7 Février 2007

Croisière parmi les nymph...

... éas. ^^

Nymphéas bleus de Claude Monet.
Nymphéas bleus de Monet exposé au Musée d'Orsay.

Nymphéas bleus selon Michel Plessix.
Le Vent dans les saules - Tome 1 de Plessix (La couverture de l'album).

Dans Le vent dans les saules - Tome 1 - "Le bois sauvage" (Plessix, Delcourt), Michel Plessix s'inspire grandement du tableau de Claude Monet Nymphéas bleus pour dessiner la couverture de sa BD. Il y ajoute tout de même Taupe et Rat dans une barque.

La mise en page n'est pas vraiment superposable, mais tous les détails sont là: l'eau, les nénuphars en fleur, le feuillage, les couleurs et l'ambiance.

 

Descriptif "maison" du tableau :

(Maison, car encore une fois, je n'ai pas trouvé de fiche détaillé, finalement on ne trouve pas tout sur le net).

En 1916, Claude Monet (1840-1926) peint les Nymphéas bleus. Cette toile deux mètres sur deux, peint à l'huile, représente un paysage au alentour de Giverny (en Haute-Normandie) où l'on peut voir des nénuphars en fleurs sur une étendu d'eau, le tout surplombé de feuillage.

PS: Pourquoi faire des nymphéas bleus quand on peut les faire blancs ? Pourquoi appeler ça des nymphéas quand on peut les appeler des nénuphars ? ^^

Publié par Chelmi à 11:23am
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #peinture-gravure

Commentaires

Robert Mudas 08/02/2007 09:27

J'avais lu un truc sur les nymphéas de Monet (je suis pas sûr que ce livre parlait des Nymphéas BLEUS) qui disait que ce tableau était une prise de tête pour tout esprit qui cherchait à le regarder car il était rond : il s'agit de huit panneaux qui se suivent chacun, formant un cercle, et alors pour l'exposer il fallait utiliser une pièce circulaire unique. Du coup les gens ne savaient pas par où regarder tellement ça les perturbait qu'il n'y ait pas de cadre.
Tu en as entendu parler dans tes recherches ou je délire violemment ?

Chelmi 08/02/2007 09:33

Non pas vraiment, mais ça ne veut pas dire que tu divagues car je sais que Monet a peint pleins de tableaux de Nymphéas, alors pourquoi pas...