19 Juin 2012

Peintre de la ruralité

"Je devrai aller en France pour apprécier l'Iowa".

American Gothic de Grant Wood.
American Gothic de Wood exposé à l'Art Institute de Chicago (1930).


Grimm Fairy Tales: Return to Wonderland - 2010 Wonderland Annual de Abreau, Rodrigues, Barreto, Campbell, et Gregory (Couverture 2e version de Chen).

Dans le comics book Grimm Fairy Tales: Return to Wonderland - 2010 Wonderland Annual (Abreau, Rodrigues, Barreto, Campbell, et Gregory, Zenescope) Sean Chen parodie la célèbre peinture de Grant Wood, American Gothic, sur la deuxième version de la couverture de ce numéro. Ici la fermière est remplacée par Alice et le fermier par le Chapelier fou.

 

American Gothic est une peinture de Grant Wood (1892-1942), datant de 1930. Elle représente un homme tenant une fourche, et une femme, devant une maison en bois de style gothique, un type de construction appelé Carpenter Gothic aux Etats-Unis.

C'est en rendant visite à un de ses amis habitant de Eldon, un village de l'Iowa, que l'artiste photographie cette modeste ferme dotée d'une fenêtre de type gothique. Il en fait ensuite, sur une enveloppe, le croquis de ce qui allait devenir sa toile la plus célèbre. De retour chez lui, Wood fait poser séparément sa sœur, Nan Wood Graham et son dentiste, B.H. McKeeby, vêtus comme des fermiers du XIXème siècle. Leur position frontale rappelle les peintures flamandes de la fin du Moyen âge, tout début de la Renaissance.

A première vue, il s'agit d'un hommage aux fermiers protestants du Middle West. Et par delà, à tous les fermiers américains qui viennent, comme le rappellent la fenêtre gothique et le hiératisme des personnages, de la vieille Europe. Cependant, on parle souvent, à son propos, de peinture populiste, et isolationniste, voire xénophobe. Il est vrai que Grant Wood était un tantinet réactionnaire. Il est aussi vrai que ce couple est tout sauf chaleureux. La fourche, élément essentiel de la composition, représentative de l'activité des fermiers du XIXème, n'est effectivement pas très accueillante.

PS: Cette œuvre, qui a été de nombreuses fois pastichée, fera l'objet de futurs articles. Mais il n'y a pas que le neuvième art qui s'y intéresse, la télévision aussi. On la retrouve ainsi au générique de »Desperate Housewives«, et »The simple life«.

Publié par Chelmi à 07:00am
Avec les catégories : #reference , #comics , #peinture-gravure

Commentaires