26 Avril 2007

Ledroit dans le Mills

Pas vraiment de rapport, quoique... C'était juste histoire de la placer. ^^

King Kond de Ernest B. Schoedsack et Merian C. Cooper.
King Kong de Schoedsack et Cooper (1933).

King Kong selon Olivier Ledroit.
Requiem, Chevalier vampire - Tome 2 de Ledroit et Mills (Planche 15, case 3).

Dans Requiem, Chevalier vampire - Tome 2 - "Danse macabre" (Ledroit et Mills, Nickel) Olivier Ledroit fait un clin d'œil au film de Ernest B. Schoedsack et Merian C. Cooper: King Kong, en plagiant une de ses scènes cultes. Celle où le grand singe, perché au dessus des grattes ciel de Manhattan, détruit les avions qui essaient de l'abattre. Ici, le gorille est remplacé par le gigantesque monstre nommé Anthrax, et New York par la ville de Londres du XXIIIe siècle qui est en train de renaître en enfer.

 

Pitch du film:

Figurante sans travail, Ann Darrow (Fay Wray) est engagée par le réalisateur Carl Denham (Robert Armstrong) pour être la vedette de son prochain film. Le Venture, le navire commandé par le capitaine Englehorn (Frank Reicher) et qui comprend toute l'équipe, atteint Skull Island, une île mystérieuse où vivrait une créature légendaire vénérée par les indigènes et appelée King Kong . Durant le voyage, Ann tombe amoureuse de John Driscoll (Bruce Cabot), le second du bateau. Une fois débarqués, les explorateurs sont aussitôt repérés par les indigènes et font marche arrière. Mais ces derniers enlèvent Ann, la -femme aux cheveux d'or-, et l'attachent pour l'offrir en sacrifice à King Kong. Au moment où ses compagnons arrivent pour la délivrer, un singe gigantesque saisit la jeune fille et disparaît dans la forêt. Denham et ses hommes se lancent alors à la poursuite de King Kong.

L'immense succès de King Kong donna lieu à deux suites réalisées par Ernest B. Schoedsack : Le fils de Kong (1934) et Monsieur Joe (1949). En 1976, John Guillermin signe une adaptation assez retravaillée au niveau du scénar, intitulée King Kong, et, dix ans plus tard, la suite de celui-ci: King Kong II. Dernièrement, en 2005, Peter Jackson a sorti un remake très proche de l'œuvre originale et aux effets spéciaux somptueux.

Le singe a -tourné- aussi de nombreux autres films moins connus: Tarzan et King Kong, La revanche de King Kong... mais il a aussi inspiré de nombreux cinéastes dont Inoshiro Honda pour Godzilla.

PS: Contrairement à de nombreuses productions fantastiques, le sujet de King Kong n'est pas d'inspiration littéraire mais totalement original.

Publié par Chelmi à 10:28am
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

Commentaires