Ce n'est pas une caricature à proprement parlé car cette BD est une adaptation de la série TV. Il est donc assez normal que les personnages couchés sur le papier «ressemblent» aux acteurs de la sitcom. Comme je suis fan de leurs sketchs télévisisuels et que pour une fois le passage en planche ne donne pas naissance à un pur navet commercial (Bigard, Caméra café...) mais à un album de qualité avec une vraie histoire inédite, je ne vais pas bouder mon plaisir de te montrer leurs tronches, en commençant par...

Caricature d'Alexandre Astier (Steven Dupré).

Dans Kaamelott - Tome 1 - "L'armée du Nécromant" (Dupré et Astier, Casterman), Steven Dupré dessine Alexandre Astier alias le Roi Arthur.
(L'image est tirée de la page 29, case 7).

 

Alexandre Astier (1975) est un acteur, scénariste, réalisateur et compositeur français. Il n'est pas à l'origine destiné à faire carrière à la télévision. Musicien de formation, il a fréquenté le conservatoire supérieur pendant plusieurs années, avant de rejoindre l'American School of Modern Music. Ce qui explique qu'il soit également le compositeur de la bande-son de sa série Kaamelott.

Mais ses quelques expériences sur les planches lui donnent l'envie d'écrire. Ses premières pièces comiques jouées à Lyon rencontrent un certain succès: Poule fiction, Le Jour du froment. Il s'essaye ensuite au court métrage avec Un soupçon fondé sur quelque chose de gras puis Dies Irae. Ce dernier est récompensé du prix du public du festival Off-Courts en 2003.

C'est en découvrant les ruines d'un château du XIIe siècle qu'il décide de remanier Dies Irae pour écrire l'histoire du roi Arthur et des chevaliers de la Table ronde : Kaamelott est né. Alexandre Astier va réellement s'impliquer dans ce projet, refusant l'aide de scénaristes pour écrire les scripts et faisant participer à la série des membres de sa famille. Cette série burlesque et complètement barrée a un franc succès et en est déjà à sa quatrième saison.

Il fait sa première véritable apparition au cinéma en 2006 dans Comme t'y es belle. Prochainement, on devrait aussi le voir dans Astérix aux jeux Olympiques et A fond.

Arthur: "Seigneur, je me vouerai tout entier à la noble quête dont Vous m'honorâtes. Mais avec l'équipe de romanos que je me promène, ça va pas être facile !".

Retour à l'accueil