11 Avril 2007

JVH...

... un belge comme JCVD, au coup de pied retourné moins maîtrisé mais à la prose plus claire. ^^

Caricature de Jean Van Hamme (Bruno Gazzotti).

Dans Soda - Tome 10 - "Dieu seul le sait" (Gazzotti et Tome, Dupuis) Bruno Gazzotti croque Jean Van Hamme et lui donne le rôle d'un docteur spécialiste de l'amnésie participant à un débat télévisé.
(L'image est tirée de la page 25, case 1).

Outre ce clin d'œil fait à Van Hamme, les auteurs rendent hommage à l'une de ses séries phare: XIII. Ce tome 10 de Soda commence par un rêve qui ressemble fortement à la première planche de XIII avec Soda échoué sur une plage et arborant un mystérieux tatouage; au cours de l'aventure Salomon devient amnésique; et pour chapoter le tout, Gazzotti s'amuse à insérer le chiffre treize sur chacune des planches de l'album.

 

Jean Van Hamme (1939) est un romancier et un scénariste bédé, télé et ciné belge. Après des études de journalisme et d'économie politique et quatre licences universitaires, il poursuit pendant 12 ans une carrière dans le marketing. Ses expériences administratives lui vaudront d'ailleurs le poste de directeur des éditions Dupuis en 1986. Poste qu'il occupera moins d'une année, préférant de loin se consacrer à l'écriture.

Il a déjà touché à l'écriture en traduisant des strips américains pour le journal Le Moustique entre 1965 et 1967. En 1968, c'est Paul Cuvelier qui permet à Van Hamme d'entrer dans le monde de la BD, en lui commandant un scénario pour une série adulte: Epoxy. Il écrit par la suite pour le même dessinateur deux scénarii pour une série déjà existante: Corentin (Tome 7 et 8, Le Lombard).

Ayant fait ses preuves, il scénarise deux albums de Mr Magellan pour Géri et quatre tomes de Michael Logan pour Beautemp. Il reprend également pour quatre aventures la série de Greg Domino pour Chéret. En 1977 il envoie un scénario à Greg au Journal de Tintin. Ce dernier est emballé par l'histoire et propose le dessin à Dany, et Histoire sans héros paraît et est acclamé par la critique. Il remporte le Prix St-Michel du meilleur scénario réaliste.

En 1976, il rencontre Rosinski, un artiste-peintre polonais voulant faire de la BD. Afin de rester dans ce que Rosinski fait de mieux, il lui propose une série mettant en vedette un viking, Thorgal, qui remporte un franc succès en Europe. En 1978, Dany lui demande de créer un personnage commercial, de là naît Arlequin.

Il écrit par la suite cinq scénarios de Tony Stark pour Aidans aux éditions Novedi de 1980 à 1981. Mais entre temps, il publie plusieurs romans dont la série des Largo Winch chez Mercure et Le Télescope chez Le Cri. Suivront dans les années 90: Les Steenfort, maîtres de l'orge chez Robert Laffont et Le destin des Steenfort chez Nil.

En 1984, Greg lui présente Vance, et Van Hamme décide de créer une série sur mesure pour ce dernier, se situant aux Etats-Unis et parlant des valeurs américaines. Et c'est ainsi que naît la série à succès XIII. Peu après, Van Hamme adapte un scénario prévu au départ pour la télévision en une courte série de trois volumes: SOS Bonheur, sous les traits de Griffo. Ensuite suit un de ses plus grands chefs d'œuvre, Le Grand Pouvoir du Chinkel dessiné par Rosinski, avec un synopsis se rapprochant un peu de Tolkien. Casterman ayant été assez exigeant quant au scénario, ce n'est que 4 ans plus tard que l'album parait et remporte le Prix de l'Alph art du public à Angoulême.

En 1990, il reprend ses propres romans et les adapte en scénarii de BD, et sous la plume de Francq, Largo Winch (Dupuis) prend forme. Idem pour Les maîtres de l'orge (Glénat) en 1992 sous les traits de Vallès. Largo Winch et Les maîtres de l'orge sont aussi par la suite adaptés pour la télévision.

Après la parution de Lune de guerre (Herman, Dupuis) en 1999 et l'excellent Western (Rosinski, Le Lombard) en 2001, Jean Van Hamme commence à prendre de l'âge et désir avoir un peu plus de temps pour lui et sa famille, et pour faire des one shots. Il arrêtera ainsi sa participation a Wayne Shelton après deux volumes, et terminera la série XIII au tome 19.

PS: Jean Van Hamme a aussi travaillé pour le cinéma en scénarisant deux films: Diva de Beineix en 1981 et Meurtres à domicile de Lobet en 1982.

Publié par Chelmi à 09:00am
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #auteur-bd

Commentaires