4 Novembre 2006

Pas de fumée sans train !

Toujours dans le monde de Rat, Taupe, Crapaud et compagnie, après L'origine du monde, qui t'as bien fait réagir, un autre tableau mais plus chaste cette fois... ^^

Train dans la campagne de Claude Monet.
Train dans la campagne de Monet exposé au musée d'Orsay.

Train dans la campagne selon Michel Plessix.
Le vent dans les saules - Tome 3 de Plessix (Page 21, case 10).

Dans Le vent dans les saules - Tome 3 - "L'échappée belle" (Plessix, Delcourt), Michel Plessix insère le tableau de Claude Monet le Train dans la campagne dans une case de sa BD. Ce passage illustre le voyage en train de Crapaud à destination de ses pénates.

 

Extrait de la fiche du musée d'Orsay :

"[Claude Monet (1840-1926) peint cette toile en 1870.] [...] Ce petit tableau, antérieur à la naissance effective du mouvement impressionniste (la première exposition du groupe n'aura lieu que quatre ans plus tard) est représentatif de la préférence accordée à la nature domestiquée de l'Ouest parisien sur la nature plus «sauvage» des campagnes de la province ; la jeune génération des peintres sur le motif plante son chevalet devant une nature-jardin aménagée par l'homme, en un mot: esthétisée.

En dépit de la remarque du critique Jules Champfleury dans son recueil-manifeste Le Réalisme paru en 1857: «La machine, et le rôle qu'elle joue dans le paysage, ne suffit-elle pas à un beau tableau ?», l'apparition d'un sujet industriel -le chemin de fer- est encore bien timide. Seuls les wagonnets sont visibles, la locomotive dissimulée derrière un paravent végétal laissant seulement voir son panache de fumée ; la machine, qui n'a pas encore conquis son statut d'objet esthétique, est en fait voilée par les arbres touffus.

Sur le plan technique, l'heure n'est pas encore venue des touches multiples de couleurs éparpillées, et les teintes, homogènes et peu nuancées, aux contrastes vifs, sont réparties en larges zones selon une distribution simplifiée des lumières et des ombres, assez analogue du point de vue des tonalités au rendu des premières photographies. [...]".

Si vous le dîtes, moi, je veux bien vous croire. ^^

PS: Le vent dans les saules est une vraie mine d'or pour ce genre d'article. :-)

Publié par Chelmi à 13:57pm
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #peinture-gravure

Commentaires

Oxo 05/11/2006 10:45

Merci encore de nous faire ces tableaux issus du Vent, moi qui pensais que seuls les tableaux du début du Chapitre 3 (Version intégral) étaient dans l'album!!!!

Chelmi 05/11/2006 11:04

Mais de rien. C'est un vrai plaisir de partager ça avec vous.  :-)(C'est un peu concon comme réponse mais c'est sincère).

Timon 04/11/2006 22:31

Waouh o_O'. Je vais attendre que tu donnes tous les tableaux pour relire Vent dans les saules ... (je ne pense pas que je les trouve par moi-même)Sinon à noter que Plessix a rajouté un petit peintre par rapport à la composition initiale ... de là à penser qu'il a représenté a Claude Monet en train de peindre son "Train dans la campagne", il n'y a qu'un pas. C'est une petite mise en abîme.Chelmi >> Pour sûr que tu as bien saisi le 1er paragraphe. Continue comme ça, c'est big bamboule.

Chelmi 04/11/2006 22:50

Merci. :-)Si tu avais prévu de relire Le vent dans les saules la semaine prochaine, il va alors falloir que tu patientes quelques mois ! ^^Je pense aussi, que le petit gars qui peintulure, c'est Monet.PS: Moi non plus, je ne les aurais pas trouvées  tout seul toutes ces peintures. *sifflote*