... Manara !

La naissance de Vénus de Sandro Botticelli.
La naissance de Vénus de Botticelli conservée à la Galerie des Offices à Florence (1485).

La naissance de Vénus selon Milo Manara.
Giuseppe Bergman - Tome 4 de Manara (Couverture).

Dans Giuseppe Bergman - Tome 4 - "Revoir les étoiles" (Manara, Casterman), Milo Manara plagie le tableau de Sandro Botticelli La naissance de Vénus sur la couverture de son album.

 

La naissance de Vénus est un tableau majeur de Sandro Botticelli, peint vers 1484-1485 et conservé à la Galerie des Offices. Il a été peint selon la technique de la tempera. La posture adoptée par la Vénus dans ce tableau rappelle la Vénus médicéenne, une sculpture de marbre issue de l'Antiquité classique et figurant dans la collection énorme des Médicis.

Ce tableau est une allégorie représentant une scène mythologique [...] où Venus (Aphrodite en Grec) naît de la mer où les organes génitaux de son père, Ouranos, mutilé par son fils, tombent, d'où l'arrière plan largement déployée vers l'horizon.

Placée au centre, mise en valeur par le travail de la lumière, la déesse est prise en main par les personnages qui sont à ses côtés. A gauche, sont placés Zéphyr et sa femme, les corps entrelacés accentués par la couleur verte des ailes du Dieu et la cape de la nymphe ainsi qu'une Heure à droite (l'une des filles de Zeus, ici la déesse du printemps).

Les personnages sont légers, ils semblent ignorer les lois de la pesanteur. Zéphyr pousse de son souffle Vénus vers l'Heure qui s'apprête à rompre une nudité toute relative puisque la déesse cache déjà les parties essentielles. Les cheveux au vent, les fleurs volantes, tout accentue cette impression de légèreté. Vénus représente la perfection de la beauté et appelle le spectateur à la regarder comme telle, beauté du corps, beauté de ce qu'elle représente, l'amour, entre les hommes mais aussi envers Dieu, le tableau est porteur d'un message universel. [...]

Extrait de la fiche descriptive de la galerie des Offices à Florence

A quoi Vénus peut-elle bien penser ? Le visage est las, semble inhabité ou teinté d’une douce mélancolie. Une question se pose cependant: s'agit-il de la représentation de la femme émancipée ou de l'idéal masculin sur fond de cliché ? La jeune femme représentée n'est autre que Simonetta Vespucci, considérée comme l'une des plus belles femmes de son époque. Elle est décédée prématurément à l’âge de 23 ans des suites d’une pneumonie.

PS: Si tu t'es fait piéger par mon titre en utilisant Google (ou un autre moteur de recherche), vient gueuler dans les commentaires. ^^

Retour à l'accueil