7 Janvier 2007

Le cogiteur

Après le bronze de Myron et le marbre des Rhodiens ...

Le Penseur de Rodin.
Le Penseur de Rodin.

Le Penseur selon Albert Uderzo.
Astérix - Tome 18 de Uderzo et Goscinny (Page 16, case 1).

Dans Astérix - Tome 18 - "Les lauriers de César" (Uderzo et Goscinny, Hachette), Albert Uderzo insère la statue de Auguste Rodin: Le Penseur dans une des cases de sa BD. Ici le penseur est remplacé par un esclaves de luxe appartenant au marchand Tifus.

 

Le Penseur, modelé par Rodin (1840-1917) pour la Porte de l'Enfer entre 1880 et 1882, sera exposé dans sa taille originale ( 71,5 x 40 x 58 cm, je l'imaginais beaucoup plus grand oO) à Copenhague en 1888, puis agrandi en 1902 et exposé sous cette forme au Salon de 1904. Gabriel Mourey, directeur de la revue Les Arts de la vie lancera une souscription afin de réaliser le bronze "offert au peuple de Paris", pour effacer l'affront du refus du Balzac en 1898.

Le bronze, inauguré devant le Panthéon le 21 avril 1906, sera ainsi la première oeuvre de Rodin érigée dans la capitale de Paris. Considérée comme un symbole socialiste par les Conservateurs, la statue sera transférée dans les jardins de l'Hôtel Biron - devenu musée Rodin - en 1922. Un autre exemplaire domine la tombe de Rodin et de sa femme à Meudon.

PS: En regardant de plus près le positionnement des deux bras, on s'aperçoit que Uderzo ne devait pas avoir de modèle sous la main quand il a dessiné cette case.

Publié par Chelmi à 11:29am
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #sculpture-bronze

Commentaires

Edenflo 24/06/2020 14:31

Personnellement, la posture que l'on retrouve dans le dessin d'uderzo est la bonne. Alors comment se fait t'il que la sculpture ne soit plus la même que celle que j'ai découverte dans ma jeunesse, je n'en ai aucune idée. Mais cela ne s'arrête pas là, ce phénomène se retrouve dans énormément de chose courante de la vie comme dans star wars etc. J'ai vu certaines vidéos sur youtube qui traite de ce sujet appelé l'effet mandela mais cela ne m'a pas vraiment convaincu.

Yvan 10/12/2019 00:30

Je ne suis pas d'accord avec vous Timon, vous ne savez pas si il n'avait pas de modèle. Le faux imaginaire collectif est l'explication facile or ce phénomène est décliné sur pleins d'autres domaine et s'appelle l'effet Mandela. Maintenant, si le dessinateur avait justement un modèle, cela prouverait qu'il y a un bug et que nous ne vivons pas dans la réalité que l'on croit. Pour les autres sujets, il reste des traces des anciens souvenirs, comme ce dessin.

Timon 07/01/2007 15:08

Concernant le post-scriptum de l'article, c'est là tout le génie de Rodin. Uderzo reprend l'imaginaire collectif qui "veut" que lorsque l'on pense c'est la main/ le poing sur le front.Pour moi Rodin a su faire passer beaucoup d'idée à travers d'une posture somme toute assez "banale" (en comparaison de celle d'Uderzo qui est plus dramatique). C'est du génie.Si il n'y a pas à dire, j'adore la rubrique kesKIfouLA ^_^

Chelmi 07/01/2007 16:25

Eh bien quel enthousiasme ! Ça fait plaisir !   :-)