30 Mars 2007

La main de dieu

"Arriver dans la surface et ne pas pouvoir tirer au but, c'est comme danser avec sa sœur".

Caricature de Diego Maradona (Mathieu Reynès).

Dans Lola Bogota - Tome 3 - "Le clan des Siciliens" (Reynès, Brrémaud et Chanoinat, Bamboo) Mathieu Reynès croque Diego Maradona et lui donne le rôle d'un gangster surnommé le Dribbleur. C'est un des hommes de main de Armand Abadi, le chef d'une bande de mafieux argentins spécialisés dans le vol de train.
(L'image est tirée de la page 11, case 5).

Pour être sûr qu'on ne manque pas ce clin d'œil fait à cette légende du football, les auteurs lui font porter un pull aux couleurs de l'équipe nationale argentine.

 

Diego Maradona (1960) est un footballeur argentin. Il intègre sa première équipe à 9 ans et confirme rapidement ses dons en rejoignant, alors qu'il n'a même pas 16 ans, l'équipe nationale Argentinos Junior. Il est Ballon d'or et Champion du monde junior en 1978. 78, un grand millésime ! ^^

Son ascension est alors fulgurante et les clubs et les victoires se succèdent: Boca Juniors avec une victoire nationale en 1981, l'Espagne et le FC Barcelone où son équipe remporte plusieurs titres en 1983. Vient ensuite l'Italie et le SSC Naples avec lequel il jouera de 1984 à 1991 en remportant deux titres de Champion d'Italie en 1987 et 1990, une Coupe d'Italie en 1987, une Coupe UEFA en 1989 et une Supercoupe d'Italie en 1990.

La véritable consécration a lieu avec l'équipe argentine en 1986 avec une victoire contre l'Allemagne à la Coupe du Monde du Mexique. Une victoire acquise par un but de différence (3-2) marqué avec la main de Maradona, d'après lui: "La main de Dieu".

La suite de sa carrière se fait moins glorieuse au tournant des années 90. Plusieurs fois inculpé pour trafic de drogue et consommation de cocaïne, il tentera en vain de revenir à son plus haut niveau. Il est réintégré dans l'équipe argentine pour le Mondial 1994 mais en est rapidement expulsé pour cause de dopage.

Malgré ses déboires, Diego est toujours resté dans le coeur des argentins. Il a été élu en 1999 Sportif du siècle en Argentine avec à son actif 333 buts et 88 sélections en équipe nationale argentine. Maradona est considéré par ses compatriotes comme un véritable Dieu du football dans un pays où ce sport est une religion (Pour indication, la seule ville de Buenos Aires compte près de 20 clubs de première division et autant de stades Oo).

PS: Rien à voir, mais je tiens juste à remercier Stéph, qui sur son blog Moleskine et moi... (Blog que je vous invite à consulter car ses commentaires avisés sur les films, BDs, et un tas d'autres choses sont vraiment intéressants et particulièrement bien écrit) m'a fait un sympathique coup de pub.

Publié par Chelmi à 08:25am
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #sport

Commentaires