22 Mars 2010

Le sculpteur de l'air

"Pour un ingénieur, bien signifie parfait. Pour un artiste, la perfection n'existe pas."

Caricature d'Alexander Calder (Laurent Verron).

Dans Odilon Verjus - Tome 2 - "Pigalle" (Verron et Yann, Le Lombard) Laurent Verron croque Alexander Calder, et lui fait jouer son propre rôle d'artiste sculpteur.
(L'image est tirée de la page 40, case 1).

Le Cirque Calder selon Laurent Verron.

Les auteurs font aussi un clin d'œil à son fameux cirque miniature.

 

Alexander Calder (1898-1976) était un sculpteur américain. Ingénieur de formation, il rentre à l'Art Students League de New York en 1923. Pendant ses études, il travaille comme illustrateur pour la National Police Gazette et réalise notamment les illustrations des spectacles de plusieurs cirques.

Fasciné par ce thème, il crée le Cirque Calder, un spectacle miniature dans lequel il orchestre des figures en fil de fer. Après une performance à Paris en 1926, il s'installe dans la capitale et commence à fréquenter des artistes de l'avant-garde artistique parisienne comme Robert Desnos, Marcel Duchamp ou Piet Mondrian, qui influencent largement ses futurs travaux.

A partir de 1930 il adopte un langage sculptural plus abstrait et rejoint le groupe Abstraction-Création. Il commence à créer des sculptures composées d'éléments mobiles, qui lancent sa carrière en 1932. Environ dix ans plus tard, une première rétrospective de son œuvre est organisée au Museum of Modern Art de New York suivie d'une exposition parisienne préfacée par Jean-Paul Sartre en 1946.

Dans les années 1950, il reçoit le Grand prix de la Biennale de Venise et réalise plusieurs œuvres monumentales : 125 pour l'aéroport JFK en 1957, La Spirale pour le siège de l'UNESCO à Paris en 1958, ou encore El Sol Rojo pour les Jeux olympiques de Mexico.

Internationalement reconnu pour ses sculptures, Alexander Calder est également connu pour son travail graphique, notamment ses gouaches sur papier.

Alexander Calder: "Toute ma théorie sur l'art est la disparité qui existe entre les formes, les masses et le mouvement".

Publié par Chelmi à 08:00am
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #sculpture-bronze

Commentaires