18 Mars 2013

Hum ! Frais beau gars !

"De tous les bars de toutes les villes du monde, il a fallu qu'elle entre dans le mien".

Casablanca de Michael Curtiz.
Casablanca de Curtiz (1942).

Casablanca selon Dave Johnson.
Deadpool #1000 collectif (Couverture de Johnson).

Dans le comics book Deadpool #1000 (Collectif, Marvel) Dave Johnson, l'illustrateur de la couverture, parodie un plan du film Casablanca de Michael Curtiz. Ici, Deadpool prend la place de Rick Blaine alias Humphrey Bogart.

 

Pitch du film:

A Casablanca, pendant la Seconde Guerre mondiale, le night-club le plus couru de la ville est tenu par Rick Blaine (Humphrey Bogart), un Américain en exil. Mais l'établissement sert également de refuge à ceux qui voudraient se procurer les papiers nécessaires pour quitter le pays. Lorsque Rick voit débarquer un soir le dissident politique Victor Laszlo (Paul Henreid) et son épouse Ilsa (Ingrid Bergman), quelle n'est pas sa surprise de retrouver dans ces circonstances le grand amour de sa vie...

La célèbre dernière réplique de Casablanca prononcé par Humphrey Bogart: "Louis... Je crois que ceci est le début d'une merveilleuse amitié" aurait été ajouté quelques semaines après la fin du tournage à la demande du producteur Hal B. Wallis.
En 1987, une copie spéciale de Casablanca fut projetée au Festival du film de Rio avec une fin alternative. Ingrid Bergman n'y prenait pas l'avion. Elle retournait dans les bras d'Humphrey Bogart.

Casablanca n'a pas pu sortir en Allemagne pendant la guerre. Le film était considéré par les autorités comme une œuvre de propagande anti-nazie. Après la fin de la guerre, Casablanca fut enfin projeté en Allemagne mais avec 20 minutes de coupes. Toutes les références au nazisme et le personnage du Major Heinrich Strasser ont ainsi été supprimés.

Rick Blaine: "Je ne me mouille pour personne".

Publié par Chelmi à 08:00am
Avec les catégories : #reference , #comics , #cinema-serie-tv

Commentaires