27 Avril 2007

"Ah quel enfoiré !"

"Après avoir vu ça, on peut mourir tranquille !".

Caricature de Thierry Roland (Didier Tarquin).

Dans Lanfeust des étoiles - Tome 2 - "Les tours de Meirrion" (Tarquin et Arleston, Soleil) Didier Tarquin caricature Thierry Roland et lui donne le rôle de Tr'iri qui commente avec Jm'Imi le test de magie concernant Thanos et Lanfeust pour comprendre comment fonctionne leur pouvoir.
(L'image est tirée de la page 28, case 1).

Les auteurs font un clin d'œil au duo de commentateurs sportifs les plus connus du football français (Suite et fin dans un prochain article ;-) ).

 

Thierry Roland (1937) est un journaliste sportif et un homme de radio/télévision français. Habitant à proximité des studios de radio, le petit Thierry est recruté pour témoigner lors d'une émission, alors qu'il n'a que 9 ans. Fort de cette expérience, il prend l'habitude de fréquenter les lieux.

A 18 ans, il demande un emploi à la radio, et est placé au service sportif. -Le môme-, tel qu'il est surnommé par ses collègues plus âgés, progresse rapidement et se retrouve sur France Inter, puis sur Antenne 2. Il commente sa première coupe du monde foot en 1962 au Chili.

A partir de 1980, il travaille aux côtés de Jean-Michel Larqué, avec qui il s'engage dans une longue aventure de commentaires de foot dont l'apogée est la finale de la coupe du monde de 1998 en France avec la victoire des bleus. Embauché par TF1 depuis 1984, il devient un emblème incontournable dans le monde du football français, au même titre que les joueurs.

Animateur de l'émission dominicale Téléfoot, il fait quelques apparitions aux Grosses têtes avec son rire si caractéristique, réalise quelques reportages et joue son propre rôle dans deux films au cinéma : Delphine 1, Yvan 0 et 3 zéros.

Victime d'une rupture d'anévrisme en 2003, il est contraint de réduire la cadence. Poussé gentiment vers la sortie par TF1 (Il avait de l'eau dans le gaz depuis la fameuse engueulade), il part sur M6 pour commenter les matchs de la Coupe du monde 2006 avec Franck Lebœuf.

PS : Il est aussi connu pour ses petites phrases très ... comment dire... ambiguës qui sentent un peu... aller allons-y, lâchons les mots... le racisme franchouillard.

"Honnêtement, Jean-Michel, ne croyez-vous pas qu'il y a autre chose qu'un arbitre tunisien pour arbitrer un match de cette importance ?".

"Il n'y a rien qui ne ressemble plus à un Coréen qu'un autre Coréen, d'autant plus qu'ils mesurent tous 1 mètre 70".

Mais finalement, il me manque un peu parce que Thierry Gilardi qui se pignole à chaque fois qu'il voit un passement de jambe, c'est horrible.

Publié par Chelmi à 10:23am
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #journalisme , #sport

Commentaires

Spooky 30/04/2007 10:43

Tout à fait Chelmi !

Chelmi 30/04/2007 13:34

GRRRrrrrr ! ! Tu viens de griller mon titre pour mon futur article sur Jean-Mimi !  ;-)