20 Février 2007

THE Pin Up

"Je ne veux pas être riche. Je veux être merveilleuse".

Caricature de Marilyn Monroe (Didier Crisse).

Sept ans de réflexions selon Didier Crisse. Dans Les sorcières de l'épée de cristal: Lorette et Harpye (Crisse et Goupil, Vents d'Ouest) Crisse caricature Marilyn Monroe dans le rôle de Lorette, une sorcière qui a emprunté l'apparence de la ravissante actrice afin de se dégotter un prince charmant.

Plus qu'un clin d'œil à Marilyn, c'est un hommage à la désormais scène culte du film de Billy Wilder Sept ans de réflexion dans laquelle sa robe blanche virevolte et se soulève magnifiquement à cause du souffle provenant d'une grille du métro.

Tom Ewell alias Richard Sherman est un parfait Américain: marié, un enfant, il se croit heureux. Mais tout va changer en un été, lorsqu'il envoie sa famille en vacances et se retrouve seul à New York. Après sept ans de mariage, il fantasme allègrement sur les filles qu'il rêve de séduire. L'arrivée d'une charmante voisine va bousculer sa vie et mettre à rude épreuve sa fidélité.

Encore une fois, après Ursula Andress, Kim Basinger, Sophia Loren, Daryl Hannah et d'autres à venir, les héroïnes de ce strip ont autant leur place dans kiCswiLA? que dans kesKIfouLA?.
(L'image est tirée de la page 33, case 7).

 

Marilyn Monroe (1926-1962) était une actrice américaine. Elle est élevée par une mère à la limite de la folie, qui fait de fréquents séjours en hôpital psychiatrique, elle ne connaîtra jamais le nom de son père. A 19 ans, teinte en blonde (Un mythe s'effondre, c'est une fausse blonde ^^), elle débute sa carrière comme modèle pour le photographe André de Dienes, son amant. Bien décidée à se sortir de son milieu pauvre, elle devient une lectrice acharnée, suit des cours de comédie et de littérature à l'Université de Los Angeles.

En 1948, la Columbia lui donne sa chance. Elle signe un contrat de 6 mois, et apparaît pour la première fois à l'écran dans Dangerous Years. Comme ses quelques seconds rôles, où elle chante, danse et joue la comédie: La Reine du Music-hall, ne suffisent pas à la faire remarquer, elle reprend son travail de modèle. L'année suivante, elle crée le scandale lorsqu'elle pose nue pour le tout nouveau magazine Playboy dont elle la première Playmate d'une longue liste à venir.

En 1950, John Huston l'engage pour Quand la ville dort, tandis que Mankiewicz la retient au casting d'Eve. Elle signe un contrat de 7 ans avec 20th Century-Fox, et multiplie les collaborations, jouant sous la direction de Fritz Lang Le Démon s'éveille la nuit et Howard Hawks Chérie je me sens rajeunir. Hollywood la cantonne dans des rôles de blondes écervelées, mais en 1953, Niagara marque un tournant dans sa carrière. Pour la première fois, elle tient le rôle principal, celui de l'épouse volage de Joseph Cotten. La même année, elle se marie avec le joueur de base-ball Joe Dimaggio, dont elle divorce en 1954.

Dès lors, elle accumule les succès, principalement des comédies où elle se joue de son image: Les Hommes préfèrent les blondes, Sept ans de réflexion, Certains l'aiment chaud... De star, elle devient icône. Blonde platine, pulpeuse, on lui prête des liaisons notamment avec John et Robert Kennedy dans l'Amérique puritaine des années 50. Mais au-delà de la provocation et du glamour immortalisé, Monroe se révèle une actrice capable d'émouvoir. Dans Arrêt d'autobus, la comédienne surprend dans un registre tragi-comique et laisse apparaître une fragilité déjà perceptible quelques années au paravant dans La Rivière sans retour. Son mariage avec le dramaturge Arthur Miller achève de casser l'image d'une Marilyn superficielle.

En 1961, après quelques collaborations inattendues, avec Laurence Olivier Le Prince et la danseuse et Yves Montand Le Milliardaire, Monroe campe une héroïne brisée dans ce qui deviendra son dernier film, Les Désaxés.

Dépressive, elle remet les pieds sur un plateau un an plus tard pour entamer le tournage d'un film resté inachevé, Something's got to give. Elle s'éteint le 5 août 1962, à l'âge de 36 ans, victime d'une overdose de barbituriques. L'enquête conclut à un suicide. Mais encore aujourd'hui plane un doute de complot et de crime politique.

Marilyn Monroe: "Une carrière, c'est fantastique, mais on ne peut pas se blottir contre elle la nuit quand on a froid".

Publié par Chelmi à 10:25am
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv , #glamour

Commentaires

Oxo 20/02/2007 19:36

Les Désaxés est un film magnfique que je conseille à tous.Toutes les stars dans ce flm semblent au bout du rouleau et incarne leurs personnages comme s'il était eux même.Marily était en plein divorce avec Arthur Miler et Clark Gable n'avait plus que quelques semaines à vivre.

Chelmi 21/02/2007 00:02

Pas mieux, pour moi aussi "Les désaxés" est le meilleur film de Marilyn. :-)