3 Mars 2012

1/2 Brangelina

"La mort m'a toujours fascinée. C'est une amie rassurante au sens où, par contraste, elle permet d'aimer la vie".

Caricature d'Angelina Jolie (Salvador Larroca).

Dans le comics book NéoUniversel #1 - "Mystère" (Larroca et Ellis, Marvel) Salvador Larroca croque Angelina Jolie et lui donne le rôle du docteur Jennifer Swann.
(L'image est tirée du chapitre 2, planche 49, case 1).

 

Angelina Jolie (1975) est une actrice américaine. Fille des comédiens Jon Voight et Marcheline Bertrand, elle baigne depuis sa plus tendre enfance dans la comédie. Ainsi, dès l'âge de sept ans, elle joue aux côtés de ses parents dans le long métrage Lookin' to get out. Formée au Lee Strasberg Theatre Institute, la jeune femme se convertit au mannequinat au début des années 1990 et apparaît dans quelques clips. Ce métier devient un rôle fictionnel en 1998, avec Anatomie d'un top model, téléfilm qui retient l'attention.

C'est en 1995, sur le tournage de Hackers, qu'elle rencontre l'acteur Jonny Lee Miller, à qui elle restera mariée pendant quatre ans. Privilégiant les rôles de femmes torturées: Playing God en 1997 et Hell's kitchen en 1998, Angelina remporte l'Oscar du Meilleur second rôle féminin en 2000 pour sa prestation dans Une vie volée. Aimant à cultiver une image de jeune rebelle, elle interprète face à Nicolas Cage une séduisante voleuse de voitures dans la superproduction 60 secondes chrono 2000, et épouse en deuxièmes noces l'acteur Billy Bob Thornton, de vingt ans son aîné, dont elle a fait la connaissance sur le plateau de la comédie Les aiguilleurs.

En 2001, Jolie connaît la consécration en prêtant ses traits et ses formes à l'héroïne virtuelle Lara Croft dans l'adaptation du jeu vidéo Tomb Raider, un rôle qu'elle reprendra en 2003 pour la suite intitulée Le Berceau de la vie. Tombée sous le charme du Cambodge et devenue mère adoptive d'un petit garçon prénommé Maddox, l'actrice gagne en maturité et troque son étiquette de jeune fille provocatrice pour celle d'ambassadrice de bonne volonté au Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés. Ses rôles se font plus sages: elle se convertit à l'humanitaire dans Sans frontière en 2003, incarne la femme de Daniel Pearl, journaliste américain décapité par des extrémistes pakistanais, dans Un cœur invaincu en 2007, et tourne sous la direction de sommités du Septième Art américain comme Oliver Stone dans le très mitigé Alexandre en 2004, Robert De Niro dans Raisons d'état en 2007, et Clint Eastwood dans l'excellent L'échange en 2008.

Une orientation cinématographique qui ne l'empêche pas pour autant de continuer à jouer les femmes d'action dans quelques productions commerciales type Taking Lives, destins violés, Mr and Mrs Smith dont elle partage l'affiche avec son nouveau compagnon Brad Pitt, et Wanted adapté du comics du même nom.

Parallèlement, la belle prête sa voix à des personnages animés comme Lola dans Gang de requins et Master Tigresse dans Kung Fu Panda. En 2010, Angelina Jolie retrouve le réalisateur Phillip Noyce, qui l'avait déjà dirigée dix ans auparavant dans le thriller Bone Collector, pour Salt genre de Jason Bourne féminin beaucoup moins réussi. La belle joue de nouveau les espionnes dans The Tourist, remake d'Anthony Zimmer, dans lequel elle manipule Johnny Depp.

Star engagée dans la cause humanitaire, notamment le secours aux réfugiés, Angelina Jolie alterne sans sourciller les grosses productions et les films intimistes.

Angelina Jolie: "Mes parents ont divorcé quand j'avais un an. Je n'ai pas grandi avec mon père. Je me suis faite toute seule. Et puis, je suis devenue célèbre à un moment où mon vieux ne l'était plus depuis longtemps, ça prouve bien que je ne suis pas une fille à papa".

Publié par Chelmi à 08:00am
Avec les catégories : #caricature , #comics , #cinema-serie-tv

Commentaires