Clac (avec Renan de Vela), l'illustration de Flamberge (un récit signé Em-Ré-Vil), et quelques petites séries pour les Editions du Chêne et le magazine O.K. (Arys Buck, Le Prince Rollin et Belloy l'Invulnérable...). Ensuite, il devient journaliste illustrateur pour France-Dimanche, ce qui ne l'empêche pas de dessiner pour France-Soir une BD verticale (Le Crime ne paie pas).

En 1950, Uderzo dessine quelques épisodes de Captain Marvel Jr. pour le magazine Bravo!. Vivant quelques temps en Belgique, il rencontre les dessinateurs Victor Hubinon, Eddy Paape et Mitacq, mais aussi et surtout les scénaristes Jean-Michel Charlier avec qui il reprend Belloy et crée Clairette, et René Goscinny, qui deviendra son meilleur ami et collègue. Ensemble, ils créeront de multiples séries: Jehan Pistolet, Luc Junior, Oumpah-Pah, Bill Blanchard...

En 1959, un nouveau magazine voit le jour: Pilote. Uderzo y collabore dès le lancement avec deux séries: Tanguy et Laverdure (avec Charlier) et Astérix (avec Goscinny). Elles auront toutes les deux un énorme succès surtout la seconde qui conte les histoires d'irréductibles Gaulois résistant encore et toujours à l'envahisseur romain. Astérix devient la BD française la plus populaire de l'histoire de la bande dessinée.

Uderzo se consacre de plus en plus à Astérix et laisse tomber les autres séries. Le premier tome d'une longue série d'albums paraît en 1967. En 1974, Goscinny et lui fondent les Studios Idéfix qui verront sortir des longs métrages animés tels que Les douze travaux d'Astérix et La ballade des Dalton.

En 1977, Goscinny décède et Uderzo décide de continuer l'aventure seul. La série compte à ce jour plus d'une trentaine de tomes.

PS: Sur cette même case quelle autre personnalité trouve-t-on au côté d'Uderzo et Tchernia ?

Publié par Chelmi à 15:50pm
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #auteur-bd

Commentaires

Scorpion 06/10/2006 23:35

En général, lorsque Uderzo se caricature, son compère Goscinny subit le même sort juste à côté. :D J'ai bon?

Chelmi 07/10/2006 19:06

Oui. :-)Comme dirait Laurence: "Exact !" ^^