19 Octobre 2011

The Eye

"Nous ne dormons jamais".

Caricature d'Allan Pinkerton (Achdé).

Dans Lucky Luke - Tome 76 - "Lucky Luke contre Pinkerton" (Achdé, Penna, et Benacquista, Dupuis) Achdé croque Allan Pinkerton, et lui fait jouer son propre rôle de détective.
(L'image est tirée de la page 10, case 5).

 

Allan Pinkerton (1819-1884) était un détective américain. Né à Glasgow en Ecosse dans une famille modeste, il doit très vite prendre le chemin du travaille à la mort de son père afin de nourrir sa mère. Il est d’abord coursier puis apprenti fabriquant de tonneaux chez McCauley Cooperage Works, et devient vite responsable, augmentant ses revenus. Impliqué politiquement, il défend les Chartist, un groupe révolutionnaire qui dérange le gouvernement et demande à se faire entendre. Lui et son épouse doivent d'ailleurs quitté le pays le lendemain de leur noce afin d'éviter d'être arrêter par les soldats.

Les époux Pinkerton embarquent sur un navire pour le nouveau continent. La traversée de l’Atlantique se déroule sans problème jusqu’à ce que le bateau se rapproche des côtes et affronte une tempête côtière. Ils échouent sur une plage inconnue et tous leurs biens sont perdus dans le naufrage. Pinkerton entend parler d’une ville en pleine expansion qui pourrait les accueillir, il décide donc d’emmener sa femme avec les moyens du bord jusqu’à Chicago. Il trouve très vite un emploi de tonnelier dans la communauté écossaise et fait ses preuves en quelques mois en ouvrant son propre commerce de tonneaux qui se développe très vite.

Toujours à l’affût d’une opportunité, il décide d’aller chercher lui-même son bois sur une île inhabitée. Supposément déserte, elle porte les traces d’un campement récent et certains détails retiennent l’attention de Pinkerton. Il sait qu’une arnaque aux fausses factures fait rage dans la région mais personne n’a encore été arrêté faute de preuves. Considérant l’île comme une planque ingénieuse, il fait part de ses découvertes au shérif et une semaine de surveillance s’avère assez pour prouver qu’il avait vu juste. C’est d’ailleurs lui qui fait tomber tout le réseau, provoquant un flagrant délit tout en utilisant une méthode révolutionnaire, le travail -sous couverture-. Impressionné par ses procédés, le chef du comté lui offre un poste d’enquêteur dans son service. Pinkerton accepte, installe sa famille à Chicago et se lance dans la carrière pour laquelle l’histoire des Etats-Unis se souviendra de lui.

Il démissionne peu de temps après et fonde en 1850 sa première agence de détective sous le nom de Pinkerton National Detective Agency. Il y élucide une série d'affaires de vols dans des trains. En 1861, il fait échouer le complot de Baltimore visant à assassiner Abraham Lincoln, fraîchement élu président. C'est à la demande de ce dernier que Pinkerton travaille pour les services secrets durant la guerre de Sécession.

Allan Pinkerton meurt le 1er juillet 1884 d'une gangrène après s'être mordu la langue. Son agence, connue pour sa devise "We never sleep" assortie d'un logo représentant un œil grand ouvert, connaîtra un grand succès. Homme de justice profondément attaché aux Etats-Unis, Pinkerton fait partie des personnages légendaires qui ont fondé l’histoire américaine.

PS: Après la mort de leur père les deux fils d'Allan, Robert et William Pinkerton, poursuivent les activités de l'agence, qui s'illustrera parfois par des opérations peu glorieuses. C'est ainsi que l'agence Pinkerton fournira des hommes de main aux industriels désireux de briser les grèves et les syndicats. En 2001, l'Agence Pinkerton et la société Burns international ont fusionnées leurs activités et font désormais partie de Securitas.

Publié par Chelmi à 07:00am
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #police

Commentaires

Zaïtchick 19/10/2011 14:06



"Allan Pinkerton meurt le 1er juillet 1884 d'une gangrène après s'être mordu la langue."


Celle-là, elle n'aurait pas existé, il aurait fallu l'inventer !


Comme quoi, c'est jamais bon d'avoir la langue trop longue quand on est dans les renseignements.



Chelmi 19/10/2011 18:25



C'est exactement ce que je me suis dit en rédigeant l'article. ^^